Archives de Catégorie: Guinée

Violation des des droits humains en Guinée

Guinée Matin, 30 août 2016 :

Contrairement aux slogans et communications officielles, les droits humains sont continuellement violés en République de Guinée et en toute impunité. Ci-dessous, Guineematin.com vous propose la déclaration d’un collectif d’organisations non gouvernementales qui dénoncent des faits récents avant de faire des recommandations.

Déclaration :

Nous, collectif d’ONG des droits de l’homme, avons le regret de constater que les libertés individuelles consacrées par la Constitution et les lois de la République sont en train d’être confisquées par les autorités publiques. Nous exprimons de plus notre inquiétude sur l’attitude de la justice guinéenne qui constitue le seul recours des citoyens en cas d’abus d’autorité et qui, il faut le dire, fait preuve de partialité dans l’interpellation et le jugement des citoyens.

Lire la suite

Guinée : Débrayage dans le secteur bancaire

Africa Guinée, 21 août 2016 :

Les activités économiques vont certainement être paralysées ce Lundi 22 Août 2016. Les banques privées devraient connaître un ralentissement de leurs activités ce lundi à cause d’un bras de fer qui oppose les patrons de banques à deux organisations syndicales du secteur bancaire.

La réunion qui s’est tenue ce Samedi 20 Août 2016 entre les responsables de la Fédération Syndicale Autonome des Banques et Assurances, l’Association des Professionnels de Banques, et les patrons de banques primaires, s’est quasiment soldée par un échec. Les responsables syndicaux dénoncent des « abus » dont seraient victimes certains employés de banque.

Lire la suite

Guinée: Manifestation à Pita contre le viol

Africa Guinée, 1 août 2016 :

Face à récurrence du viol en Guinée, des initiatives se créent de plus en plus dans le pays pour dénoncer et lutter contre le phénomène.

C’est dans ce cadre de que l’ONG Femmes Développement et Droits Humains en Guinée (F2DHG) a organisé une manifestation le week-end dernier dans la préfecture de Pita en Moyenne Guinée, où le viol connait une certaine recrudescence ces dernier temps.

Lire la suite

Grève à l’usine de tôles TAFAGUI : les travailleurs réclament des meilleures conditions de vie

Guinée Matin, 9 mai 2016 :

De nombreux employés de l’entreprise TAFAGUI (Taher Fabrique Guinée) ont paralysé les activités de cette usine de tôles. S’étant fait remplacer à leurs postes par des jeunes de la SIG, ces employés en grève ont empêché les jeunes de travailler aujourd’hui, sise à la SIG au quartier Madina, ce lundi 09 mai 2016, a constaté Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

Sur place, le reporter de Guineematin.com a rencontré des grévistes très remontés contre leur employeur, qui « ne veut pas augmenter » leurs salaires, malgré quatre longs mois de négociations. C’est en tout cas la version donnée par Ansoumane Damaro Camara, chef de la section syndicale des travailleurs de TAFAGUI. « Ce matin, nous avons décidé de faire cesser le travail ici. Il y a au moins quatre (4) mois que nous avons demandé une augmentation de salaire à la direction. Les négociations ont trainé et jusqu’au vendredi dernier (Ndlr, 6 mai) on ne s’est pas entendu. La direction a même fait une lettre où elle a menacé de licencier les meneurs du mouvement. C’est ainsi que nous avons alerté l’inspection du travail. Nous demandons une amélioration de nos conditions de vie. La direction n’a rien dit et sur les 10 points de revendication, ils ont dit que certains ne sont pas négociables. Il y a des gens qui ont fait 15 ans, 17 ans, voire 19 ans de service ici, mais ils n’ont toujours rien », explique Ansoumane Damaro Camara.

Lire la suite

Menace de grève en Guinée

Aminata, 3 mai 2016 :

Il ne reste plus qu’un peu plus de 2 semaines avant le 19 mai, date butoir du protocole d’accords signé entre gouvernement et portant sur l’applicabilité de la flexibilité du prix du carburant en Guinée. Le mouvement syndical avertit déjà que si l’Etat ne fait rien dans le délai, il va entamer des actions sociales.

Dans l’accord du 19 février dernier, gouvernement, patronat et syndicat étaient convenues de maintenir le prix du litre du carburant à son niveau actuel dans un délai de 90 jours. Par ailleurs, il était prévu que si le prix du baril venait à augmenter le prix à la pompe continuera à être maintenue à 8000 FG jusqu’en décembre 2016.

Lire la suite

Grève à la Société minière de Boké

Guinée News, 4 mars 2016 :

Les travailleurs de la Société minière de Boké ont déclenché ce vendredi 4 mars, une grève paralysant toutes les activés du projet, a- t-on appris sur place.Les activités de la Société minière de Boké( SMB ), tournent au ralenti ce vendredi 4 mars .Pour cause, les travailleurs de cette société, sont en grève. Ils réclament une augmentation substantielle de leurs salaires et l’amélioration de leurs conditions de travail. Pour se faire entendre, les grévistes ont barricadé la route d’accès à la mine et empêchent la circulation de tous les engins. Cette grève fait suite à celle déclenchée mardi 1er mars dernier, par les travailleurs de WAP (un des consortiums de la SMB).

Selon nos sources, la Direction de la SMB aurait promis l’augmentation des salaires des travailleurs, payables à la fin du mois de février dernier, mais en vain. Ce matin, le député uninominal de Boké, honorable Abdoulaye Sylla, qui venait pour une médiation, a été empêché d’accéder au site par les travailleurs en colère. Aux dernières nouvelles, les travailleurs exigent la présence à Boké, du premier responsable du projet, Mr Fady.

Lire la suite

Grève à la SMB, à Katougouma (Boké) : pas de circulation, port barricadé…

Guinée Matin, 1 mars 2016 :

Après avoir demandé plusieurs fois sans succès l’amélioration de leurs conditions de vie, l’ensemble des travailleurs du port de Katougouma (chauffeurs, ouvriers,cuisinières, etc…) ont déclenché une grève à compter de ce mardi 1er Mars 2016, a appris Guineematin.com au téléphone d’un des grévistes.

Ces travailleurs du port fluvial de Katougouma, employés par la société West Africa Port (WAP), qui est l’une des société sous-traitantes de la SMB (société minière de Boké) disent être très mal traités par leurs employeurs chinois de la SMB. Les salaires sont insuffisants et ils n’ont ni le logement, ni restauration, ni transport et aucune autres prise en charge.

Lire la suite