Durcissement du mouvement à Sevelnord Hordain

La Voix du Nord, 27 mars 2015 :

Depuis mercredi, la production de l’usine d’assemblage de véhicules utilitaires légers est particulièrement perturbée. Entre 300 et 400 grévistes, selon la CGT, exigent une augmentation générale des salaires. Le mouvement se poursuit ce vendredi matin et la CGT souhaite le généraliser aux autres sites de PSA.

Correspondants de nuit : vingt emplois menacés à Besançon

Est Républicain, 27 mars 2015 :

IL Y AURA DU MONDE LUNDI SOIR devant l’Hôtel de Ville. À l’heure où les élus du conseil municipal débattront sur le budget 2015, un rassemblement dénoncera la fermeture annoncée du service des correspondants de nuit au 31 décembre prochain.

L’information est confirmée par Danielle Poissenot, adjointe à la sécurité et à la tranquillité publique. « L’actuel contrat arrivera à son terme à la fin de l’année. Et dans le cadre de notre nouvelle stratégie de politique municipale, nous travaillons à une nouvelle organisation de la police municipale et des services de nuit. L’idée est de réfléchir à une nouvelle médiation nocturne qui doit prendre en compte l’évolution de problème de tranquillité dans les quartiers. Il y a aussi et enfin, la prise en compte de nos contraintes budgétaires. »

Lire la suite

Appel intersyndical à la grève du 9 avril

Appel intersyndical de Seine Saint-Denis à la grève et à la manifestation du 9 avril contre l’austérité et la loi Macron.

Gr93

Voir en PDF : Contre l’ Austérité!.pdf

Défense de la boutique SNCF du centre-ville de Besançon

Un rendez-vous est fixé le mardi 31 mars 2015 de 10h à 17h devant la boutique SNCF du centre-ville pour permettre aux usagers de s’informer, de s’exprimer, de signer une pétition et enfin d’adresser leurs doléances directement aux décideurs de cette politique. Un point Presse sera fait à 11h30.

chem_Bes

Télécharger le communiqué en PDF : 2015-03-26 Action contre la fermeture de la boutique SNCF de Besançon

Le grand show médiatique de PSA et de François Hollande

Communiqué de presse CGT PSA Trémery :

Le grand show médiatique de PSA et de François Hollande :
Combien de millions d’aides publiques ?
Pour combien d’emplois créés ?

Pour la CGT, l’arrivée d’un nouveau moteur s’inscrirait dans la continuité : une ligne de production de moteurs essence existe à Trémery depuis quatre ans et ce nouveau projet n’est qu’une « évolution naturelle du produit ».

Dans un contexte de hausse du chômage sans précédent, PSA a maintenu délibérément la peur chez les salariés, en jouant au chantage à l’emploi, pour encore obtenir des subventions publiques. La mise en concurrence artificielle des usines PSA de Vigo (Espagne) et de Trémery a servi à faire monter les enchères.

Lire la suite

PSA Poissy : La solidarité sera toujours plus forte que les sanctions

Tract CGT PSA Poissy :

Mi janvier, les salariés du sous-traitant de PSA, Antonutti ont démarré une lutte contre la liquidation de leur entreprise par un patron voyou. La CGT de PSA Poissy leur a immédiatement apporté son soutien et toute sa solidarité.

Cette lutte avait rencontré un large soutien parmi les salariés de PSA. C’est ce sentiment de solidarité entre travailleurs que la direction a tenté de casser en sanctionnant deux délégués CGT : Frédéric HEMERY (2 jours de mise à pied) et Jean-Pierre MERCIER (7 jours de mise à pied).

Lire la suite

Luttes pour les salaires à PSA

Tract de la CGT PSA Poissy :

A Trnava :

C’est en découvrant dans la presse qu’en France une prime d’intéressement de 1 000€ était versée le 6 mars, que plusieurs centaines de salariés ont fait grève contre le blocage des salaires qui dure depuis 2 ans et pour revendiquer des augmentations de salaires de 9 %.

C’est une première dans cette usine où les salaires tournent autour de 700 € !
Nos camarades slovaques ont bien conscience que la direction se fait des bénéfices énormes en vendant les C3 et les 208 qu’ils fabriquent pour les revendre cher en Europe de l’ouest.

Lire la suite