Archives de Tag: suppressions de postes

Bordeaux : grève des animateurs périscolaires ce lundi

France Bleu, 5 septembre 2016 :

Les animateurs du périscolaire sont en grève aujourd’hui, et ils vont le faire savoir devant les mairies de France ce lundi matin à 11 h 30, notamment à Bordeaux, à l’appel d’une intersyndicale composée de cinq organisations représentatives. En cause, la baisse annoncée des taux d’encadrement.

Les animateurs de la Gironde vont se rassembler ce lundi matin devant la mairie de Bordeaux. Ils protestent contre les nouveaux taux d’encadrement des temps d’activités périscolaires entérinés cet été : un animateur pour 14 enfants, pour les moins de six ans (au lieu d’un animateur pour dix enfants) et un animateur pour 18 enfants pour les plus de six ans (au lieu d’un animateur pour 14 enfants).

Lire la suite

Voiron : Mouvement de grève à l’hôpital ce lundi

Le Dauphiné Libéré, 5 septembre 2016 :

Un mouvement de grève a été lancé, pour aujourd’hui, à l’hôpital de Voiron. « L’élément déclencheur a été l’annonce du départ de trois secrétaires médicales, explique Bernard Rival, délégué CGT au centre hospitalier. Elles sont en CDD depuis près de 5 ans et elles ont appris, juste avant leur départ en vacances, qu’il ne serait pas renouvelé. Vous voyez un peu la méthode ? Il y a une forte émotion de la part des médecins, qui travaillent avec elles au quotidien et qui se sentent concernés par ce mouvement. »

« Il faut trouver d’autres solutions »

Dans les faits, des consultations pourraient être perturbées et, toujours selon Bernard Rival, des interventions au bloc opératoire pourraient être reportées.

Lire la suite

Gourdon : Les animateurs de la MJC en grève

La Dépêche, 5 septembre 2016 :

Aujourd’hui lundi 5 septembre, le secteur de l’animation est en grève. Un décret vient de pérenniser les taux dérogatoires d’encadrement d’un animateur pour 18 enfants (au lieu d’un pour 14) et d’un animateur pour 14 mineurs âgés de moins de six ans (au lieu d’un pour 10 actuellement).

«Les conséquences sur le terrain sont lourdes : dégradation de la qualité éducative des accueils périscolaires, mise en danger de la sécurité des enfants, et détérioration des conditions de travail des animateurs. L’objectif est donc de réclamer le retrait du décret pour un retour aux anciens taux d’encadrement», expliquent les animateurs de Gourdon. «Nous avons besoin de travailler dans des conditions décentes, poursuivent-ils, au lieu d’effectuer simplement de la surveillance et de la garderie. C’est évidemment aussi tout l’intérêt des enfants accueillis, qui doivent bénéficier d’une réelle qualité éducative durant les activités périscolaires. L’inquiétude et l’engagement sont d’autant plus importants pour nous car nos conditions de travail ne sauraient s’améliorer, au vu du plan de restructuration économique qui nous est imposé dès cette rentrée 2016.»

Lire la suite

Grève du périscolaire à Carcassonne

L’Indépendant, 5 septembre 2016 :

L’accueil en garderie des enfants scolarisés à Carcassonne est assuré mais 85 % des animateurs du Centre Intercommunal d’action sociale (CIAS) sont aujourd’hui en grève.

Ils protestent contre un décret qui réduit le nombre minimal d’animateurs obligatoires par enfants dans le cadre d’activités périscolaires.

Lire la suite

Double grève en vue chez SFR

Silicon, 29 août 2016 :

La grève du 6 septembre à l’appel de la CGT et la CFE-CGC devrait être suivie d’un arrêt de travail au sein du service de supervision du réseau de Numericable-Completel.

Une double grève se profile la semaine prochaine chez SFR. A l’arrêt de travail du 6 septembre, à l’appel de la CGT et de la CFE-CGC, devrait venir s’ajouter un autre mouvement social. Du côté de Champs-sur-Marne où l’opérateur y gère encore les activités réseau de Numericable/Completel. Ce mouvement parallèle qui, selon nos informations, devrait avoir lieu dans les jours qui suivront (la date restait à confirmer à l’heure de l’écriture de ces lignes), touchera le NOC, le service de supervision du réseau, de Numericable et Completel. Et plus particulièrement l’ensemble des superviseurs du réseau. Soit 22 personnes sur la cinquantaine qui compose le NOC.

Suppressions d’emplois chez SFR : quelles conséquences à Toulouse ?

La Dépêche, 16 août 2016 :

Les choses se sont emballées cet été chez l’opérateur de téléphonie mobile SFR qui, outre son réseau de boutiques, dispose à Toulouse d’une implantation dans le quartier Basso Cambo forte d’environ 160 personnes, toutes entités confondues. Aussitôt divulguée dans les médias fin juillet la volonté de supprimer un tiers des 14 300 contrats à durée indéterminée de l’Hexagone, un accord a été conclu, le 4 août, entre les deux syndicats majoritaires, la CFDT et l’Unsa, pour un plan de départs volontaires de 5 000 personnes, d’abord dans les boutiques, puis dans le groupe.

Quelle sera la traduction toulousaine de cette coupe claire ? Difficile encore à dire pour les représentants locaux des organisations syndicales joints en ce mois d’août. Mille postes visés concernent le réseau de boutiques dès à présent et les 4 000 autres le groupe à partir du 1er juillet 2017. A Basso Cambo, sous la bannière SFR sont employés des commerciaux, des ingénieurs, des techniciens chargés de la surveillance du réseau, de l’audit des infrastructures… Soit 80 personnes auxquelles il faut ajouter 80 autres salariés venus du regroupement sur ce site, après 2014, de Telindus, Completel…

Lire la suite

SFR en grève le 6 septembre

Actu Neuf, 11 août 2016 :

Les syndicats CGT et CFE-CFC appellent les salariés de SFR à la grève le 6 septembre prochain.

Alors que les syndicats majoritaires UNSA et CFDT ont signé l’accord avec la direction, les syndicats CGT et CFE-CGC ont appelé les salariés à la grève pour le 6 septembre.

Lire la suite