Archives de Catégorie: Jordanie

Etat d’esprit des jeunes du monde arabe : Moins de religion, plus d’égalité

Le huitième rapport sur l’état d’esprit des jeunes du monde arabe a été publié cette semaine. Pour cette étude, 3500 interviews en face à face ont été réalisées sur un échantillon de jeunes ayant entre 18 et 24 ans dans ces pays : Bahreïn, Koweït, Oman, Qatar, Arabie Saoudite, Emirats Arabes Unis, Jordanie, Irak, Liban, Palestine, Yémen, Algérie, Egypte, Libye, Maroc et Tunisie.

Cette étude est particulièrement intéressante face aux discours racistes que l’on peut entendre depuis les attentats terroristes en France et en Belgique et autres tenants du choc des civilisation. Ce que l’étude montre c’est que non seulement une immense majorité des jeunes des pays arabes rejettent Daesh et son projet, mais aussi qu’une forte majorité (67 %) souhaite plus d’égalité entre les femmes et les hommes et même qu’une majorité (52%) trouve que la religion joue un rôle trop important.

Lire la suite

Publicités

Diaporama du 1er Mai 2015

Diaporama du 1er Mai 2015 à travers le monde : cinq continents, une seule classe ouvrière !

Le 1er Mai est ce jour où travailleuses et travailleurs des cinq continents descendent dans la rue pour défendre leurs revendications. Sous des climats, dans des langues et des contextes différents, ce sont pourtant des revendications similaires, pour les salaires, la réduction du temps de travail, contre les licenciements, l’austérité et le chômage, mais aussi contre le racisme et les discriminations, contre les violences policières ou contre l’oppression des femmes. Bref, une journée où le mot d’ordre « Prolétaires de tous les pays, unissons-nous » prend tout son sens.

France

Lire la suite

Jordanie : Grève des salariés du journal « Al Rai »

AFP, 12 novembre 2013 :

La parution du principal quotidien jordanien, le journal gouvernemental Al Rai, a été empêchée mardi par une grève observée la veille par ses employés pour dénoncer des « ingérences » des autorités, a annoncé le journal.

Manifestation à Amman le 7 mars 2011 pour demander une presse « libre et indépendante »

Le quotidien arabophone Al-Rai et sa version anglophone the Jordan Times, édité par la même maison, « n’ont pas paru aujourd’hui (mardi) à la suite d’une grève observée par les employés lundi », écrit Al Rai sur son site internet.

Cette grève sans précédent vise « à protester contre les ingérences du gouvernement et son refus d’appliquer un accord social », sur les salaires, conclu en 2011, ajoute le journal.

Lire la suite

Tour d’horizon des mobilisations du 1er Mai 2013

Le 1er Mai est cette journée où, aux quatre coins du monde, la classe ouvrière se mobilise et manifeste pour ses revendications. C’est une journée où la conclusion du Manifeste Communiste « Prolétaires de tous les pays, unissez-vous » prend tout son sens, et faire un petit tour d’horizon des manifestations du 1er Mai permet de donner un aperçu des forces et des revendications principales de notre classe sociale. Bien sûr, les contextes sont différents, dans plusieurs pays le 1er Mai n’est pas un jour férié et il y a aussi des pays où toute manifestation ouvrière est violemment réprimée. Par contre, dans le contexte de la crise du capitalisme, ce 1er Mai a été dans bien des pays à la fois par les revendications ouvrières contre le chômage et l’austérité, comme en Europe du Sud, au Chili ou au Maghreb, mais aussi de la lutte contre le racisme et autres divisions et discriminations comme en Allemagne, aux Etats-Unis, à Tunis ou à Hong-Kong.

Athènes

1er Mai à Athènes

Commençons ce tour d’horizon par la France. La police a annoncé 97.300 manifestants et la CGT 160.000 manifestants pour ce 1er Mai. Certes ce n’était pas un 1er Mai historique, mais, surtout dans les villes où le temps était favorable, on a pu voir de belles manifestations comme à Caen avec 2.000 manifestants, à Bordeaux avec 8.000 manifestants ou à Besançon avec 1.400 manifestants. Ceci est d’autant plus à souligner que la CFDT, qui reste le deuxième syndicat en France, appelait à ne pas manifester. Partout, les manifestants ont souligné leur dégoût de la politique du PS qui est la même que celle de l’UMP, leur refus de l’application de l’ANI, et de la lutte contre les licenciements comme à Paris avec les ouvriers de PSA Aulnay ou à Florange avec les travailleurs d’ArcelorMittal. Surtout, ce qu’il convient de souligner c’est que si la presse a mis en avant le rassemblement parisien de Marine Le Pen, les manifestations syndicales ont rassemblé au moins dix fois plus de monde que l’extrême-droite. En France comme ailleurs, le 1er Mai appartient aux travailleurs, français ou immigrés, avec ou sans-papiers, pas à une fille de millionnaire raciste ! A noter qu’à Paris, des nervis de l’extrême-droite ont agressé des militants anti-racistes qui rendaient hommage à Brahim Bouarram, jeune marocain assassiné le 1er Mai 1995 par des sympathisants du Front National. Cette violence des brutes d’extrême-droite, la bourgeoisie saura l’utiliser demain, si elle en a besoin, contre le mouvement ouvrier organisé.

Lire la suite

Cinquième série de photos du 1er Mai

Cinquième série de photos du 1er Mai 2013 à travers le monde (voir ici lapremière, la deuxième, la troisième et la quatrième séries de photos).

Amman (Jordanie) :

Amman2

Bangkok (Thaïlande) :

Bangkok

Lire la suite

Forte mobilisation à Amman pour le 1er Mai

Pour ce 1er Mai 2013, ce sont 2.000 personnes qui sont descendues dans la rue à Amman à l’appel du Parti Communiste de Jordanie, un chiffre particulièrement important pour la Jordanie.

Amman4

Amman3

Lire la suite

Après les Egyptiennes, des Jordaniennes se mobilisent contre le harcèlement sexuel

TV5 Monde, 22 avril 2013 :

Depuis 2011, des étudiantes jordaniennes se mobilisent pour lutter contre le harcèlement, essentiellement verbal, qu’elles subissent dans les universités. Dans ce combat, elles ont trouvé le soutien de certaines de leurs professeures et aussi de condisciples masculins.

« Et si on faisait des cochonneries ? », « Née pour sucer », « Tu viens chez moi ? ». En 2011, des étudiantes en colère de l’Université de Jordanie ont décidé de dénoncer le harcèlement sexuel récurrent sur leur campus d’Amman à travers une vidéo choc diffusée sur Youtube. Une initiative au départ anodine qui a mis en lumière le calvaire quotidien des étudiantes et des femmes en Jordanie et qui, jusqu’aujourd’hui, sème la controverse.

Lire la suite