Archives de Tag: éducation

Oloron : nouvelle journée de grève des enseignants du lycée Supervielle

La République des Pyrénées, 5 septembre 2016 :

Les enseignants du lycée Supervielle organisent une nouvelle journée de grève ce mardi 6 septembre, leurs revendications n’ayant pas été entendues par les membres de l’inspection académique.

Après celle du vendredi 2 septembre, les professeurs du lycée Supervielle vont organiser une nouvelle journée de grève, ce mardi 6 septembre. Les enseignants oloronais s’opposent à la fermeture de la sixième classe de seconde, annoncée deux jours avant la rentrée par l’inspection académique. Ils ont été reçus lundi soir à Pau par le Directeur académique des services de l’éducation nationale (Dasen) Pierre Barrière, qui n’a pas répondu favorablement à leur demande.

Lire la suite

Publicités

Grève pour la rentrée au lycée Corot de Savigny-sur-Orge

Essonne Info, 6 septembre 2016 :

Dans certaines communes, comme à Saulx-les-Chartreux, parents d’élèves et élus se battent depuis ce jeudi pour obtenir la création de classes supplémentaires. Les existantes étant pour la plupart surchargées dans une école maternelle et dans celle élémentaire.

Cette question de surcharge des classes touche aussi l’un des lycées de l’Essonne. Il s’agit du lycée Corot de Savigny-sur-Orge. Ici, les classes de STMG (sciences et technologies du management et de la gestion) dépassent le seuil des 35 élèves. « Nous sommes à chaque fois à 36 élèves par classe, lance l’un des enseignants du lycée. Des effectifs pareils sont mauvais pour la qualité de l’enseignement de ces jeunes, d’autant plus qu’il s’agit des élèves qui sont les plus en difficulté. Nous refusons la dégradation des conditions d’enseignement ».

Lire la suite

Bordeaux : grève des animateurs périscolaires ce lundi

France Bleu, 5 septembre 2016 :

Les animateurs du périscolaire sont en grève aujourd’hui, et ils vont le faire savoir devant les mairies de France ce lundi matin à 11 h 30, notamment à Bordeaux, à l’appel d’une intersyndicale composée de cinq organisations représentatives. En cause, la baisse annoncée des taux d’encadrement.

Les animateurs de la Gironde vont se rassembler ce lundi matin devant la mairie de Bordeaux. Ils protestent contre les nouveaux taux d’encadrement des temps d’activités périscolaires entérinés cet été : un animateur pour 14 enfants, pour les moins de six ans (au lieu d’un animateur pour dix enfants) et un animateur pour 18 enfants pour les plus de six ans (au lieu d’un animateur pour 14 enfants).

Lire la suite

Cisjordanie : les étudiants de Birzeit en grève contre la hausse des droits d’inscription

RFI, 5 septembre 2016 :

Depuis une semaine, les étudiants de la plus prestigieuse université palestinienne de Cisjordanie sont en grève. Les étudiants de Birzeit refusent de commencer les cours si les frais d’inscriptions ne sont pas réduits. En moyenne, cette année les inscrits doivent débourser 20% supplémentaires par rapport à l’an dernier. L’université répond qu’elle est en déficit et réclame un geste du gouvernement palestinien. Un mouvement de grève qui fait mauvais effet pour les autorités palestiniennes alors que se profilent les élections municipales.

Réunie avec une centaine d’autres étudiants au milieu du campus, Miriam Eini, étudiante en 4e année d’anglais, tient une pancarte réclamant la suppression de la hausse de ses frais d’inscription.

Lire la suite

Gourdon : Les animateurs de la MJC en grève

La Dépêche, 5 septembre 2016 :

Aujourd’hui lundi 5 septembre, le secteur de l’animation est en grève. Un décret vient de pérenniser les taux dérogatoires d’encadrement d’un animateur pour 18 enfants (au lieu d’un pour 14) et d’un animateur pour 14 mineurs âgés de moins de six ans (au lieu d’un pour 10 actuellement).

«Les conséquences sur le terrain sont lourdes : dégradation de la qualité éducative des accueils périscolaires, mise en danger de la sécurité des enfants, et détérioration des conditions de travail des animateurs. L’objectif est donc de réclamer le retrait du décret pour un retour aux anciens taux d’encadrement», expliquent les animateurs de Gourdon. «Nous avons besoin de travailler dans des conditions décentes, poursuivent-ils, au lieu d’effectuer simplement de la surveillance et de la garderie. C’est évidemment aussi tout l’intérêt des enfants accueillis, qui doivent bénéficier d’une réelle qualité éducative durant les activités périscolaires. L’inquiétude et l’engagement sont d’autant plus importants pour nous car nos conditions de travail ne sauraient s’améliorer, au vu du plan de restructuration économique qui nous est imposé dès cette rentrée 2016.»

Lire la suite

Grève du périscolaire à Carcassonne

L’Indépendant, 5 septembre 2016 :

L’accueil en garderie des enfants scolarisés à Carcassonne est assuré mais 85 % des animateurs du Centre Intercommunal d’action sociale (CIAS) sont aujourd’hui en grève.

Ils protestent contre un décret qui réduit le nombre minimal d’animateurs obligatoires par enfants dans le cadre d’activités périscolaires.

Lire la suite

Marseille : Le taux d’encadrement du périscolaire provoque une grève

La Marseillaise, 3 septembre 2016 :

Lundi à midi, des rassemblements auront lieu partout en France devant les mairies. A Marseille, seule exception c’est devant la préfecture que les animateurs périscolaires se sont donnés rendez-vous à l’appel des organisations syndicales UNSA, FSU et CFTC.

« Que ce soit les municipalités ou l’État tous partagent les mêmes responsabilités », soutient Gilles Prou-Gaillard, secrétaire de l’union départementale UNSA des Bouches-du-Rhône.

Lire la suite