Archives quotidiennes : 09/04/2015

Avignon : les éboueurs ont entamé une grève reconductible

La Provence, le 9 avril 2015,

Hier matin, la quasi-totalité des 90 éboueurs que compte le garage de la zone industrielle de Fontcouverte, qui assurent le ramassage des ordures ménagères d’Avignon, ont, à l’appel de leur syndicat CGT, débuté une grève reconductible. Un mouvement suivi également par leurs collègues de Caumont, Entraigues et Morières, la collecte des ordures ménagères étant une compétence de la communauté d’agglomération du Grand Avignon. Les personnels des déchetteries municipales ne sont pas en reste.

Les éboueurs ont entamé une grève reconductible

Les grévistes emmenés par Bruno Mouret, secrétaire de l’UD 84 CGT, revendiquent la fin du gel de leur salaire (qui n’a pas évolué depuis 2008), une augmentation immédiate de 150 € mensuels, un suivi de carrière mais aussi la mise à niveau avec leurs collègues de Morières, qui perçoivent 330 € de plus par mois pour le même travail. Et 700 € en prime de fin d’année.

Lire la suite

Rennes: Plus de 2.000 personnes rassemblées contre l’austérité

20 minutes, le 9 avril 2015

Le cortège était long sur le boulevard de la Liberté mais finalement assez clairsemé. Jeudi, un peu plus de 2.000 personnes ont défilé dans les rues de Rennes pour clamer leur opposition à la loi Macron. CGT en tête de cortège, les syndicats ont tous usé de leurs slogans pour dénoncer «l’austérité, le chômage et le capitalisme».

Le ministre de l’Economie Emmanuel Macron et sa loi portant notamment sur le travail le dimanche ont été la cible de nombreuses chansons dans le défilé. Une importante délégation de salariés du transporteur MoryGlobal est venue grossir les rangs des manifestants.

Le cortège, qui s’est formé vers midi place de la Mairie, a légèrement perturbé la circulation dans le centre-ville et certaines lignes de bus ont dû être déviées.

Jeudi matin, la section CGT de l’usine PSA La Janais a invité les salariés à débrayer, en soutien à la manifestation. La production a tourné au ralenti.

Rennes: La production interrompue par une grève à PSA La Janais

20 minutes, le 9 avril 2015,

L’usine PSA La Janais tourne au ralenti ce jeudi matin. Alors que la production avait débuté normalement, une grosse centaine de salariés a débrayé ce jeudi matin à l’appel de la CGT. La section syndicale de l’usine voulait ainsi montrer son soutien à la journée de manifestation contre l’austérité programmée partout en France ce jeudi.

Les lignes de montage ont été perturbées ce jeudi à l'usine PSA de la Janais.

A partir de 7h50, les lignes de montage ont été perturbées par le débrayage de 105 opérateurs. Selon le syndicat, la production aurait été entièrement stoppée pendant deux heures. De son côté, la direction assure que «la production n’a pas été arrêtée mais tourne à vitesse réduite». La grève a pris fin à 13h, quand les équipes de production ont été relevées.

Lire la suite

Manifestation contre l’austérité à Marseille

France 3 Provence-Alpes, le 9 avril 2015,

Salariés du public et du privé se sont donné rendez-vous dans la rue ce jeudi à l’appel de plusieurs organisations syndicales. Cette journée d’action nationale entend dénoncer la politique d’austérité du gouvernement.

© Emmanuel Zini.

A Marseille, les manifestants se sont rassemblés ce jeudi matin sur le Vieux Port pour dire « stop à l’austérité ». Ils étaient 7.000 selon l’estimation de la police. Cette journée nationale interprofessionnelle d’action, les organisations syndicales CGT, FO, FSU, Solidaires ont lancé un appel unitaire à tous les salariés et les retraités du public comme du privé pour dénoncer l’austérité, les suppressions d’emplois, ou encore les privatisations…

Clermont-Ferrand : 2000 manifestants contre l’austérité

France 3 Auvergne, le 9 avril 2014,

A Clermont-Ferrand, près de 2000 personnes ont participé à la manifestation contre l’austérité à laquelle avaient appelé 4 syndicats. En France, ils étaient des dizaines de milliers à protester contre la loi Macron, considérée comme ultra-libérale, mais aussi pour l’emploi et la croissance.

Manifestation clermont 09/04/2015

« Une catastrophe pour les travailleurs », « un nivellement par le bas »… Dans le cortège clermontois, aucun mot ne semble assez fort pour dénoncer cette loi Macron qui« ne sert qu’à arranger le tout petit pourcentage de gens très très riches. » Sous le soleil, ils étaient donc 2000 à manifester jeudi matin. Départ à 10h30 place du 1er mai avant de venir défiler en ville.

Lire la suite

Burkina Faso : « La lutte ne fait que commencer »

Le Faso.net, 9 avril 2015 :

C’est un bilan satisfaisant selon la CCVC. Sur l’ensemble des 13 régions, le mot d’ordre de grève de 24h a été suivi.

La plupart des régions ont organisé des marches meetings ou des assemblées générales qui ont enregistré de fortes mobilisations. Dans l’ensemble, les écoles primaires et secondaires publiques et l’Université de Ouagadougou étaient quasiment fermées. Les centres de santé publics dont le Centre Hospitalier Universitaire Yalgado Ouédraogo, ont enregistré un fort taux de participation.

Lire la suite

Charente : dans la rue ce jeudi contre l’austérité

La Charente Libre, 9 avril 2015 :

La CGT, FO, Solidaires et la FSU descendent dans la rue ce jeudi pour protester contre les «nombreuses mesures en faveur du patronat» et notamment le «recul social dela loi Macron». L’intersyndicale appelle tous les salariés à «se mobiliser, à lutter, à s’organiser sur leurs lieux de travail et à agir collectivement par la grève pour exiger une augmentation des salaires dans le privé et le public, une remise à plat de l’ensemble des aides publiques aux entreprises, une politique d’embauches dans les entreprises et les services publics, la défense du service public, celle de la Sécurité sociale et des régimes sociaux, ainsi que l’arrêt des délocalisations des entreprises».

Le syndicat CGT des retraités est également mobilisé parce que «leur pouvoir d’achat baisse depuis des années du fait aussi de l’augmentation constante des dépenses contraintes et des multiples mesures fiscales qui les touchent».

Lire la suite