Archives de Catégorie: Panama

Panama Papers : l’urgence du contrôle ouvrier

Article publié par l’Initiative Communiste-Ouvrière :

L’affaire Panama Papers n’en finit pas de faire couler de l’encre dans la presse mondiale. Plus de 500 banques sont touchées par l’affaire, dont la Société Générale pour la France ou même la Banque Mondiale. Des patrons, des actionnaires mais aussi des politiciens et chefs d’Etat du monde entier sont éclaboussés, en France on y trouve tant l’ancien ministre PS Cahuzac, Balkany, député de Les Républicain, que Jean-Marie Le Pen, président d’honneur du Front National. A l’échelle internationale, se côtoient dans cette liste de riches spécialistes de l’évasion fiscale tant le ministre algérien de l’industrie que le président argentin, le premier ministre de l’Islande que l’ancien directeur des service secret péruviens, le roi d’Arabie Saoudite et un des principaux actionnaires de Cochonou, un haut-fonctionnaire de Corée du Nord que le fils de Magareth Tatcher, un ancien conseiller d’Ariel Sharon que des proches de Mahmoud Abbas, l’actuel président d’Ukraine que des amis de Poutine, des responsables du PCC Chinois, des proches de Chavez, de Bachar Al-Assad comme des hommes d’affaires du monde entier, du PDG de la Société Générale à l’ancien patron de Belgacom, des héritiers de la société Schlumberger au PDG du Groupe Alma, en passant par des patrons de presse ou des trafiquants de drogue internationaux.

Bref, tout ce que la société capitaliste produit de privilégiés friqués, de toute origine, de tout secteur d’activité, de toute obédience politique et de toute confession religieuse, monarques ou républicains, dictateurs ou démocrates, ministres de l’intérieur et maffieux, ont placé leurs fortunes au Panama. Les mêmes qui saoulent leurs peuples de fumées dans leurs guerres et discours nationalistes se retrouvent côte à côte pour placer leur pognon dans une union sacrée des riches et des exploiteurs pour défendre leurs coffres-forts.

Lire la suite

Publicités

Révolte en Amérique centrale contre les dirigeants corrompus

24 Matins, 6 juin 2015 :

Ces dernières semaines de nombreux dirigeants ou ex-dirigeants des pays d’Amérique centrale sont rattrapés par des affaires de corruption. La population qui vit dans la pauvreté et la violence se mobilise et organise des manifestations un peu partout.

Marche le 5 juin 2015 dans les rues de Tegucigalpa (Honduras) pour réclamer la démission du président.

Le fléau de la violence n’est pas le seul à frapper l’Amérique centrale où de nombreux dirigeants ou ex-dirigeants sont actuellement visés par des accusations de corruption à grande échelle, conduisant certains d’entre eux en prison et provoquant des mobilisations citoyennes inédites.

Lire la suite

Les ouvriers du projet d’expansion du Canal de Panama en grève

Xinhua, 26 décembre 2014 :

Des centaines d’ouvriers du projet d’expansion du Canal de Panama ont poursuivi leur grève jeudi pour revendiquer de meilleures conditions de travail, alors qu’une seconde réunion devrait avoir lieu vendredi pour négocier une solution.

Les représentants de l’Union nationale des ouvriers du bâtiment et des responsables du Ministère du Travail doivent se réunir une nouvelle fois vendredi afin de discuter des revendications des ouvriers, qui exigent des conditions de travail meilleures et plus sûres.

Lire la suite

L’élargissement du canal de Panama paralysé par une grève

La Montagne, 23 avril 2014 :

Les travaux d’élargissement du canal de Panama, déjà en retard de plus d’un an, étaient paralysés mercredi par une grève des ouvriers réclamant des augmentations de salaires, a-t-on appris de source syndicale.

« Le chantier d’élargissement du canal de Panama, principal chantier d’infrastructure du pays, est paralysé », a déclaré à l’AFP Saul Mendez, secrétaire général du syndicat de la construction, Suntracs.

Le syndicat réclame des augmentations de salaires de 20%, considérées comme excessives par les entrepreneurs.

Lire la suite

Grève des ouvriers du chantier du canal de Panama

Batiactu, 17 janvier 2012 :

Suite à une grève de plusieurs milliers d’ouvriers, le chantier d’élargissement du canal de Panama, reliant le Pacifique à l’Atlantique, a été interrompu. Les grévistes réclament notamment le paiement d’arriérés de salaire et d’heures supplémentaires.

«Les travaux sont totalement paralysés, tant du côté Pacifique que du côté Atlantique», a déclaré à l’AFP Saul Mendez, secrétaire général de l’Union nationale des travailleurs du secteur de la construction à propos de la grève entamée par les ouvriers sur le chantier d’élargissement du canal de Panama.

Lire la suite