Archives de Tag: SNIM

Mauritanie : Victoire des travailleurs de la SNIM

RFI, 3 avril 2015 :

C’est la fin du plus long conflit du secteur minier mauritanien. Deux mois de grève à la la Société nationale industrielle et minière de Mauritanie (SNIM), ont pris fin, le jeudi 2 avril, avec un accord conclu entre les grévistes et la direction dans la ville de Zouérat. La direction s’engage à ouvrir dans les 48 heures les négociations salariales que réclament depuis des mois les mineurs. Par ailleurs, deux mois salaires seront versés par la direction, un autre par le chef de l’Etat.

Snim04

Jeudi 2 avril au soir, les mineurs de Zouérat exultaient à l’annonce de l’accord conclu avec la direction. Un accord qui met fin à une douloureuse grève de deux mois qui a épuisé les corps, les esprits et les portefeuilles, ceux des mineurs comme celui de l’Etat. La mine de fer de Zouérat représente en effet un quart des finances du budget national. Et cette longue grève a quasiment paralysé l’économie mauritanienne.

Lire la suite

Publicités

La grève du secteur minier paralyse la Mauritanie

Afrik.com, 2 avril 2015 :

Les salariés de la société minière industrielle de Mauritanie sont en grève, depuis près de deux mois, afin de dénoncer la non-application d’un protocole d’accord qui prévoyait une augmentation des salaires. Une délégation de grévistes s’est rendue, ce mardi, à la mairie de Zouérat afin de tenter de trouver une solution à cette crise qui paralyse le pays.

SNIM30

Le secteur minier en Mauritanie traverse une crise. Et pour cause, les salariés de la société nationale industrielle et minière (SNIM) du pays est en grève, réclamant une augmentation de salaire. Afin de les soutenir dans leur cause un collectif constitué de plusieurs partis d’opposition, d’organisations non gouvernementales ont organisé ce mardi une marche à Nouakchott, la capitale du pays. Au même moment des salariés de la SNIM se sont entretenus avec le maire de la ville de Zouérat, afin de trouver une solution.

Lire la suite

Zouerate : Les grévistes de la SNIM plus déterminés que jamais

Un Lundi qui a démenti beaucoup des gens qui voyer en cette grève un échec après la conférence de presse du président. Les travailleurs grévistes ont montré une fois de plus qu’ils sont plus déterminés que jamais avec un meeting plus vivant et des grévistes plus mobilisés que jamais. Les mineurs de la SNIM à Zouerate (Mauritanie) sont en grève depuis 60 jours pour les salaires.

SNIM30 Lire la suite

Mauritanie : Plus de 50 jours de grève à la SNIM

RFI, 23 mars 2015 :

En Mauritanie, la grève des mineurs de la SNIM se poursuit. Déclenchée depuis plus de 50 jours à Zouerate, dans le nord du pays, c’est la plus longue qu’ait jamais connu la société d’Etat qui exploite le minerai de fer.

Rassemblement des ouvriers de la SNIM à Zouerate le 22 mars

Rassemblement des ouvriers de la SNIM à Zouerate le 22 mars

Plus de 3 000 mineurs demandent entre autres une augmentation de salaire promise l’année dernière par la direction. Depuis, la grève s’est étendue aux salariés de Nouadhibou. Les négociations entre syndicats et direction, elles, sont au point mort.

Zouerate : La lutte continue à la SNIM

En grève depuis 43 jours, la lutte et la grève continuent à la SNIM de Zouerate pour les salaires. Vendredi 13 mars, une nouvelle manifestation et un meeting dans les rues de la ville a rassemblé près d’un millier de travailleuses et de travailleurs plus déterminés que jamais à lutter pour leurs salaires.

Snim1303bSnim1303a Lire la suite

La lutte à la SNIM de Zouerate

Alors que les travailleurs du site de Nouadhibou sont entrés en grève illimitée, les ouvriers de la SNIM ont une fois encore manifesté le 3 mars dans les rues de Zouerate. Le même jour, plusieurs centaines de femmes ont manifesté contre la fermeture de tous les services sociaux aux familles des mineurs en grève.

Snim33Snim330 Lire la suite

Zouerate : Les femmes dans la lutte des ouvriers de la SNIM

L’Authentique, 3 mars 2015 :

Des sources journalistiques rapportent que le Wali du Tiris Zemmour a reçu hier trois femmes parmi la centaine qui manifestait devant ses bureaux. Les entretiens auraient porté sur la grève menée depuis plus d’un mois par les travailleurs de la Société industrielle et minière (SNIM). Selon les mêmes sources, les femmes auraient protesté contre la fermeture de tous les services sociaux aux familles des mineurs en grève. Selon elles, la SNIM n’existe que par la volonté de ses travailleurs et que la direction n’a aucun droit de les empêcher eux et leur famille d’avoir accès aux services sociaux de base de la société.

Snimfem

Une formidable armada de forces de l’ordre aurait été déployée aux alentours du siège de la Wilaya en prévision de tout débordement alors que des centaines de femmes qui avaient entamé une marche à travers la ville de Zouerate étaient venues se planter sous les fenêtres du gouverneur.