Archives d’Auteur: laama

Anti-esclavagistes condamnés en Mauritanie

TV5 Monde, 20 août 2016 :

Les avocats de 13 militants de l’ONG anti-esclavagiste mauritanienne IRA, condamnés à des peines de 3 à 15 ans de prison ferme, vont pouvoir interjeter appel, la cour ayant finalement accepté de recevoir leur recours, a affirmé vendredi à l’AFP la défense.

Les 13 membres de l’Initiative pour la résurgence du mouvement abolitionniste (IRA) ont comparu devant la Cour criminelle de Nouakchott, qui les a déclarés coupables et condamnés jeudi soir.

Lire la suite

Plus d’une centaine d’ouvriers de Raynal et Roquelaure en grève

Le Dauphiné Libéré, 19 août 2016 :

La production ne tournait pas, hier, à l’usine Raynal et Roquelaure, de Camaret-sur-Aigues.

Plus d’une centaine d’ouvriers s’est mis en grève, campant devant les différentes entrées de la société spécialisée dans la fabrication de plats préparés. Les syndicats CGT, CFDT, FO ainsi que les salariés grévistes réclament que les négociations annuelles obligatoires puissent reprendre. Le tout, « dans de meilleures conditions ».

Lire la suite

Pays-Bas : Grève du zèle chez KLM à partir de samedi

7 sur 7, 19 août 2016 :

Une partie du personnel au sol de la compagnie aérienne KLM mènera une action de zèle à partir de samedi, a annoncé la fédération des syndicats néerlandais (FNV) vendredi. Des retards sont attendus à l’aéroport de Schiphol.

Un tribunal néerlandais a interdit toute interruption du travail jusqu’à la fin de la saison touristique, mais un suivi « strict » des règles par les collaborateurs, des mots du syndicat, reste une possibilité pour attirer l’attention sur la charge de travail élevée du personnel.

Lire la suite

Suppressions d’emplois chez SFR : quelles conséquences à Toulouse ?

La Dépêche, 16 août 2016 :

Les choses se sont emballées cet été chez l’opérateur de téléphonie mobile SFR qui, outre son réseau de boutiques, dispose à Toulouse d’une implantation dans le quartier Basso Cambo forte d’environ 160 personnes, toutes entités confondues. Aussitôt divulguée dans les médias fin juillet la volonté de supprimer un tiers des 14 300 contrats à durée indéterminée de l’Hexagone, un accord a été conclu, le 4 août, entre les deux syndicats majoritaires, la CFDT et l’Unsa, pour un plan de départs volontaires de 5 000 personnes, d’abord dans les boutiques, puis dans le groupe.

Quelle sera la traduction toulousaine de cette coupe claire ? Difficile encore à dire pour les représentants locaux des organisations syndicales joints en ce mois d’août. Mille postes visés concernent le réseau de boutiques dès à présent et les 4 000 autres le groupe à partir du 1er juillet 2017. A Basso Cambo, sous la bannière SFR sont employés des commerciaux, des ingénieurs, des techniciens chargés de la surveillance du réseau, de l’audit des infrastructures… Soit 80 personnes auxquelles il faut ajouter 80 autres salariés venus du regroupement sur ce site, après 2014, de Telindus, Completel…

Lire la suite

Atmosphère lourde et peur de manifester en Ethiopie

Le Monde, 15 août 2016 :

Minchele avait prévu de s’habiller en noir dimanche 14 août. Il avait entendu dire qu’il y aurait une marche à Baher Dar, sa ville au Nord de l’Ethiopie. Pour rendre hommage aux victimes tombées sous les balles des forces de l’ordre la semaine précédente. Les femmes, les enfants et les vieux devant. Les hommes derrière. Tous vêtus de noir. Mais rien. Pas de marche. Une manifestation ? Encore moins. « Rien. Les gens ont peur », lâche, fataliste, le trentenaire au crâne presque entièrement rasé.

Sept jours plus tôt, le 7 août, des milliers de personnes avaient manifesté contre le gouvernement dans les régions Amhara (Nord) et Oromia (Centre et Ouest). A Baher Dar, une grande ville du nord de l’Ethiopie, le bilan est d’au moins trente morts parmi les manifestants, selon Amnesty International, qui évoque un « bain de sang » ; huit selon les autorités de la région.

Lire la suite

Manifestation des travailleurs de l’électricité à Lahore

Le 28 juin des centaines de travailleurs de l’électricité ont manifesté à Lahore (Pakistan) pour revendiquer un mois de salaire de prime à l’occasion de l’Aïd al-Fitr.

Au delà de la prime, la manifestation était l’occasion de dénoncer le gel des salaires et des retraites alors que la population doit faire face à l’inflation. Dans les interventions, des militants syndicaux ont appelé à une lutte commune contre la misère, pour un salaire minimum à 20.000 roupies (171 euros) et une pension de retraite à 15.000 roupies (128 euros) minimum.

Zimbabwe : Les agents de la fonction publique en grève

Ce 1er juillet, les agents de la fonction du Zimbabwe se sont mis en grève illimitée après que le gouvernement ait annoncé ne pas pouvoir verser les salaires du mois de juin.

Vendredi, les agents de la fonction publique n’avaient reçu qu’une avance de 100 dollars, le gouvernement indiquant qu’ils devraient attendre la fin du mois pour avoir l’intégralité de leurs salaires. 14 structures syndicales de la fonction publique, dont celles de la santé et de l’éducation, ont alors décidé une grève illimitée jusqu’au paiement des salaires.