Archives quotidiennes : 04/04/2015

Moulins : Lutte pour les salaires à la RATP DEV

La Montagne, 3 avril 2015 :

Alors des négociations étaient en cours depuis jeudi matin entre les chauffeurs grévistes et la direction régionale de RATP DEV, tout est revenu au point mort ce soir.

Coup de théâtre en fin de journée dans le conflit qui oppose les chauffeurs de bus à la direction de Moulins Mobilité. Alors que des négociations étaient en cours avec la direction régionale (RATP DEV) depuis jeudi matin, « celle-ci les a brutalement stoppées en refusant toutes les avancées qu’elle semblait jusque-là prête à nous accorder » dénonce Jean-Marc Collot, délégué CGT.

Lire la suite

Manifestation de femmes à Jalalabad suite à l’assassinat de Farkhunda

Une manifestation a eu lieu ce samedi 4 avril à Jalalabad, à l’Est de l’Afghanistan, pour dénoncer l’assassinat de Farkhunda, 27 ans, victime de la barbarie misogyne.

jala1jala2 Lire la suite

Tournée de Dashty Jamal en France : le point de vue de celles et ceux qui luttent au Kurdistan d’Irak

Article de « Communisme-Ouvrier n°53 » , bulletin de l’Initiative Communiste-Ouvrière :

Dashty Jamal est militant ouvrier, membre du Parti Communiste-Ouvrier du Kurdistan d’Irak et secrétaire de la Fédération Internationale des réfugiés irakiens. Réfugié à Londres depuis la répression du soulèvement ouvrier au Kurdistan de 1991, il fait, depuis la chute de Saddam Hussein en 2003, régulièrement des allers-retours au Kurdistan d’Irak. Avec l’offensive de Daesh et le nouveau flux de réfugiés de Syrie et des zones occupées en Irak, son organisation , la Fédération internationale des réfugiés irakiens a œuvré sur place pour venir en aide à ces personnes déplacées. Il a aussi fallu organiser des milices populaires d’auto-défense face à Daesh et autres réactionnaires. C’est cette expérience là que Dashty a partagé avec nous, lors de réunions publiques à Lille, Caen, Besançon et Paris du 24 au 27 mars 2015.

Lors des réunions, Dashty est revenu sur l’historique du mouvement ouvrier au Kurdistan d’Irak, le rôle des militant-e-s du Parti Communiste-Ouvrier et sur la genèse de Daesh et toutes les expériences de résistances. Il a partagé avec nous l’expérience des camps de réfugiés pour des déplacé-e-s de Syrie, du Mont Sinjar et autres organisés par la Fédération Internationale des réfugiés irakiens. De plus, il a parlé des résistances concrètes organisées par des gens sur place et notamment les milices d’auto-défense populaires, leur entraînement dans les montagnes et leur action pour sécuriser les villes et villages situés à la frontière de la zone contrôlé par Daesh. Il a également abordé les luttes contre l’austérité et la corruption (comme le mouvement de protestation au printemps 2011 dans la suite des soulèvements en Tunisie et en Egypte), pour les droits des femmes (comme la manifestation du 8 mars 2015 à Souleimanyie où les femmes ont manifesté devant la mosquée d’un imam particulièrement misogyne) ou les luttes ouvrières (comme la création du syndicat des ouvriers du bâtiment), luttes impulsées et animées par des camarades du PCOK.

Lire la suite

Farkhunda, 27 ans, lynchée, brûlée, victime de la barbarie misogyne

Article de « Communisme-Ouvrier n°53 » , bulletin de l’Initiative Communiste-Ouvrière :

Elle s’appelait Farkhunda. On a fait sa connaissance d’une bien tragique manière via les réseaux sociaux, en découvrant des photos publiées en masse de son visage ensanglanté, des images filmées par des téléphones portables montrant un attroupement d’hommes la battre à mort, puis celles de son corps incendié et jeté dans la rivière de Kaboul.

afga5

Cette jeune femme de 27 ans, a été lynchée à mort jeudi 19 mars dans la capitale afghane par une foule surexcitée d’hommes l’accusant d’avoir brûlé un coran. Un crime épouvantable qui a suscité d’innombrables réactions des progressistes afghans et du monde entier, demandant que ses assassins soient traduits en justice.

