Un monde meilleur

Le programme du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran

Un parti, quel qu’il soit, se définit d’abord par son programme. Le programme du PCOI, élaboré en 1994, est disponible en français sur marxists.org. Sans être une bible, il est une référence pour les communistes-ouvriers qu’ils luttent en Iran, en Irak, en Europe ou ailleurs, en particulier pour sa première partie..

Il est divisé en plusieurs parties :

– Première partie

  • Bases sociales et intellectuelles du communisme ouvrier

Changer le monde pour en créer un meilleur a été, tout au long de l’histoire de l’humanité, une aspiration profonde. Il est vrai que le monde d’aujourd’hui est dominé par des idées fatalistes, religieuses ou non, qui considèrent comme inévitable la sinistre situation actuelle de l’humanité. Néanmoins, l’action, la vie réelle des gens révèlent un espoir solidement ancré dans la possibilité d’un futur meilleur, et même son inéluctabilité. (lire la suite)

  • Le capitalisme

Le système capitaliste est derrière tous les maux qui sont le fardeau de l’humanité aujourd’hui. La pauvreté, la privation, la discrimination, l’inégalité, la répression politique, l’ignorance, la bigoterie, l’arriération culturelle, le chômage, l’absence de logement, l’insécurité économique et politique, la corruption et le crime sont les produits inévitables de ce système. (lire la suite)

  • La révolution sociale et le communisme

Il est facile de constater que le monde capitaliste est un monde à l’envers. Les relations entre les marchandises forment la base des relations entre les personnes. Le travail quotidien de millions de personnes pour construire le monde se manifeste sous la forme de la domination croissante du capital sur leurs vies. (lire la suite)

– Seconde partie

  • Les structures du pouvoir politique

Notre temps plus que tout autre permet de voir de manière claire l’absence de liberté réelle et la nature formelle de la participation au pouvoir politique sous les démocraties libérales et parlementaires. (lire la suite)

  • Droits civils et individuels

Les apologistes bourgeois proclament que le respect des droits civils et individuels est la marque de fabrique et le pivot de leur système. La réalité, c’est que parmi les cinq milliards d’individus qui vivent sous le règne du capital aujourd’hui, seule une fraction, dans une poignée de pays, peut être considérée comme jouissant de droits individuels et civils stables et clairs. (lire la suite)

  • Égalité et éliminations des discriminations

L’égalité humaine est le concept central du communisme ouvrier et un principe de base de la société socialiste libre qui doit être fondée avec l’abolition des classes, du système d’exploitation et de discrimination du capitalisme. (lire la suite)

  • Normes sociales et culturelles modernes et progressistes

Les normes et les pratiques politiques et administratives dans la société devraient être modernes, laïques et progressistes. Ceci exige la purge complète de l’état et l’administration de la religion, de l’appartenance ethnique, le nationalisme, le racisme et n’importe quelle idéologie et institution qui contredit l’égalité absolue de tous et toutes devant les droits civiques et devant la loi, ou étouffe la liberté de pensée, de critique et d’enquête scientifique. (lire la suite)

  • Lois sociales

Aussi longtemps que le capital dominera la société humaine, aussi longtemps que les gens devront vendre leur force de travail aux propriétaires des moyens de production et leur travail au capital afin de gagner leur vie, aussi longtemps que le système du travail salarié, de l’achat et de la vente de force de travail survivront, aucune législation du travail, quelque soit le nombre de clauses qu’elle contienne contient en faveur des travailleurs et des travailleuses, ne sera une législation du travail véritablement libre – une législation du travail pour la classe ouvrière. (lire la suite)

  • Relations internationales

Le Parti communiste-ouvrier d’Iran considère les principes suivants comme fondements de la politique de gouvernement dans les relations internationales :

1 – Abolition de la diplomatie secrète. Soumission de la politique étrangère et des mesures diplomatiques aux lois et décisions des corps législatifs populairement élus. (lire la suite)

2 réponses à “Un monde meilleur

  1. OOuuaah, quel site magnifique qui redonne l’espoir, y’à des trucs avec lesquels je suis foncièrement d’accord et d’autres que je trouve un peu abusés (comme annuler les dettes des gens qui ont pris un crédit -si j’ai bien compris!- chez moi c’est du vol, mais les taux d’intérêt aussi hein), et puis on nous vole bien nos vies, mais c’est pas une raison pour faire aux autres ce que l’on ne voudrait pas qu’on nous fasse ;-). Pour résoudre le problème du capital, c’est la valeur de l’argent qu’il faut changer, et le mode d’attribution, et, aussi, la transparence des transactions. Notre monde, c’est la mafia officielle contre l’officieuse (en faisant une grosse généralité certes), et nous qui sommes les chairs à canons de leur conquêtes de pouvoirs divers et variés (hé, mec, c’est qu’elle est toute petite si t’as besoin de dominer les autres pour exister, hihihi).
    Voilou, c’était juste pour vous faire un bisou, et vous dire merci et bravooo pour votre site magnifique.
    Hasta la libertad les gars (zé les gazelles hein :)!!
    (Et l’égalité en droits, la justice, la paix, la vérité, ah non la vérité c’est un fait pas une idée, bon le respect de la vérité alors,… ben on n’est pas rendus dites donc 😀 ). Bonne route à vous, combattants de la liberté!!!
    Alexandra Astrid Rey

    J'aime

  2. Pingback: Les communistes-ouvriers et le « Confédéralisme Démocratique » | Solidarité Ouvrière

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s