Archives de Tag: Carrefour

À Verneuil-sur-Avre, les salariés du Carrefour Market ont fait grève

Paris Normandie, 2 mai 2016 :

Des employés de l’enseigne Carrefour Market de Verneuil-sur-Avre ont répondu à l’appel à la grève de la CGT, samedi, à 80 % selon le syndicat, 20 % d’après la direction.

Lire la suite

Un patron du CAC 40 a gagné 2,34 millions d’euros en moyenne en 2015

Les Echos, 14 avril 2016 :

Les salaires des dirigeants des 40 entreprises de l’indice phare français ont augmenté de 4 % en 2015. Si les rémunérations fixes évoluent peu, les variables représentent désormais de vraies valeurs d’ajustement.

cac40Alors que les actionnaires seront consultés pour la troisième année d’affilée sur les rémunérations des dirigeants, les chiffres compilés par « Les Echos » concernant 2015 montrent que le total des salaires des patrons des groupes du CAC 40 (fixe et variable) a atteint 93,6 millions d’euros. En 2014, il se montait à 90 millions. La moyenne s’élève à 2,34 millions, contre 2,25 millions un an plus tôt, soit une hausse de 4 %. Comme l’année précédente, la part fixe a souvent peu évolué. Cette dernière, en 2015, s’élève en moyenne à 1,018 million, tandis que la variable se monte à 1,322 million. Les entreprises du CAC 40 ont dégagé un bénéfice de 54,71 milliards d’euros, moins qu’en 2014 (58,8 milliards).

Lire la suite

A Rennes, des salariés en grève à l’entrée de Carrefour Alma

Ouest France, 6 février 2016 :

Une cinquantaine de salariés de l’hypermarché Carrefour Alma se sont mis en grève ce matin pour dénoncer une baisse d’effectifs et la remise en cause d’avantages sociaux.

CarrefAlma

Une partie du personnel de l’hyper Carrefour Alma ont répondu à l’appel à la grève lancé par la CFDT et la CGT pour dénoncer la remise en cause de leur convention collective au sein du groupe Carrefour et la « dégradation constante des conditions de travail » sur le site de Carrefour Alma. Ils évoquent en particulier le non remplacement de leurs collègues en arrêt maladie, en congé ou en retraite. « Depuis dix ans, l’effectif de l’hypermarché est passé de 350 à 260 salariés ». Le service communication de l’enseigne précise que Carrefour Alma a embauché 41 personnes en 2015.

Mézières-sur-Seine : Licenciée pour une erreur de 5 euros, elle est réintégrée

78 Actu, 29 janvier 2016 :

Caissière au Carrefour Market de Mézières-sur-Seine, Vanessa, 37 ans, avait été licenciée pour une erreur de caisse de 5,32 euros. La direction régionale a décidé de la réintégrer.

L’histoire se termine bien pour Vanessa. Cette caissière de 37 ans, habitant Aubergenville, employée au Carrefour Market de Mézières-sur-Seine a été réintégrée après avoir été licenciée pour une erreur de caisse de 5,32 euros. Erreur qu’elle avait d’ailleurs reconnue bien volontiers en expliquant que c’était la fin de journée et que le client était très volubile :

« Il était 19 h 30. J’étais fatiguée. Le client parlait beaucoup. J’ai été discrète. Je me suis tout de suite dit que j’avais fait une erreur et je me suis excusée auprès du directeur. »

Lire la suite

Carrefour Nice Lingostière : grève annoncée

Nice Provence Info, 27 janvier 2016 :

Tandis que l’actuel PDG de Carrefour, Georges Plassat, reconduit dans ses fonctions pour trois ans, a décidé d’augmenter son salaire annuel jusqu’à 3,7 millions d’euros (3 050 fois plus que le salaire net d’une caissière) et qu’il a négocié une retraite chapeau de 933 750 € par an après à peine 5 années de travail dans l’entreprise, les salariés de Carrefour Nice Lingostière doivent se serrer la ceinture.

Trop, c’est trop !

Voilà pourquoi les deux syndicats de l’entreprise, CGT et CFDT, appellent à la grève ce vendredi 29 janvier 2016.

Lire la suite

Nos dimanches et nos nuits ne sont pas à vendre

Article de Laurent Degousée, SUD Commerces et Services Ile-de-France, publié le 18 janvier 2016 par Miroir Social.

« Dans toute idée, il faut chercher à qui elle va et de qui elle vient ; alors seulement on comprend son efficacité. » (Brecht).

Quel lien peut-donc unir des dispositions aussi diverses que l’extension du travail du dimanche et de nuit, l’abaissement des moyens de défense des travailleurs, la marchandisation du sang, des privatisations d’aéroports et l’octroi d’actions gratuites contenues dans la loi Macron ? Satisfaire les injonctions de la commission européenne, pour qui la France doit rattraper son retard en matière de réformes structurelles, et accentuer la politique pro-business menée par le gouvernement, à l’œuvre depuis 2013 via l’ANI et le pacte de compétitivité.

Ce « coup de jeune pour la société » selon Hollande, qui assume pleinement son orientation social-libérale au mépris de son engagement de campagne de défense du repos dominical, n’est que la poursuite d’une politique de dérégulation menée depuis une vingtaine d’années qui s’attaque au repos des travailleurs[1] au nom de l’emploi, de la croissance, du tourisme et de la liberté du travail. Le tout pour satisfaire les grandes enseignes commerciales, qui augmentent ainsi substantiellement leurs profits en écrasant la concurrence.

Lire la suite

Des salariés de la Part-Dieu en grève ce 24 décembre

France 3 Rhône-Alpes, 24 décembre 2015 :

La manifestation se tient devant le centre commercial, côté gare SNCF. Un mouvement qui porte essentiellement sur les conditions de travail, la gratuité du parking pour les salariés et une crèche pour les personnels du centre.

Comme on dit dans ces cas-là, ils sont une grosse poignée mais leur détermination est intacte. Une trentaine de personnes ont manifesté aux portes du centre commercial de la Part-Dieu. Le sujet de leur mécontentement ? Les conditions de travail et la précarité avec la multiplication des temps partiels, toutes enseignes confondues, les plus grandes, Carrefour, Darty et la Fnac en tête, comme les très nombreux franchisés.

Lire la suite