Archives de Catégorie: Niger

Niger : troisième jour de grève du personnel minier de Cominak

RFI, 4 mai 2016 :

Au Niger, le personnel de la Compagnie minière d’Akouta entame ce mercredi 4 mai 2016 son troisième jour de grève. Il demande notamment l’application de l’accord de 2006 sur le salaire de base et le paiement intégral des primes liées à la réalisation d’objectifs financiers en 2015.

S’il n’y a pas de compromis jusqu’à ce mercredi soir, les salariés de cette filiale d’Areva n’excluent pas de reconduire leur mouvement la semaine prochaine.

Lire la suite

Publicités

Grève dans une mine d’Areva au Niger

Le Figaro, 2 mai 2016 :

Le personnel de la mine d’uranium Cominak d’Areva au Niger s’est mis en grève pour trois jours lundi, affirmant n’avoir pas perçu intégralement les primes liées à la réalisation d’objectifs financiers en 2015, ont déclaré deux syndicats. «Sur les 800 salariés de Cominak, seuls neuf n’ont pas respecté l’appel à la grève ce matin», a dit Miou Amadou, patron de la section Cominak du syndicat Synamin. Il précise que 70% du montant des primes seulement avaient été versés. Le syndicat Syntramin a également apporté son appui à la grève.

Située dans le nord-ouest du Niger, Cominak a produit 1607 tonnes d’uranium en 2015. Areva détient 34% de la mine et une holding publique nigérienne 31%, le japonais Overseas Uranium Resources Development Company 25% et l’espagnol Empresa Nacional des Uranio les 10% restants.

Grève à la radio et la télévision d’Etat au Niger

VOA, 25 décembre 2015 :

La radio et télévision d’Etat du Niger sont paralysées depuis le 23 décembre par une grève de deux jours de leurs quelque 600 agents qui réclament des augmentations de salaires, a annoncé leur syndicat.

« Nous sommes en grève pour la revalorisation de 20% des salaires des agents de l’ORTN (Office de radio et télévision du Niger) », a expliqué à la presse, Idi Gambo, un des responsables du Syndicat des agents de l’information (Sainfo).

Lire la suite

Répression d’une manifestation de lycéens et étudiants à Niamey

VOA, 20 octobre 2015 :

Des violents heurts lundi entre forces de l’ordre et lycéens qui manifestaient pour de meilleures conditions d’études ont fait au moins 7 blessés et ont conduit à 79 interpellations, a indiqué le gouverneur de Niamey, Hamidou Garba.

Dans l’après-midi, plusieurs centaines de collégiens et lycéens ont manifesté dans la capitale et ont affronté les gendarmes, a constaté un journaliste de l’AFP.

« Nous réclamons des enseignants et des classes en nombre suffisant. Cette manifestation est un avertissement au gouvernement », a déclaré aux journalistes, Nassirou Mounkaila, le dirigeant de l’Union des étudiants des écoles professionnelles du Niger (UEEIPTN).

Lire la suite

Niger : marche de la société civile pour le respect des libertés

APA, 6 juin 2015 :

Les organisations de la société civile nigérienne ont organisé samedi à Niamey une grande marche en vue d’exiger, notamment le respect des libertés publiques, la réduction du train de vie de l’Etat et l’assistance aux populations qui sont gagnées par la paupérisation.

La marche, partie la Place Toumo, avait pour origine la libération des acteurs de la société civile, Moussa, Tchangari et Noufou Arzika.

Lire la suite

Niger : grève dans une mine d’Areva

Le Figaro, 8 avril 2015 :

Plusieurs centaines de travailleurs d’une des deux mines d’Areva dans le nord du Niger ont entamé une grève de trois jours pour réclamer le versement d’un reliquat de prime, a-t-on appris de source syndicale. « Nous observons une grève de trois jours pour réclamer le versement d’un reliquat de prime », a indiqué Moussa Moutari, le dirigeant du Syndicat des agents des mines et assimilés (Synamine), l’un des deux syndicats du secteur, à l’origine du mouvement.

Sur 1 million de francs CFA (environ 1500 euros) de « prime d’objectifs financiers » promise à chacun des 1332 travailleurs du site, 400.000 FCFA (environ 600 euros) ont été versés aux agents, qui réclament les 600.000 FCFA restants (environ 900 euros), selon M. Moutari.

Lire la suite

Niger : Les salariés de la société Somaïr en grève

Afriquinfos, 16 novembre 2014 :

Les salariés de la Somaïr ont organisé un sit-in mercredi dernier, devant la direction d’exploitation de la société pour se plaindre des mesures de licenciements. L’appel a été lancé par le syndicat Synamin.

La Somaïr est l’une des deux sociétés d’exploitation de l’uranium du Niger dont les actionnaires sont l’Etat du Niger et l’entreprise française Areva. Cette dernière avait annoncé que des économies devraient être faites pour pouvoir «sauver» les sociétés d’exploitation existantes.

Lire la suite