Archives de Catégorie: Honduras

Vidéos : Cinq continents, une seule classe ouvrière

Vidéos de grèves et de protestations ouvrières cette semaine à travers le monde :

Australie :

Grève illimitées commencée le 8 août des dockers à Brisbane et Sydney après avoir appris des licenciements par SMS.

Brésil :

Grève illimitée commencée le 10 août à l’usine General Motors à São José dos Campos contre les licenciements.

Lire la suite

Publicités

Révolte en Amérique centrale contre les dirigeants corrompus

24 Matins, 6 juin 2015 :

Ces dernières semaines de nombreux dirigeants ou ex-dirigeants des pays d’Amérique centrale sont rattrapés par des affaires de corruption. La population qui vit dans la pauvreté et la violence se mobilise et organise des manifestations un peu partout.

Marche le 5 juin 2015 dans les rues de Tegucigalpa (Honduras) pour réclamer la démission du président.

Le fléau de la violence n’est pas le seul à frapper l’Amérique centrale où de nombreux dirigeants ou ex-dirigeants sont actuellement visés par des accusations de corruption à grande échelle, conduisant certains d’entre eux en prison et provoquant des mobilisations citoyennes inédites.

Lire la suite

Dans quinze pays, les femmes ne peuvent travailler sans l’accord de leur mari

Dans pas moins de quinze pays, les femmes ne peuvent pas travailler sans avoir l’autorisation de leur mari, selon un rapport de la Banque mondiale, paru mardi 24 septembre.

1511733_6_83b9_en-iran-la-legislation-donne-le-droit-aux_1bc1e3b15ca51376b654cef9f6ee60ca

« De nombreuses sociétés ont accompli des progrès, s’engageant petit à petit à supprimer les formes tenaces de discrimination contre les femmes, mais il reste encore beaucoup à faire », souligne le président de la Banque mondiale, Jim Yong-kim, en préambule du rapport sur les « Femmes, les affaires et le droit ». Lire la suite

Honduras : Des employés contraints de porter des couches

Le Point, 18 août 2013 :

Un fabricant de pièces pour automobiles américaines installé au Honduras est accusé d’interdire à ses salariés l’accès à ses toilettes.

L’affaire a fait la une des médias honduriens cette semaine : Kyungshin-Lear, une joint venture américano-coréenne installée au Honduras, oblige ses salariés à porter des couches pendant leur service. Motif : la pause-pipi nuirait à leur productivité. Ce fabricant de pièces pour automobiles exporte sa production aux États-Unis, où le scandale a été repris par la presse.

Lire la suite

Quatrième série de photos du 1er Mai 2013

Quatrième série de photos du 1er Mai 2013 à travers le monde (voir ici la première, la deuxième et la troisième séries de photos).

Almeria (Espagne) :

Almeria

Amsterdam (Pays-Bas) :

Amsterdam

Lire la suite

Honduras – Fin de la grève des infirmiers après 29 jours d’agitation.

Agenzia Fides , le 26 juillet 2012 :

Environ 2.600 infirmiers honduriens ont repris le travail après 29 jours d’une grève qui a angoissé le pays.

La protestation nationale des personnels infirmiers s’est conclue après que les parties soient parvenues à un accord avec les autorités responsables du Ministère de la Santé selon les informations officielles diffusées par les agences de presse.

La signature de l’accord met fin à la grève qui avait angoissé tout un chacun, provoquant des souffrances dans le pays .

A la base de la contestation se trouvait la création de 250 nouveaux postes d’infirmier et le paiement d’un certain nombre d’avantages pour un total de quelques 450 millions de lempiras (soit environ 23 millions de dollars américains).
« Les négociations ont été caractérisées par la courtoisie et la sincérité mais également par des moments difficiles et je suis reconnaissant dans le fait que les parties soient parvenues à un accord » a déclaré Mgr Emiliani, qui s’était transféré à Tegucigalpa depuis deux semaines afin de pouvoir jouer un rôle de médiateur dans ce conflit syndical.

L’accord a été atteint voici deux jours, mais la population vit encore dans la gêne dans la mesure où les médecins locaux ont entamé une grève de deux jours mais aussi et surtout à cause des fortes carences du service sanitaire national.

Honduras : Pas de prison pour la pilule

Avaaz, 13 avril 2012 :

Le Honduras pourrait adopter dans quelques jours une loi extrémiste qui prévoit d’emprisonner les adolescentes qui ont pris la pilule du lendemain, y compris les victimes de viol. Mais nous pouvons bloquer cette loi et garantir aux femmes le droit d’éviter une grossesse non-désirée.

Certains membres du Congrès reconnaissent que cette loi — qui prévoit aussi d’emprisonner les médecins et toute personne qui procure la pilule — est excessive, mais ils subissent les pressions du puissant lobby religieux qui prétend à tort que la pilule du lendemain est un avortement. Seul le chef du Congrès, qui souhaite être candidat à la présidence du pays et se soucie de sa réputation à l’étranger, peut empêcher cela. Si nous mettons maintenant la pression sur ses épaules, nous pouvons enterrer cette loi rétrograde.

Lire la suite