Archives de Catégorie: Israël

Nouvelles brochures de l’Initiative Communiste-Ouvrière

Deux nouvelles brochures de l’Initiative Communiste-Ouvrière :

L’Etat Islamique, une analyse marxiste

broDaeshLire en PDF : brochure_état_islamique

Lire la suite

Drapeaux rouges à Nazareth à l’occasion du 1er Mai

Comme tous les ans, le samedi précédent le 1er Mai, une foule importante à manifester pour la paix, les libertés et les revendications ouvrières à Nazareth à l’occasion de la journée internationale des travailleuses et des travailleurs. En fin de manifestation la foule a entonné L’Internationale, l’hymne des exploités du monde entier.

1mNaz1 Lire la suite

Manifestation du 1er Mai ce samedi à Tel Aviv

Le 1er Mai n’étant pas un jour férié en Israël, c’est ce samedi soir que l’on défilera à Tel Aviv à l’occasion de la journée internationale des travailleuses et des travailleurs alors qu’une manifestation est aussi organisée ce matin à Nazareth.

Dans sa déclaration à l’occasion du 1er Mai 2016, le Parti Communiste d’Israël déclare après avoir dénoncé la politique anti-ouvrière, nationaliste et militariste du gouvernement : »Aujourd’hui plus que jamais, les travailleuses et les travailleurs ont besoin d’une véritable alternative. Contre les divisions, levons-nous pour la fraternité entre Juifs et Arabes ; contre le racisme, solidarité de la classe ouvrière ; contre l’exploitation, la lutte déterminé du peuple travailleur. (…) Il n’y a aucun futur pour les peuples de ce pays tant que durera l’occupation. Il n’y aura aucune amélioration pour les travailleuses et les travailleurs tant que le gouvernement d’extrême-droite continuera à mener sa politique néo-libérale en matière sociale et économique ».

Lire la suite

Des milliers d’Israéliennes, juives et arabes, manifestent pour un accord de paix

Le Vif, 04/03/15

Plusieurs milliers d’Israéliennes, juives et arabes, se sont rassemblées mercredi devant la Knesset (parlement) pour exiger que le gouvernement issu des élections du 17 mars se fixe comme priorité un accord de paix avec les Palestiniens.

Des milliers d'Israéliennes, juives et arabes, manifestent pour un accord de paix

Malgré la pluie intermittente, les membres du mouvement « Women Wage Peace » (« Les femmes font la paix »), créé après la guerre de l’été à Gaza, se sont regroupées à quelques centaines de mètres du parlement à Jérusalem, pour écouter des discours « alternatifs » à celui prononcé la veille par le Premier ministre Benjamin Netanyahu devant le Congrès américain sur l’Iran.

« Nous votons pour un accord de paix » et « Nous choisissons la vie », proclamaient des pancartes brandies par des manifestantes.

Lire la suite

Israël : Vers la grève des employés municipaux ?

Times of Israel, 1 février 2016 :

La grève concernera 100 000 employés municipaux, et affectera principalement l’éducation et de la construction.

Le syndicat des travailleurs Histadrout prévoit une grève des travailleurs municipaux à partir du 10 février, après le refus de la fédération des autorités locales de payer un bonus unique aux travailleurs dans le cadre du nouvel accord relatifs aux salaires.

Lire la suite

Réponse au ministère de l’Éducation israélien

Huff Post, 8 janvier 2016 :

Le guide Time Out Tel Aviv a tourné sa version de la vidéo « First Kiss » pour faire s’embrasser juifs et arabes. Une réponse au ministère de l’Éducation israélien qui a récemment écarté des programmes scolaires un livre retraçant la romance entre une Israélienne et un Palestinien.

Depuis que le roman d’amour Geder Haya (Haie en hébreux) de Dorit Rabinyan a disparu de la liste des œuvres étudiées au lycée, les ventes du livre ont explosé. Mais ça n’a pas suffi à Time Out qui a « décidé de faire se rencontrer juifs et arabes et de les faire s’embrasser », peut-on lire dans la vidéo diffusée jeudi soir.

Lire la suite

Victoire des éboueurs de Jérusalem

Dimanche 3 janvier, les éboueurs de Jérusalem ont mis fin à leur grève commencée jeudi 31 décembre. Les éboueurs se sont mis en grève pour protester contre le licenciements de 170 de leurs collègues pour raisons budgétaires. La grève étant la force des travailleurs, ces quatre jours de grève ont forcé le gouvernement et la mairie de trouver un accord pour maintenir ces 170 postes pour l’année 2016.