Archives quotidiennes : 06/04/2015

Ile Maurice : « This is what a capitalist society looks like »

Le journal Elle  et The Fawcett Society ont lancé une campagne visant à promouvoir le féminisme grâce à des t-shirts où l’on peut lire le slogan « This is what a feminist looks like » (« C’est à ça que ressemble une féministe »). Ces t-shirts sont produits à l’usine CMT de l’Ile Maurice par des ouvrières immigrées bangladaises payées moins de 0,85 euros de l’heure. Les ouvrières se sont mises en grève pendant trois jours suite à la disparition d’une de leurs collègues et pour l’amélioration de leurs conditions de travail. Le 2 avril, les forces de répression ont violemment mis fin à la grève, et au moins 69 ouvrières ont été arrêtées, licenciées et expulsées vers le Bangladesh.

Répression de la grève des ouvrières de CMT le 2 avril : « this is what a capitalist society looks like »

Screen shot 2015-04-03 at 12.35.49.jpg Lire la suite

Maurice : Expulsion d’ouvrières bangladaises pour fait de grève

L’Express, 6 avril 2015 :

Le journal anglais Mail Online n’a pas manqué de souligner l’ironie de la situation. Plusieurs travailleuses bangladaises qui ont fabriqué des t-shirts qui comportent des slogans féministes ont été déportées manu militari par les autorités mauriciennes cette semaine. Ces vêtements, qui arborent le slogan «This is what a feminist looks like», ont été portés par des personnalités anglaises, dont le leader du Labour Edd Milliband, son adjointe, Harriet Harman, ou encore le Deputy Prime Minister, Nick Clegg.

Conditions de travail «inhumaines»

Le journal précise que les ouvrières qui ont maintenu la grève «pour dénoncer leurs conditions de travail» clament avoir été chargées par les forces de l’ordre et battues. Selon le site anglais, 69 d’entre elles ont déjà été déportées, tandis que des «centaines craignent de connaître le même sort».

Lire la suite

Loire : les salariés de Mory Global à Saint-Étienne occupent leur entreprise

France Bleue, 6 avril 2015 :

Les salariés stéphanois de l’entreprise de transport Mory Global ont voté samedi à l’unanimité l’occupation du site, après 18 jours de grève. Ils protestent contre le report de la réunion au ministère du travail au 13 avril.

Après 18 jours de grève, les salariés de Mory Global à Saint-Étienne occuperont leur entreprise à partir de ce mardi 7 avril. L’occupation du site a été votée à l’unanimité samedi dernier, pour protester contre le report au 13 avril de la réunion au ministère du travail.

Lire la suite

Dortmund : Pas de bière pour les racistes !

Le 9 mars, le journaliste Marcus Arndt, qui avait publié plusieurs articles contre l’extrême-droite, a été tabassé et menacé de mort par trois néo-nazis à Dortmund. Face au racisme propagé par l’extrême-droite, y compris lors des matchs de foot, le club de foot de la ville (le Borussia Dortmund) ainsi que les clubs de supporters ont lancé une campagne courant mars 2015 : « Pas de bière pour les racistes ! ».

keinbierdort2

Plus d’un million de sous-bocks aux couleurs du club ont ainsi été distribués dans les bars et restaurants de la ville avec l’inscription « Kein Bier für Rassisten ! » (Pas de bière pour les racistes).

Lire la suite

Dix-neuvième jour de grève à Radio France

AFP, 6 avril 2015 :

Alors que la ministre de la Culture a demandé à Mathieu Gallet d’engager un nouveau dialogue social dans l’entreprise, les antennes restent paralysées, au moins jusqu’à demain.

Radio France est entré ce lundi dans son 19e jour de grève, la plus longue de son histoire, et le conflit risque d’encore se durcir cette semaine car la direction doit présenter un plan de réductions d’effectifs. Ce matin, sur France Inter où la matinale était diffusée malgré la grève, la ministre de la Culture Fleur Pellerin a répété que le gouvernement avait décidé de stabiliser depuis 2012 la dotation publique de Radio France (environ 650 millions d’euros) au lieu de l’augmenter car «on peut penser une radio publique ambitieuse» mais «plus économe des deniers publics». «On demande des efforts à tout le monde», a-t-elle plaidé. Elle a aussi réclamé «un grand chantier de modernisation sociale» à Radio France et souhaité de «trouver une issue au conflit».

Lire la suite

Mauritanie : Victoire des travailleurs de la SNIM

RFI, 3 avril 2015 :

C’est la fin du plus long conflit du secteur minier mauritanien. Deux mois de grève à la la Société nationale industrielle et minière de Mauritanie (SNIM), ont pris fin, le jeudi 2 avril, avec un accord conclu entre les grévistes et la direction dans la ville de Zouérat. La direction s’engage à ouvrir dans les 48 heures les négociations salariales que réclament depuis des mois les mineurs. Par ailleurs, deux mois salaires seront versés par la direction, un autre par le chef de l’Etat.

Snim04

Jeudi 2 avril au soir, les mineurs de Zouérat exultaient à l’annonce de l’accord conclu avec la direction. Un accord qui met fin à une douloureuse grève de deux mois qui a épuisé les corps, les esprits et les portefeuilles, ceux des mineurs comme celui de l’Etat. La mine de fer de Zouérat représente en effet un quart des finances du budget national. Et cette longue grève a quasiment paralysé l’économie mauritanienne.

Lire la suite

Taverny : les salariés de Carrefour Market mobilisés pour leurs salaires

Le Parisien, 5 avril 2015 :

TAVERNY, SAMEDI 4 AVRIL 2015. Après celui de Puiseux-Pontoise en mars, la grève de Carrefour Market a touché le supermarché de Taverny. Salariés et CGT réclament une hausse des salaires pour « un travail souvent pénible ».

Des clients accueillis à la veille de Pâques par une trentaine de manifestants. Samedi matin, à l’appel de la CGT, une trentaine de syndicalistes et de salariés de Carrefour market, dont 6 grévistes du magasin de Taverny (sur 20 présents ce jour-là) se sont rassemblés devant l’établissement.

Lire la suite