Archives de Catégorie: Polynésie Française

Tahiti : Grève au port autonome effective ce samedi soir à minuit

Tahiti Info, 7 mai 2016 :

Le préavis de grève au port autonome et à manutention portuaire a été déposé lundi dernier par le syndicat CSTP-FO. Il sera effectif ce soir à minuit. Huit points de revendications ont été mis en exergue.

Si l’intersyndicale continue ses rencontres avec le gouvernement pour le préavis de grève général, la CSTP-FO a pour sa part, déposé un préavis de grève, lundi dernier au port autonome et à manutention portuaire. Un préavis qui sera effectif ce soir à minuit.

Lire la suite

Publicités

Brasserie de Tahiti : Les grévistes entament leur 3e semaine de grève

La Dépêche de Tahiti, 12 décembre 2015 :

Malgré l’appel jeudi du PDG de la Brasserie de Tahiti, Jean-Pierre Fourcade, à la reprise du travail, les salariés en grève ont décidé de poursuivre le mouvement lundi prochain.

C’est donc vers une 3e semaine de grève que se dirige la Brasserie de Tahiti, même si quelques grévistes (2) ont choisi de reprendre le travail hier.

Lire la suite

La grève continue à la Brasserie de Tahiti

Tahiti Infos, 8 décembre 2015 :

PUNAAUIA, 8 décembre 2015 – Les employés grévistes de la Brasserie de Tahiti ont entamé mardi leur neuvième jour de débrayage sans l’espoir d’une issue rapide à leur mouvement. Faute d’avancée notable l’action syndicale pourrait évoluer dès mercredi avec une « épreuve de force ».

« La direction ne propose rien, toutes les propositions viennent de nous », annonce Gilles Helmes, délégué syndical A Ti’a I Mua. « Si ça continue, on devra évoluer en épreuve de force », menace-t-il alors que l’option a été présentée mardi matin aux 70 employés grévistes de la Brasserie, charge à eux de se positionner pour mercredi : « Continue-t-on ce mouvement pour une troisième semaine ? Si oui, comment ? De manière pacifique ou non ? En cas de passage à l’action, que fait-on ? », détaille le délégué syndical.

Lire la suite

La Brasserie de Tahiti au ralenti

http://polynesie.la1ere.fr

 

brsserie11

Après 5 jours de grève à la Brasserie de Tahiti, ce sont toujours 70 à 80% des employés qui refusent de travailler. Les préparations des commandes et les livraisons sont ralenties. Des cadres et des salariés d’autres services les remplacent pour certaines tâches.

Lire la suite

Brasserie de Tahiti : 4e jour de grève

Polynésie 1ere, 4 décembre 2015 :

Syndicats et direction, chacun reste sur ses positions. Du coup, la Brasserie de Tahiti entame son quatrième jour de grève. Les impacts de ce mouvement pourraient commencer à se faire sentir.

Épiceries, particuliers, communes, tous semblent inquiets que leurs commandes ne soit honorées. Ils ont bien raison. Car, ces derniers jours, l’eau en bouteille et en gallon manquent à l’appel. Et, pour cause : les grévistes de la Brasserie de Tahiti entament leur 4e jour de grève et aucune négociation ne semble pour l’heure prévue. Syndicats et direction, chacun campe sur ses positions.

Lire la suite

Grève à la Brasserie de Tahiti

TNTV, 30 novembre 2015 :

90% des employés des services logistique et techniques de la Brasserie de Tahiti sont en grève depuis ce lundi matin. Deux piquets de grève sont installés, l’un au dépôt de la Punaruu et l’autre à celui de Arue.

Les syndicats Otahi, A ti’a i Mua e O oe To oe rima ont déposé un préavis en fin de semaine dernière. Huit points de revendications ont été inscrits parmi lesquels l’amélioration générale des conditions de travail, plus de reconnaissance, ainsi qu’une prime de polyvalence. « La partie la plus importante c’est la ration, la retraite complémentaire et puis le déplafonnement de la retraite », déclare Michael Cowan, délégué syndical Otahi.

Lire la suite

Préavis de grève à la Brasserie de Tahiti

La Dépêche de Tahiti, 24 novembre 2015 :

Cela fait maintenant plusieurs semaines que les bruits provenant de la Brasserie de Tahiti annoncent un mouvement social d’ampleur. Ce mardi, trois syndicats ont déposé un préavis de grève auprès du directeur général de la société, Jean-Pierre Fourcade. Peut-être le premier préavis d’une série de mouvement sociaux alors que les négociations par branches sont en cours et que certaines d’entre-elles s’annoncent très tendues.

A ti’a i mua, O oe to oe rima et Otahi ont déposé un préavis dans toutes les implantations de la Brasserie : Le siège de Papeete, l’usine de la Punaruu, le dépôt de la Punaruu, le dépôt de Arue, le dépôt de Moorea et ceux de Huahine, Bora Bora et Raiatea. La grève dans la société débutera le lundi 30 novembre si syndicats et direction ne trouvent pas d’accord.

Lire la suite