Blocages du pont de Normandie

Normandie Actu, 25 mai 2016 :

Les opposants à la loi Travail sont toujours dans l’action. La production de la raffinerie de Total Normandie à Gonfreville-l’Orcher s’arrête. La grève se poursuit sur la raffinerie d’ExxonMobil sur la zone industrielle de Port-Jérôme, à Notre-Dame de Gravenchon. Mardi 24 mai 2016, 50% de la production de carburant était en cours d’arrêt. Des stations-service sont toujours à sec, les préfets de Normandie en appel au « civisme » pour éviter les réapprovisionnements de confort des automobilistes.

affichegreve_ico_01.jpg

Blocage du pont de Normandie : six kilomètres de bouchons à Tancarville

Le pont de Normandie est bloqué depuis 7h30, dans les deux sens de circulation, entre Honfleur (Calvados) et Le Havre (Seine-Maritime). En cause : une manifestation. Des déviations ont été mises en place, notamment par le pont de Tancarville, où d’importantes difficultés de circulation sont signalées. Vers 9h15, six kilomètres de bouchons étaient constatés entre Beuzeville et le pont de Normandie, notamment.

Grève et manifs jeudi en Ariège

La Dépêche, 25 mai 2016 :

L’intersyndicale composée en Ariège de la CGT, FO, FSU, Solidaires et SGL, appelle à manifester contre la loi travail dans le cadre de la journée nationale d’action interprofessionnelle.

horsdequestionv2

Ces organisations syndicales «exigent» toujours le retrait de la loi El Khomri.

Des rassemblements sont organisés en Ariège à 14 h 30, place de la République à Pamiers et au rond-point Balagué à Saint-Girons.

Loi travail : les rendez-vous du 26 mai dans l’Hérault

La Marseillaise, 25 mai 2016 :

Une nouvelle journée nationale de grève et de manifestations contre la loi Travail est organisée jeudi 26 MAI. Des manifestations sont prévues à Montpellier et Béziers.

horsdequestionv2

A Montpellier : départ du cortège place Zeus, à 10h30. A noter que l’union intercantonale CGT Clermont-Lodève mettra à disposition des bus au départ de Clermont l’Hérault à 8h15, gare routière, pour se rendre à Montpellier. Un covoiturage sera également organisé à Lodève à 7h45 pour se rendre à Clermont. S’inscrire rapidement au 06 80 03 42 42.

Lire la suite

Manifestations du 26 mai en Franche-Comté

Manifestation du 26 mai en Franche-Comté pour le retrait de la loi travail :

26mBelfort

BESANCON : 11 h devant le siège du MEDEF rue Jouchoux

BELFORT : 10 h Maison du Peuple

Lire la suite

Appel intersyndical pour la venue d’El Khomri à Besançon

Appel intersyndical pour la venue d’El Khomri à Besançon le 27 mai :

khomribesac

Télécharger le tract en PDF : Tract LIP

Blocage à Coignière (Yvelines)

Chaque jour, comme hier à Fos-sur-Mer ou ce matin à Douchy-les-Mines, Valls annonce fièrement avoir réussi à disperser des blocages, mais chaque jour aussi de nouveaux blocages apparaissent… et surtout, dans la pétrochimie, dans la production électrique et ailleurs les grèves s’étendent. Ce matin, c’est à Coignière dans les Yvelines que travailleuses et travailleurs en lutte contre la loi El Khomri on installé des points de blocage.

cognière

On lâche rien ! C’est le moment d’entrer toutes et tous en lutte !

Tract de l’Initiative Communiste-Ouvrière :

La lutte contre la loi travail, cette loi qui vise à détruire les garanties collectives du monde du travail, s’est renforcée la semaine dernière et ce week-end : dépôts de carburants bloqués, plusieurs jours d’action des routiers, grève la pétrochimie, grèves dans les ports et docks, nouvelles journées de grève à la SNCF les 25 et 26 mai alors que plusieurs dépôts, gares et ateliers sont en grève reconductible en Région Parisienne et ailleurs, grèves dans plusieurs centrales nucléaires, etc. Le mouvement s’étend et montre une fois de plus la détermination de larges secteurs de la classe ouvrière d’en finir avec cette nouvelle loi anti-ouvrière.

horsdequestionv2

Le gouvernement, malgré la répression et ses discours, est loin d’être « droit dans ses bottes », bien au contraire ! Samedi, après quelques jours de mobilisation des routiers, le gouvernement a finit par promettre de garantir par décret la majoration à 25% ou 50% des heures supplémentaires dans le transport de marchandise, alors que la loi travail permet aux patrons de faire baisser cette majoration à 10%. Mais ce n’est pas que dans le transport routier, c’est partout, que nous voulons garder les majorations actuelles des heures supplémentaires ! Et au-delà, c’est l’ensemble des droits et garanties du Code du Travail et des conventions collectives que nous voulons conserver !

Lire la suite