Archives de Tag: Belgique

Villers-le-Bouillet : grève à la poste

RTL, 30 juin 2015 :

Les services postaux de la commune de Villers-le-Bouillet sont entrés –en front commun syndical– en grève ce matin.

Les agents bpost du bureau de Villers-le-Bouillet (province de Liège) sont en grève depuis mardi 6 heures du matin, a-t-on appris de sources syndicales. Les agents protestent contre la réorganisation du travail annoncée par la direction et plus particulièrement la perte de 7 des 86 services. L’action est menée en front commun syndical

SNCB: les guichets sont fermés dans la plupart des gares

Le Soir, 19 juin 2015 :

De nombreux guichets sont restés fermés vendredi matin dans les gares. Les syndicats entendent ainsi protester contre la fermeture prochaine de 33 guichets supplémentaires. Ils craignent des pertes d’emplois et une pression accrue au travail si les guichets disparaissent.

Gare de Bruxelles-Midi ce vendredi

« Les guichets resteront fermés dans toutes les gares touchées » ainsi qu’en de nombreux autres endroits du pays, a indiqué Thierry Moers, de la CGSP Cheminots.

Lire la suite

Belgique : 760.297 jours de grève en 2014, un record depuis 20 ans

Le Vif, 18 juin 2015 :

En 2014, la Belgique a totalisé pas moins de 760.297 jours de grève, ressort-il des statistiques publiées par l’ONSS, lit-on jeudi dans L’Echo. Depuis 1993 et son pic de 916.874 jours, voilà plus de vingt ans que la Belgique n’avait plus connu pareille grogne sociale.

Grève à la centrale nucléaire de Tihange

L’Avenir, 18 juin 2015 :

Hier matin, il était 5h30 et déjà, le carrefour devant la centrale nucléaire de Tihange était bloqué. On n’entrait plus sur le site de la centrale. Aux manœuvres: une action de grève menée par la FGTB et la CNE. Le personnel et les sous-traitants ne pouvaient entrer. Seuls les cadres, habilités à manœuvrer la centrale, étaient autorisés à entrer sur le site.

Ce qui a mis le feu aux poudres? «Les mauvaises relations sociales. Mais c’est un problème récurrent», explique Jean-Marc Pirotton, délégué Gazelco. La goutte d’eau, c’est cet agent qui a été rétrogradé à une fonction moindre avec diminution de salaire. L’homme, agent de maîtrise, travaille à Tihange depuis 2012 et pour GDF Suez depuis 20 ans. Et ça, «on ne peut l’accepter. C’est contraire à nos statuts.» C’est surtout le principe que les syndicats défendent. On ne peut pas rétrograder quelqu’un tel que cela a été fait pour cet agent de maîtrise.

Lire la suite

Grève à l’entreprise Cediwal à Heppignies

L’Avenir, 5 juin 2015 :

Les travailleurs de l’entreprise Cediwal, située à Heppignies (Fleurus), près de Charleroi, mènent un mouvement de grève depuis le jeudi 4 juin, annonce vendredi le front commun syndical MWB Hainaut-Namur (FGTB) et CSC-Metea.

La direction de cette entreprise, qui produit des pièces détachées pour bulldozers et excavatrices, avec pour seul client l’usine Caterpillar à Gosselies (Charleroi), avait annoncé fin mars son intention de fermer le site d’Heppignies et d’entamer la procédure de licenciement collectif, qui concernera 57 emplois.

Lire la suite

Menace de grève sur Spa-Francorchamps

L’Avenir, 5 juin 2015 :

Absence de règlement de travail: les syndicats du personnel de la société gestionnaire du circuit de Spa-Francorchamps ont déposé un préavis de grève en front commun pour la période du 3 juin au 31 octobre.

Les syndicats du personnel de la société gestionnaire du circuit de Spa-Francorchamps ont déposé un préavis de grève en front commun pour la période du 3 juin au 31 octobre. L’édition 2015 du Grand Prix de F1 ou encore celle des 24 heures de Spa­-Francorchamps sont me­nacées. Un arrêt de travail est d’ores et déjà planifié le 19 juin, selon la Libre Belgique.

Lire la suite

Le trafic de marchandises interrompu en gare de Montzen

La Meuse, 26 mai 2015 :

La CGSP et la FGTB Verviers et Communauté germanophone mènent ce mardi matin, depuis 06h00, une action en gare de Montzen. Le trafic des trains de marchandises entre l’Allemagne et Anvers est interrompu.

Les syndicats entendent d’une part protester contre les mesures gouvernementales au fédéral, d’autre part exposer leurs inquiétudes quant à ce qu’ils appellent «la privatisation de B-Logistics, une filiale de la SNCB».

Lire la suite