Archives d’Auteur: Oursengreve

Besançon, 500 personnes manifestent contre la loi travail

Correspondant ICO

Environs 500 personnes se sont retrouvées ce jeudi 23 mars  à Besançon, à l’appel de  l’intersyndicale (CGT, FO, Solidaire, FSU et Comité de mobilisation de l’université), pour manifester contre la loi travail et revendiquer son retrait.

Un stand permettant de de participer à la votation citoyenne sur la loi travail sera présent jusqu’à 16h sur la place Pasteur.

manif

Les résultats de la votation sur la loi travail seront remis le mardi 28 juin à la Préfecture de Besançon avec rassemblement à 17 heures.

Publicités

Appel de l’intersyndicale pour une manifestation jeudi à Rennes

Ouest France, 21 juin 2016 :

L’Intersyndicale (FO-CGT-FSU…) appelle à une nouvelle journée de manifestation contre la loi Travail, jeudi 23 juin.

code19.jpg

Le parcours prévu est identique aux précédents rassemblements. Le point de départ du cortège sera donné de l’esplanade Charles-de-Gaulle à 11 h 30.

Lire la suite

Grève ce vendredi en Belgique contre la politique anti-ouvrière

La Libre Belgique, 21 juin 2016 :

La FGTB avait prévenu de longue date : elle appelle à la grève ce vendredi. Le syndicat socialiste entend protester contre la réforme du travail du gouvernement Michel. L’objectif de l’action est de mettre l’économie du pays à l’arrêt « afin de marquer notre opposition aux mesures de régression sociale annoncées par ce gouvernement de droite ». La date du 24 juin a été choisie pour ne pas perturber les examens des étudiants.

La CSC et la CGSLB n’ont quant à elles pas donné de mot d’ordre de grève à tous leurs affiliés. Elles laissent chacune des centrales décider. Par solidarité, certains secteurs et entreprises seront donc en grève. Quoi qu’il en soit, à elle seule, la FGTB dispose des moyens de bloquer l’économie et les transports en commun. Et les renforts venus des autres syndicats ne feront qu’accentuer les perturbations.

Lire la suite

Manifestation jeudi 23 juin au Havre

Une semaine après la démonstration de force lors de la manifestation nationale à Paris où nous étions plus de 1 millions, il faut maintenir la pression pour le retrait de la loi dite « travail ».

horsdequestionv2

Le gouvernement menace d’interdire les manifestations de ce jeudi, c’est bien un signe de faiblesse de leur part.

Il faut rien lâcher, alors tous le rue jeudi 23 mai 10h30 à la CCI du Havre !

Les dockers en force à la manifestation contre la loi travail du 14 juin 2016 à Paris

Petite vidéo du cortège des dockers lors de la manifestation contre la loi travail du 14 juin 2016 à Paris.

« LIBRE-ÉCHANGE » OU NATIONALISME ? PEUT MIEUX FAIRE !

Article de Pauline Vernon paru dans le n°66 du bulletin Communisme-Ouvrier de juin 2016

Le 14 juin 2013, la Commission européenne a obtenu mandat de la part de tous les États membres pour négocier avec les États-Unis le Transatlantic Free Trade Area (TAFTA). D’autres dénominations désignent ce projet : Transatlantic Trade and Investment Partnership (TTIP), Partenariat transatlantique sur le commerce et l’investissement (PTCI).Cet accord cherche à instaurer un vaste marché de libre-échange entre l’Union européenne et les États-Unis, allant au-delà des accords de l’Organisation mondiale du commerce (OMC). Ces négociations se doublent d’un autre accord de libre-échange, en cours de discussion également, entre Union européenne et Canada, l’Accord économique et commercial global (AECG, en anglais CETA).

Les prétextes mis en avant par leurs promoteurs reprennent dans les deux cas une rengaine bien connue : croissance économique et création de centaine de milliers d’emplois des deux côtés de l’Atlantique. Si ça vous rappelle d’autres projets, caractérisés par les régressions sociales et/ou environnementales qu’ils comportent, c’est sans doute un malencontreux hasard.

Lire la suite

FÉMINICIDE, VIOLENCES FAITES AUX FEMMES : LE PRIVÉ EST MÉDIATIQUE

Article d’Amandine Briffaut paru dans le n°66 du bulletin Communisme-Ouvrier de juin 2016

Définition du féminicide : « meurtre d’une femme,
d’une fille, en raison de son sexe. » (Petit Robert, 2015)

Tous les 2,5 jours, en France, une femme meurt sous les coups de son conjoint ou ex-conjoint.

Chaque année, la délégation aux victimes du ministère de l’Intérieur publie son rapport (1) sur les morts violentes au sein du couple et de la famille. Celui de 2014 indique que 134 femmes et 31 hommes ont été tué-e-s par leur conjoint-e ou ex-conjoint-e. 81 % des victimes sont des femmes. Le rapport donne également des détails sur la situation des enfants victimes (tués, blessés, témoins, orphelins), ainsi que sur les victimes « extérieures » au noyau familial.

À ce jour, un examen attentif de la presse quotidienne régionale (PQR) par quelques militantes féministes (2) , montre que depuis le 1er janvier 2016, 43 femmes sont mortes au sein du couple. 20 des 43 criminels se sont suicidés – échappant ainsi à la justice – ou ont tenté de le faire.

Lire la suite