Archives de Tag: Nouadhibou

Mauritanie : Victoire des travailleurs de la SNIM

RFI, 3 avril 2015 :

C’est la fin du plus long conflit du secteur minier mauritanien. Deux mois de grève à la la Société nationale industrielle et minière de Mauritanie (SNIM), ont pris fin, le jeudi 2 avril, avec un accord conclu entre les grévistes et la direction dans la ville de Zouérat. La direction s’engage à ouvrir dans les 48 heures les négociations salariales que réclament depuis des mois les mineurs. Par ailleurs, deux mois salaires seront versés par la direction, un autre par le chef de l’Etat.

Snim04

Jeudi 2 avril au soir, les mineurs de Zouérat exultaient à l’annonce de l’accord conclu avec la direction. Un accord qui met fin à une douloureuse grève de deux mois qui a épuisé les corps, les esprits et les portefeuilles, ceux des mineurs comme celui de l’Etat. La mine de fer de Zouérat représente en effet un quart des finances du budget national. Et cette longue grève a quasiment paralysé l’économie mauritanienne.

Lire la suite

Mauritanie : Plus de 50 jours de grève à la SNIM

RFI, 23 mars 2015 :

En Mauritanie, la grève des mineurs de la SNIM se poursuit. Déclenchée depuis plus de 50 jours à Zouerate, dans le nord du pays, c’est la plus longue qu’ait jamais connu la société d’Etat qui exploite le minerai de fer.

Rassemblement des ouvriers de la SNIM à Zouerate le 22 mars

Rassemblement des ouvriers de la SNIM à Zouerate le 22 mars

Plus de 3 000 mineurs demandent entre autres une augmentation de salaire promise l’année dernière par la direction. Depuis, la grève s’est étendue aux salariés de Nouadhibou. Les négociations entre syndicats et direction, elles, sont au point mort.

Nouadhibou : les travailleurs de la SNIM entrent en grève

ALAKHBAR, 3 mars 2015 :

Les travailleurs de la SNIM-Nouadhibou ont rejoint la grève générale de leur collègues de Zoueirat , depuis ce mardi 3 mars.

Atelier de la SNIM à

Atelier de la SNIM à Nouadhibou en grève

Les grévistes de Nouadhibou ont accusé la Société nationale industrielle et minière de « non respect » de l’accord relatif aux conditions préalables aux négociations prévues avec les travailleurs.

Lire la suite

Snim (Mauritanie) : L’ultimatum pour une grève générale s’épuise mardi à minuit

Mauriweb, 2 mars 2015 :

L’ultimatum donné par la section des employés de la Snim à Nouadhibou, quai d’embarquement du minerai de fer à l’exportation, à la Direction générale de la Snim pour trouver une issue aux revendications de leurs collègues de Zouérate prend fin mardi à 00heures, avant le déclenchement d’une grève généralisée menacent les employés.

snim103

Mercredi un débrayage de quelques heures de cette section en solidarité avec les grévistes de Zouérate avait totalement paralysé l’activité de l’entreprise.

Lire la suite

Grève des employés de la Snim: La contestation s’étend à Nouadhibou

Points Chauds, 25 février 2015 :

La grève menée depuis plus de trois semaines par les employés de la Snim à Zouérate connait mercredi un tournant avec son extension dans la capitale économique, lieu d’embarquement du fer, où les employés de cette ville ont décidé de grossir les rangs des grévistes.

snim

Malgré le refus des autorités d’autoriser mardi la marche de la CGTM et les dénégations attribuées au président Aziz quant à l’efficacité de cette grève, la Direction Génrale de la Snim voit aujourd’hui toute l’activité de la société paralysée.

Lire la suite

Mauritanie : Extension de la grève à la SNIM

Financial Afrik, 12 février 2015 :

Après une quinzaine de jours de grève générale illimitée dans la ville de Zouerate (650 kilomètres au Nord/Est de Nouakchott), le mouvement des travailleurs de la Société Nationale Industrielle et Minière (SNIM) entre dans une phase de durcissement.

Les délégués syndicaux de Nouadhibou (465 kilomètres au Nord de Nouakchott) ont déposé un préavis de grève.

Ces milliers de grévistes réclament désormais la tête de l’Administrateur, Directeur Général (ADG) de la grande entreprise minière, Mohamed Abdallahi Ould Oudaa, faisant ainsi monter la mayonnaise de plusieurs crans.

Lire la suite

Poly Hondong Pelagic Fishe : Les travailleurs licenciés exigent leur réintégration

ALAKHBAR, 16 avril 2013 :

Les travailleurs mauritaniens licenciés par la société chinoise de pêche, Poly Hondong Pelagic Fishe, ont tenu un sit-in lundi à Nouadhibou (Mauritanie) pour réclamer leur réintégration.

La société chinoise a licencié une cinquantaine de travailleurs et suspendu ses activités depuis le 2 janvier 2013 et a justifié cette décision par le fait que l’Etat mauritanien a à son tour suspend les licences de pêche qu’il lui accordait Poly Hondong.

Les travailleurs licences ont rejeté les explications de la société et précisé qu’ils ne doivent pas subir les conséquences du non respect de Poly Hondong de ses engrangements envers l’Etat.