Archives de Tag: secteur social

Les travailleurs sociaux de la vallée des Paillons mobilisés ce matin

Nice Matin, 31 août 2016 :

En conflit depuis près d’un an avec la direction de l’institut médico-éducatif de Sclos-de-Contes, les salariés poursuivent leur mouvement.

30 travailleurs sociaux et éducatifs ont investi ce matin, dès 7h30, le rond-point entre les communes de Contes et Blausasc, à La Pointe, pour sensibiliser le grand public à leurs revendications.

Lire la suite

Foyer d’accueil médicalisé le Carignan de Ribaute : En grève pour soutenir un collègue

La Dépêche, 6 août 2016 :

Les esprits s’échauffent au foyer d’accueil médicalisé le Carignan de Ribaute. Un salarié, cuisinier auprès de l’établissement, pourrait subir un licenciement en raison d’une faute grave.

Le reste du personnel, qui ne voit pas cela du même œil, a décidé de se mettre en grève dans l’attente de la sanction. «On veut se montrer tous solidaires, contre cette mesure disproportionnée», insiste Stéphanie Delbecq, déléguée syndicale CGT. Une action menée non seulement pour la protection de leur camarade, mais aussi pour «un ras-le-bol» qui dure depuis l’instauration d’une direction de transition. Les employés réclament d’ailleurs la démission de la sous-directrice.

Lire la suite

Nailloux : Les employés de l’Esat du Razès sont en grève

La Voix du Midi, 7 juillet 2016 :

Les 14 employés du centre pour adultes handicapés par la maladie mentale à Nailloux entamaient leur cinquième jour de grève depuis la fin du mois de juin.

Deuxième jour consécutif de grève, cinquième au total depuis la fin du mois de juin. Les employés de l’Établissement de services et d’aide par le travail (Esat) du Razès à Nailloux ne sont pas contents.

Lire la suite

Solidarité avec les travailleurs sociaux de Haute-Vienne !

Pétition de l’USD CGT 87 adressée au Président du Conseil Départemental de la Haute-Vienne :

Le 13 Avril 2016, une manifestation citoyenne a eu lieu devant le Conseil Départemental pour dénoncer la politique concernant les jeunes majeurs menée en Haute-Vienne depuis la délibération votée en octobre 2014.

Les personnes présentes à cette manifestation se sont revendiquées comme citoyens souhaitant défendre des valeurs humaines inhérentes à l’accompagnement éducatif mené par les travailleurs sociaux.

Lire la suite

Angers : Près de 500 manifestants dans les rues contre la loi Travail

Ouest France, 5 juillet 2016 :

Quelque 500 manifestants ont défilé, ce mardi matin 5 juillet, dans les rues du centre-ville d’Angers. Parmi les manifestants, il y avait aussi un certain nombre de salariés du social, notamment des services de la protection de l’enfance, qui protestaient contre les restrictions budgétaires.

angers-plus-de-500-manifestants-dans-les-rues-contre-la-loi-travail

Indre-et-Loire : Les assistantes sociales en grève

La Nouvelle République, 21 juin 2016 :

Elles sont une cinquantaine à avoir bravé la pluie hier matin. Répondant à l’appel de la FSU – syndicat majoritaire – les assistantes sociales polyvalentes de secteur ont manifesté devant le centre administratif Champ-Girault avant d’observer un mouvement de grève, suivi « par environ 50 % des salariés », assure Évelyne Serinet.

Secrétaire départementale FSU, elle assure que les 127 assistantes et assistants sociaux de secteur ne sont plus en mesure de répondre à la multiplicité de tâches qui leur incombent depuis la décentra- lisation : « Au prétexte que nous n’aurons plus désormais à gérer les procédures d’agrément pour assistantes maternelles et familiales, le conseil départemental vient de supprimer huit postes de polyvalents.

Lire la suite

Les salariés de l’enfance des Hauts-de-Seine en grève pour plus de moyens

Le Parisien, 20 juin 2016 :

Ils ont décidé de manifester leur mécontentement devant le conseil départemental des Hauts-de-Seine à Nanterre. Ce mardi, à partir de 14 heures, des salariés du pôle solidarité — protection maternelle et infantile, foyers de l’enfance, aide à l’enfance… — vont répondre à un appel à la grève.

En cause, selon les syndicats : des « réductions drastiques du budget par le département ». « Deux foyers pour adolescents vont fermer à la fin de l’année à Rueil-Malmaison et au Plessis-Robinson, des CDD à qui on avait promis une embauche sont toujours précaires… Ca ne va plus », gronde un représentant de la CFDT.