Archives de Tag: antifascisme

Manifestations contre l’extrême-droite en Allemagne

Hanovre : Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées ce samedi après-midi face à un rassemblement des racistes de l’AFD. Moins d’une trentaine de sympathisants de l’AFD (extrême-droite) pour un meeting en plein air au centre-ville, en présence de la secrétaire national Frauke Petry. Protégés par d’importantes forces policières, les politiciens d’extrême-droite ont tenu leur meeting sous les huées, les slogans et les sifflets de la population.

antifahanovre

Göttingen : 1500 personnes (selon les organisateurs) ont manifesté ce samedi dans les rues de Göttingen contre le racisme et l’extrême-droite sous le mot d’ordre « Ganz Göttingen hasst die NPD ». Il s’agissait d’une contre-manifestation pour dénoncer une marche des néo-nazis du NPD. Les néo-nazis étaient une centaine. A noter que la gare a été bloquée un moment pour empêcher l’arrivée de néo-nazis d’autres régions d’Allemagne. La veille, une manifestation antifasciste avait déjà rassemblé plusieurs centaines de personnes. A noter que l’association d’aide aux réfugiés en mer Méditerranée Sea-Watch avait lancé une action « 20 euros pour aider les réfugiés pour chaque minute de présence des néo-nazis » et a ainsi collecté 1000 euros.

Lire la suite

Manifestation antifasciste spontanée à Munich et agressions d’extrême-droite

Peu après les résultats des élections au Landstag de Mecklembourg-Poméranie-Occidentale où l’AFD (extrême-droite) a obtenu 20,8% des voix, une manifestation spontanée est partie depuis la gare de l’Est à Munich sous le mot d’ordre « le nationalisme n’est pas une alternative ».

Spontane Demonstration gegen AfD Wahlparty läuft vom Ostbahnhof los.

La manifestation a été attaquée par un groupe de militants d’extrême-droite. Un journaliste qui couvrait l’événement a lui aussi été agressé par des membres de l’AFD.

Lire la suite

Francfort (Oder) / Słubice : Mobilisation contre l’extrême-droite à la frontière germano-polonaise

Selon le collectif « Kein Ort für Nazis in Frankfurt (Oder) », 300 personnes se sont mobilisée ce samedi 3 septembre face à une provocation de l’extrême-droite néo-nazie sur le pont de la frontière germano-polonaise entre Francfort (Oder) et Slubice.

FFO2

Néo-nazis allemands et ultra-nationalistes polonais, oubliant leurs divergences sur le tracé de la frontière entre les deux pays, s’étaient en effet donné rendez-vous sur le pont qui traverse l’Oder, afin de manifester leur haine contre les réfugiés et demander la fermeture des frontières. Les néo-nazis étaient une petite centaine et avaient décidé de marcher depuis le pont jusqu’à la gare de Francfort (Oder) par la rue Rosa Luxemburg.

Lire la suite

Dortmund : Manifestation contre la terreur d’extrême-droite

Après plusieurs agressions par des néo-nazis, et en particulier la tentative de meurtre (deux coups de couteau) d’un militant antifasciste membre de la Sozialistische Alternative (SAV, organisation trotskiste membre du Comité pour une Internationale Ouvrière) le 14 août, un grand nombre d’organisations (partis de gauche, d’extrême-gauche, associations de soutien aux réfugiés, groupes antifascistes, structures syndicales, clubs de foot, etc.) avaient décidé de manifester ce 20 août dans les rues de Dortmund, et en particulier dans le quartier de Dorstfeld infesté par des bandes néo-nazies.

Dortmund

Dans ce quartier en effet se concentrent des membres du parti néo-nazi « die Rechte » et de l’organisation interdite « Nationalen Widerstands Dortmund » qui agressent et sèment la terreur contre tous ceux qui ne correspondent à leur vision réactionnaire du monde (étrangers, homos, « gauchistes », etc.). De nombreux habitants ont fait savoir que cette manifestation était la bienvenue pour dire « stop » à ce climat.

Lire la suite

Iéna ne veut pas des néo-nazis !

Ce 17 août, à l’appel de Thügida (branche pour la Thuringe de l’organisation raciste Pegida), les néo-nazis avaient prévu une marche dans les rues de Iéna à l’occasion de l’anniversaire de la mort de Rudolf Hess (ancien « adjoint du Führer », mort en détention le 17 août 1987).

jenam1

Dans la matinée, habitantes et habitants de la ville ont décoré les rues du quartier Damenviertel, là où devait se dérouler la marche des néo-nazis, avec des slogans antiracistes et antifascistes sur la route ou aux fenêtres des habitations. La veille, un local inhabité situé sur le chemin de la marche des racistes a été occupé et ne sera évacué qu’en début d’après-midi.

Lire la suite

Mobilisation contre l’extrême-droite néo-nazie à Göttingen

Ce samedi 13 août, les néo-nazis du NPD avaient prévu un rassemblement à Göttingen (Basse-Saxe) dans le cadre des élections municipales de 2016. Dès le vendredi 12, la mobilisation contre les racistes a commencé avec une fête, « Göttingen rockt gegen rechts », sur la place de la gare, fête à laquelle ont participé plusieurs centaines de personnes

Gottinger000 Lire la suite

Nuremberg : Echec du rassemblement néo-nazi

Ce n’est que mercredi que le parti néo-nazi « Die Rechte » a fait connaître son projet d’organiser un rassemblement ce dimanche 10 juillet dans le quartier de Reichelsdorf à Nuremberg.

Les néo-nazis étaient en tout 13 à se regrouper. Face à eux, ce sont 130 personnes à l’appel du syndicat Verdi et de la Nürnberger Bündnis Nazistopp qui ont manifesté contre le racisme et l’extrême-droite. Les discours des néo-nazis ont été recouverts par des slogans comme « „Haut ab – niemand in Nürnberg will euch!“ (« Dégagez ! Personne ne veut de vous à Nuremberg ! »). Finalement, les néo-nazis qui avaient prévu de tenir leur rassemblement jusqu’à 20 heures sont partis dès 15 heures.

Lire la suite