Vidéo : Manifestation au Caire contre les violences policières

Vidéo de la manifestation des médecins ce 12 février au Caire contre les violences policières (voir l’article) :

Ligue de l’enseignement : la grève continue

La Dépêche, 13 février 2016 :

Les salariés grévistes de la Ligue de l’Enseignement de Haute-Garonne ont occupé pour la quatrième journée de suite, hier, les locaux du siège de l’association. Et la grève illimitée, votée mercredi soir, continuera ce week-end. «Le dialogue social est toujours bloqué. Nous allons continuer à occuper les locaux, pour faire pression sur nos dirigeants», expliquait hier un porte-parole de l’intersyndicale CGT-Sud-CFDT. Hier, les grévistes ont contacté la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (Direccte), pour qu’elle joue le rôle de «médiateur» dans le conflit qui les oppose à la direction. Une rencontre pourrait avoir lieu lundi, sous l’égide de cet organe de l’État.

La Ligue de l’Enseignement de Haute-Garonne, qui emploie près de 530 personnes, gère notamment une vingtaine de Clae et centres de loisirs à Toulouse, ainsi que des centres de vacances. En redressement judiciaire depuis octobre 2015, l’association, dont la structure nationale fête ses 150 ans cette année, a obtenu jusqu’au 21 mars pour redresser sa situation financière.

Les postiers de Seine-Maritime en grève lundi

Paris Normandie, 13 février 2016 :

Des postiers de tout le département seront en grève lundi pour dénoncer l’éviction d’un collègue exerçant à Saint-Valery-en-Caux.

«Il ne s’agit pas d’un licenciement ». C’est bien le seul point sur lequel les syndicats CGT-Fapt (Fédération des activités postales et de télécommunication) 76 et Sud PTT et la direction de La Poste se rejoignent. Les premiers accusent la seconde d’avoir rompu un CDI sans respecter la procédure. Tandis que la direction parle de « rupture de relation contractuelle ». Toujours est-il que Julien Caumont, 33 ans, rouleur-facteur à Saint-Valery-en-Caux ne travaille plus depuis lundi.

Lire la suite

Égypte : des milliers de médecins manifestent contre la police

L’Orient le Jour, 12 février 2016 :

Des milliers de médecins égyptiens ont participé vendredi à un rassemblement autour du siège de leur syndicat au Caire, pour protester contre l’agression par la police de deux confrères dans un hôpital public le mois dernier.

Le syndicat des médecins a lancé un appel à la tenue d’une « journée de la dignité » après que deux médecins de l’hôpital al-Matriya (dans le nord-est du Caire) ont été frappés le 28 janvier par neuf policiers pour avoir refusé d’établir un rapport médical incorrect.

Lire la suite

Guyane : Des salariés en grève à Dégrad des Cannes

France Guyane, 12 février 2016 :

Un simple débrayage des manutentionnaires hier matin à 7 heures, au Gemag au port de Degrad des Cannes, s’est terminé en grève d’un jour. Le délégué syndical de l’UTG-CGT Gilles Florent et le secrétaire général Alcide Amede ont justifié ce débrayage par le fait que plusieurs cahiers de revendications ont été adressés à la direction « sans que le personnel ait obtenu de réponse satisfaisante » . Le syndicat UTG-CGT a donc demandé à ses adhérents et aux autres salariés de participer à cette journée de débrayage.

La plupart des points de revendications reprennent ceux du cahier de revendication du 18 janvier 2016. Il s’agit essentiellement de l’application d’un accord sur les grilles des salaires et l’ancienneté. Il est aussi question de la nomination de deux opérateurs et l’embauche d’un conducteur d’engin, entre autres points. Le directeur du Gemag Étienne Bordes a déclaré que le point sur la grille des salaires et les primes d’ancienneté a fait l’objet d’un accord avec FO et CDTG en 2015, l’UTG-CGT étant non signataire. Concernant la nomination d’opérateurs la direction estime qu’il y a lieu au préalable de mettre en place une gestion prévisionnelle des emplois.

Lire la suite

Grève du 115 à Toulouse : l’Etat débloque des fonds pour l’hébergement d’urgence

France 3 Midi-Pyrénées, 12 février 2016 :

Après quatre jeudis de grève du 115, la préfecture de la Haute-Garonne a annoncé un plan exceptionnel de 825 000 euros pour l’hébergement d’urgence, répondant en grande partie aux revendications des grévistes et des associations.

La préfecture de la Haute-Garonne a débloqué des fonds exceptionnels d’un montant de 825 000 euros pour l’accueil et l’hébergement des personnes en situation de précarité.

Lire la suite

Les étudiants occupent Lyon 2 pour défendre des sans-papiers

Le Progrès, 12 février 2016 :

Journée mouvementée ce jeudi à l’université Lyon 2. À l’appel du Collectif des étudiant-es étrangers de Lyon, sans papiers et solidaires, environ deux cents étudiants se sont rassemblés en fin d’après-midi dans la cour de l’université pour protester contre le sort fait à une quinzaine d’entre eux privés de titre de séjour.

Encadrés par les forces de l’ordre, ils ont scandé « Solidarité avec les sans-papiers » puis se sont dispersés, faute de pouvoir perturber le débat sur l’état d’urgence organisé par le Barreau de Lyon, conférence qui a été annulée in extremis. Le Mrap s’est associé à la manifestation et a dénoncé, dans un communiqué, « la chasse aux étudiants étrangers ».