Archives de Catégorie: Burkina Faso

Grève nationale des postes de péages au Burkina Faso

Le Faso, 18 août 2016 :

La coordination nationale des comités CGTB (Confédération générale du travail du Burkina) des péages du Burkina Faso avec les comités régionaux de la CGTB du territoire sont en grève depuis le lundi 16 Août dernier. Cette grève de 72h est suivie dans la région du Sud-ouest.

Après deux Sit-in de 48h et une grève de 48h, la coordination nationale des comités CGTB des péages du Burkina Faso avec les comités régionaux de la CGTB sont à nouveau en grève. Ils observent du 16 au 19 Août une grève de 72h. Dans leur plateforme minimale revendicative, les agents des péages demandent au gouvernement l’annulation pure et simple et sans condition de la concession des postes de péages, un statut clair et une définition du plan de carrière des agents de péages.

Lire la suite

Cinquième série de photos du 1er Mai 2016 à travers le monde

Cinquième série de photos du 1er Mai 2016, journée internationale de lutte des travailleuses et des travailleurs, à travers le monde (voir ici pour la première série , ici pour la seconde ,à cette adresse pour la troisième et ici pour la quatrième). Sur tous les continents, nous ne formons qu’une seule classe ouvrière. Prolétaires de tous les pays, unissons-nous !

Ankara (Turquie) :

1m16eAnkara

Berlin (Allemagne) :

Thousands of activists took part anti-capitalism march in Berlin-Kreuzberg during the International Labor Day.

Lire la suite

Burkina : Travail des enfants : 28 mineurs interceptés à Madouba

http://www.burkina24.com

1-692x360

La Migration des jeunes reste un fait d’actualité dans la province de la Kossi en raison de la proximité de cette partie du Burkina avec le Mali. Le phénomène touche malheureusement des mineurs qui abandonnent chaque année leur parents et partent à l’aventure à la recherche d’un mieux être. Le jeudi 10 décembre 2015, vingt –huit (28) enfants dont six filles et 22 garçons qui tentaient encore de franchir la frontière, ont été interceptés par le poste de police de Madouba. D’âges compris entre 10 et 17 ans, ils ont tous été conduits à la direction provinciale de l’action sociale et de la solidarité nationale de la Kossi avant d’être remis à leurs parents.

On se souvient encore que le 11 décembre 2014, 45 enfants de diverses communes de la Kossi qui se rendaient au Mali ont été interceptés par  la police transfrontalière de Madouba. Un an après, soit le 10 décembre 2015, la même situation se reproduit au  même endroit.

Lire la suite

Burkina Faso : La grève générale fait échec au coup d’Etat réactionnaire

Le Faso.net, 26 septembre 2015 :

Les syndicats qui ont été aussi, à travers le déclenchement d’une grève illimitée, les artisans de la résistance active contre le putsch du 16 septembre, ont suspendu ce samedi 26 septembre 2015, leur mot d’ordre pour, disent-ils, contribuer à alléger les souffrances des populations. La décision de la suspension de la grève a été annoncée au cours d’un point de presse de l’Unité d’Action Syndicale (UAS) animé par le président de mois des centrales syndicales, Bassolma Bazié.

« L’UAS se félicite de l’adhésion des travailleurs et des populations à son mot d’ordre de grève générale sur toute l’étendue du territoire qui a permis de faire échec au coup d’Etat réactionnaire de type fasciste, d’obtenir la libération des personnes arrêtées et fait important, la dissolution du Régiment de Sécurité Présidentielle (RSP). Au regard de ces acquis importants, et prenant en compte un certain nombre de difficultés liées à la rentrée scolaire, à la situation dans les hôpitaux et services de santé, au niveau du transport, l’Unité d’Action Syndicale (UAS), a décidé de suspendre à partir de ce jour, samedi 26 septembre 2015, le mot d’ordre de grève générale, sur toute l’étendue du territoire national ». C’est en ces termes le président de mois des centrales syndicales et syndicats autonomes, Bassolma Bazié, a annoncé la suspension du mot d’ordre de grève du mouvement syndical qui était en vigueur depuis le 16 septembre 2015.

Lire la suite

Appel à la grève générale au Burkina Faso

Appel de l’Union d’action syndicale (UAS) à une grève générale à partir de ce 16 septembre 2015 sur toute l’étendue du territoire national.

Le Président de mois des centrales syndicales et celui des syndicats autonomes, au nom des secrétaires généraux des centrales syndicales et des syndicats autonomes appellent les travailleuses et les travailleurs des secteurs public, parapublic, privé et du secteur informel à observer une grève générale sur toute l’étendue du territoire national pour compter du mercredi 16 octobre 2015 jusqu’à nouvel ordre.

Lire la suite

Nouvelle grève des agents des finances au Burkina Faso

Le Faso.net, 25 août 2015 :

Après deux tentatives de grève de 72 heures et 48 heures sans gain de cause, le Syndicat national des agents des finances (SYNAFI) revient de plus belle à la charge en décrétant une fois de plus une grève de 72 heures. Ceci dans l’optique d’exiger purement et simplement le respect du protocole d’accord signé avec le gouvernement le 22 juin 2011.

La cours de l’éducation ouvrière a refusé du monde en cette matinée du 25 août 2015. Des agents du ministère de l’économie et des finances ne se sont pas fait prier à l’appel du Syndicat national des agents des finances (SYNAFI) qui de nouveau est en grève et cela pour 72 heures. Sur les murs, et même sur les arbres, on pouvait apercevoir l’effigie rouge représentant le SYNAFI et plus encore le slogan « savoir lutter, vaincre ensemble ». Cette grève fait suite au sit-in mené et à la grève des 19 et 20 août pour demander l’application du protocole d’accord et la répartition équitable du Fonds commun.

Lire la suite

97% des agents des finances en grève au Burkina Faso

Le Faso.net, 21 août 2015 :

La crise au ministère de l’économie et des finances ne se désamorce pas. Après les 72 heures de sit-in, le Syndicat national des agents des finances (SYNAFI) a décrété 48 heures de grève sur toute l’étendue du territoire national, les 19 et 20 août 2015.

Nous sommes au deuxième jour de cette grève. Au ministère de l’économie et des finances, la grève semble bien suivie. Nous trouvons quelques agents à la porte qui font le piquet de grève. On nous apprend que seuls les directeurs, les stagiaires et les volontaires travaillent.

Lire la suite