Archives de Catégorie: Argentine

Lutte contre la hausse des prix du gaz et de l’électricité en Argentine

RFI, 5 août 2016 :

En Argentine, la grogne monte face aux hausses spectaculaires des prix du gaz, de l’eau et de l’électricité. En quelques mois, les factures ont fortement augmenté, jusqu’à 700% dans certains cas ! Le nouveau gouvernement libéral justifie cette mesure par le besoin de réduire les subventions pour rééquilibrer les comptes publics. Mais pour les Argentins, qui se serrent déjà la ceinture pour faire face à l’inflation, c’est la goutte qui fait déborder le vase. Plusieurs manifestations se tenaient jeudi 4 août au soir à travers tout le pays et notamment à Buenos Aires, la capitale.

Le vacarme est assourdissant. Place de l’Obélisque, en plein centre de Buenos Aires, les manifestants tambourinent sur des poêles et des casseroles. C’est ce que l’on appelle un cacerolazo, une manifestation typiquement argentine. « 500% d’augmentation pour l’électricité, 500% pour le gaz… Je n’ai pas payé, explique à RFI Alberto Rubinstein, âgé de 67 ans. Il a eu une mauvaise surprise en ouvrant ses factures le mois dernier. On n’a pas suffisamment d’argent pour vivre. Je ne peux plus aider financièrement mes enfants ! C’est une situation qui nous affecte tous. »

Lire la suite

« Pas une de plus! » – en Argentine, les manifestations contre les violences

BUENOS AIRES (AFP) –
« Pas une de plus »: des dizaines de milliers d’Argentines ont manifesté vendredi pour dénoncer la violence machiste qui tue une femme toutes les 31 heures dans le pays sud-américain, des crimes restant généralement impunis.

image

Depuis la première grande manifestation convoquée voici un an dans les rues de Buenos Aires avec le même slogan, 275 femmes sont tombées sous les coups de leur mari, de leur compagnon, d’un ex, d’un prétendant éconduit, d’un proche ou d’un inconnu.

Lire la suite

En Argentine, la capitale du pétrole paralysée par une grève

AFP, 6 mai 2016 :

Plus de 50.000 manifestants paralysaient vendredi la ville de Comodoro Rivadavia, considérée comme la capitale du pétrole en Argentine, pour dénoncer les licenciements et la rigueur économique appliquée par le nouveau gouvernement de centre-droit, selon des images diffusées à la télévision.

A 1.700 kilomètres au sud de Buenos Aires, en Patagonie, la ville de 200.000 habitants, principal centre de production d’hydrocarbures du pays, était au ralenti en raison d’une grève des employés du pétrole, à laquelle se sont joints les enseignants, le transport public, le secteur bancaire et les commerçants, entre autres.

Lire la suite

Soutenons Belén, Argentine condamnée à 8 ans de prison pour un avortement supposé

Le 19 avril dernier, Belen, jeune femme de 27 ans, a été condamnée à 8 ans de prison par le tribunal de Tucuman en Argentine pour un avortement supposé, requalifié en “homicide doublement aggravé sur ascendant et trahison”. La Campagne nationale pour le droit à l’avortement légal, sûr et gratuit en Argentine, qui rassemble plus de 300 organisations, lance aujourd’hui 3 mai une campagne de soutien à Belen. Lire la suite

Troisième série de photos du 1er Mai 2016 à travers le monde

Troisième série de photos du 1er Mai 2016 à travers le monde (voir ici pour la première série et ici pour la seconde).

Bergen (Norvège) :

1m16cBergenNO1m16cBergenNO1

Lire la suite

Cinq continents, une classe ouvrière

Quelques vidéos de protestations ouvrières aux quatre coins du monde pendant la semaine du 22 au 27 février 2016. Malgré des contextes et des climats différents, une même aspiration à vivre mieux face à l’exploitation capitaliste.

Afrique du Sud :

Manifestation des travailleurs de l’agglomération de Buffalo City à East London le 24 février pour des hausses de salaires.

Grève « sauvage » et manifestation des travailleurs de la voirie à Johannesburg le 24 février pour le paiement de leur prime.

Lire la suite

Grève des travailleurs de la fonction publique en Argentine

Reuters, 24 février 2016 :

Au pouvoir depuis deux mois seulement, le président argentin Mauricio Macri sera confronté ce mercredi à une grève nationale du secteur public, organisée pour protester contre les réductions d’emploi et l’inflation galopante.

L’une des premières décisions de Mauricio Macri, premier président non péroniste depuis plus de dix ans, a été de réduire la masse salariale de la fonction publique, en renvoyant des milliers d’employés pour tenter de contenir le déficit
budgétaire.

Lire la suite