Archives de Tag: occupation d’usine

À Quimperlé, les Minerve seront en tête de manifestation, jeudi matin

Ouest France, 27 avril 2016 :

Les salariés de la conserverie occupent le site de leur entreprise à La Villeneuve-Braouïc depuis jeudi. Demain, ils seront en tête de la manifestation contre la loi Travail.

2016-03-16_15.27.12.jpg

Les salariés de la conserverie Minerve occupent depuis jeudi, le site de leur entreprise à La Villeneuve-Braouïc (Quimperlé). Ils seront en tête de la manifestation contre la loi Travail ce jeudi 28 avril.

Lire la suite

Publicités

Loire : les salariés de Mory Global à Saint-Étienne occupent leur entreprise

France Bleue, 6 avril 2015 :

Les salariés stéphanois de l’entreprise de transport Mory Global ont voté samedi à l’unanimité l’occupation du site, après 18 jours de grève. Ils protestent contre le report de la réunion au ministère du travail au 13 avril.

Après 18 jours de grève, les salariés de Mory Global à Saint-Étienne occuperont leur entreprise à partir de ce mardi 7 avril. L’occupation du site a été votée à l’unanimité samedi dernier, pour protester contre le report au 13 avril de la réunion au ministère du travail.

Lire la suite

Manifestation des ouvriers de Sambre et Meuse à Maubeuge

La Voix du Nord, 21 mars 2015 :

Depuis 9 h30 ce samedi matin, une centaine de manifestants a traversé le centre-ville de Maubeuge, passant par le marché pour se retrouver vers 11 h 15 sur le mail de Sambre. La situation s’est tendue : des œufs ont été jetés sur le local du Front national, espace Rive Gauche, tandis que quatre fourgons de CRS ont été dépêchés sur place.

Sur leur passage, à Feignies, peu après 9 heures, des riverains sont sortis sur leur pas de porte, poings levés en guise de soutien. Ce samedi matin, une vingtaine de véhicules ont pris le départ depuis l’usine Sambre et Meuse, à Feignies, où brûlent toujours des pneus devant l’entrée, direction le parking du centre hospitalier de Maubeuge d’où s’est ébranlé un cortège d’une petite centaine de personnes.

Lire la suite

L’usine MTA au bord de l’explosion

La Dépêche, 20 février 2015 :

Menacés de liquidation, les métallos de Fumel ne peuvent espérer au mieux qu’une reprise à 29 salariés sur 136. Hier, ils ont piégé la fameuse machine de Watt.

«Il n’y a plus qu’à appuyer sur le bouton». Entouré de ses copains métallos, Claude Garimbay, délégué CGT de l’usine MétalTemple Aquitaine de Fumel, ne tourne pas autour du pot en désignant l’enchevêtrement de barbelés, bande de chantiers, fils et bombonnes qui entourent un tractopelle posé devant la fameuse machine de Watt de l’usine : «Il y a 10 bombonnes de gaz, acétylène et oxygène. Tout ce qu’il faut pour péter.» À deux pas des anciens réservoirs de carburant où subsistent des résidus, la menace n’est pas factice. «Entre la rue ou la prison, on n’a plus rien à perdre.»

Lire la suite

Nantes : Manifestation des travailleurs de la Seita

Ouest France, 12 septembre 2014 :

Une centaine des 327 salariés de l’usine Seita, à Carquefou, se sont rassemblés jusqu’à midi, devant la préfecture où une délégation inter-syndicale était reçue.

Ce vendredi matin à Nantes, c’était la marche de la dernière chance pour une centaine des 327 salariés de l’usine Seita de Carquefou, fermée en 2015. Destination, la préfecture où une délégation intersyndicale rencontrait le préfet, le directeur du Travail et le commissaire régional du redressement productif.

Lire la suite

Biscuiterie Jeannette: les salariés mobilisés

AFP, 28 juillet 2014 :

Le tribunal de commerce de Caen annoncera vendredi sa décision pour l’avenir de la biscuiterie Jeannette de Caen mais les salariés, qui occupent l’usine, ne sont pas prêts à s’en laisser déposséder, a-t-on appris lundi auprès de la CGT. Les salariés de l’usine de madeleines Jeannette de Caen, liquidée en décembre 2013, occupent depuis février l’usine qu’ils entretiennent et où ils relancent régulièrement la production, en attendant un éventuel repreneur.

Mais leur dernier espoir, le projet d’un entrepreneur franco-portugais, Georges Viana, n’a pas abouti. « Le projet n’a pas trouvé les financements des banques malgré les soutiens », a indiqué lundi à l’AFP Franck Mérouze (CGT). Il prévoyait de reprendre 16 salariés au départ pour un modèle économique basé sur 28 salariés, et envisageait un transfert de la production à Pont-l’Évêque (Calvados).

Lire la suite

1 000 ouvriers en grève manifestent à Ras-Jebel

Investir en Tunisie, 16 mai 2014 :

Selon des sources locales concordantes, des ouvriers de l’entreprise de textile Denim Authority (ex Lee Cooper) de Ras-Jebel, dont le nombre est estimé à plus d’un millier, ont suspendu leur travail et occupé les lieux de production depuis hier, jeudi 15 mai 2014 et ont manifesté dans les rues de la ville en revendications de certains de leurs droits rejetés par la direction générale.

Cette dernière leur aurait promis une prime de…tenue de travail mais aurait failli à ses engagements. Les demandes des travailleurs concernent également de meilleures conditions de travail ainsi que des indemnités spécifiques plus consistantes. La direction de l’usine refuserait de s’assoir à la table des négociations d’après les manifestants qui dénoncent aussi un comportement jugé dédaigneux des responsables. Aussi, menacent-ils de poursuivre leur action et d’aller vers l’escalade si la direction continue à ignorer leurs droits.

Lire la suite