Lire la suite

PSA : En lutte pour les salaires

Article de « Communisme-Ouvrier n°53 » , bulletin de l’Initiative Communiste-Ouvrière :

Avec 905 millions de bénéfices en 2014, PSA est revenu au CAC 40 le 23 mars 2015. 905 millions ce serait 4760 euros par salarié ! Tavares et les trois autres grands directeurs se sont partagé plus de 7 millions d’euros en 2014, soit une augmentation de 86 % de leurs revenus en un an. Pour Tavares, le PDG, cela équivaut un salaire de 9.000€ par jour de l’année, samedis et dimanches compris… et on ne parle pas de la famille Peugeot dont la fortune a atteint 2 milliards d’euros en 2014, soit une hausse de 53% en un an.

psa20m2

Mais pour les salaires de ceux qui, avec leur sueur, produisent les voitures, 2015 sera la troisième année consécutive sans la moindre hausse. La dernière hausse date de mars 2012 et elle était de 33 euros nets par mois. Tout au plus, la direction a accordé un « supplément d’intéressement » de 138 euros et promet une prime de 875 euros en avril 2015. Ces deux primes ce n’est même pas la moitié de ce qu’aurait touché les ouvriers s’ils avaient été augmenté de 33 euros nets en 2013, 2014 et 2015.

Lire la suite

Allier : Les salariés d’Intermarché à Avermes en grève

France 3 Auvergne, 4 avril 2015 :

Redoutée depuis plusieurs mois par les salariés, la fermeture de la base logistique Intermarché d’Avermes, dans l’Allier, a été fixée au 1er Avril 2018. Pour obtenir des indemnités de licenciement et de perte d’emploi, une partie des 210 salariés se sont mis en grève cette semaine.

L’annonce a été faite aux organisations syndicales lors d’un comité central d’entreprise : la base logisitique Intermarché d’Avermes, où travaillent 210 salariés, fermera le 1er avril 2018. L’activité du site sera transférée à Bourges.

Lire la suite

ERDF-GrDF Bourgogne en grève pour de meilleures conditions de travail

Le Journal de Saône-et-Loire, 4 avril 2015 :

« Le nombre de grévistes ne sera connu que mardi prochain mais le mouvement a été suivi par de nombreux gaziers et électriciens de toute la Bourgogne. Les 14 sites saône-et-loiriens étaient concernés », assure Laurence Casasreales, déléguée CGT du site ERDF-GrDF Chalon. À l’appel de cette organisation syndicale, une soixantaine d’agents d’ERDF-GrDF de toute la Bourgogne ont rencontré la direction de l’entreprise à Chalon ce vendredi matin. Au 20 rue Victor-Hugo, dans une salle de réunion bondée, la confrontation a duré toute la matinée. Les grévistes avaient déjà exprimé leurs revendications sous forme de pétitions envoyées lors du dernier mouvement de grève le 17 décembre 2014. À défaut de réponse, ils ont décroché une promesse de rendez-vous.

L’emploi et les salaires

Les agents ERDF-GrDF attendent des revalorisations salariales pour rehausser des salaires qui n’augmentent que de 0,3 % depuis plusieurs années. Les salariés s’inquiètent également de la répartition des postes notamment suite à des mutations ou à des départs en retraite. Enfin, ils revendiquent plus d’emploi pour sécuriser et consolider l’astreinte. « Certains d’entre nous ont été envoyés en Corse récemment pour palier au manque d’agents. Ce n’est pas sérieux », explicite la déléguée syndicale. Au terme de plusieurs heures de débat tendu, la ligne managériale a accepté d’apporter des « réponses spécifiques site par site et service par service avant fin avril ». Les agents seront informés sous 10 jours de toutes les dates de rencontre.

Lire la suite