Archives de Catégorie: Irak

Londres : Rassemblement pour les deux ans du génocide contre les Yézidis au Kurdistan

Le 3 août 2014, Daesh, après avoir occupé Mossoul, se lançait dans une logique de génocide à l’encontre de la minorité yézidie au Kurdistan d’Irak et de Syrie. Ce 3 août 2016, des camarades se sont rassemblés à Londres pour commémorer le massacre de 2014 et dénoncer les crimes de Daesh à l’encontre de cette minorité.

lony1 Lire la suite

Irak : Cinq syndicats s’unissent dans une coalition

Ce 17 juillet, cinq organisations syndicales (dont nos camarades de la Fédération des Syndicats et Conseils Ouvriers d’Irak) ont décidé lors d’une conférence tenue à Bagdad de s’unir au sein d’une coalition ouverte à d’autres syndicats indépendants sous le mot d’ordre « la force de la classe ouvrière c’est son unité et son organisation ».

workersiraq

Attentats de Bagdad : Communiqué de l’OWFI

Communiqué de Yanar Mohammed, porte-parole de l’Organisation pour la Liberté des Femmes d’Irak (OWFI) suite à l’attentat du 3 juillet à Bagdad :

Il n’y a pas de mots pour exprimer la colère, la tristesse et l’impuissance. Une énorme explosion a eu lieu à Karrada, au coeur de Bagdad, où les familles faisaient leurs courses pour acheter des vêtements afin de célébrer l’Aïd. Des centaines de victimes, en majorité des jeunes, ont payé ce jour le prix de la guerre de religion entre le gouvernement chiite et l’opposition sunnite.

Iraq

Les mères en deuil à Karrada criaient « Nous ne voulons pas de votre religion, prenez-là avec vous et allez en enfer ».

Nous, OWFI, sommes sous le choc alors que certaines de nos collègues cherchent toujours leurs jeunes proches parmi les disparus et les décombres de Karrada.

Lire la suite

Souleimaniye : En mémoire des victimes du 3 juillet

Des habitantes et habitants de Soulmeimaniye (Kurdistan d’Irak) de toutes nationalités et de toutes confessions ont participé ce 5 juillet à une cérémonie en mémoire des victimes de l’attentat du 3 juillet à Bagdad.

Soule1 Lire la suite

Bagdad : En mémoire des victimes des attentats du 3 juillet

Ce 5 juillet, l’Organisation pour la Liberté des Femmes d’Irak (OWFI) a tenu une cérémonie à Karrada, Bagdad, en mémoire des centaines de jeunes victimes de l’attentat revendiqué par Daesh. La police et les milices islamistes chiites ont envahi la place avec des récitations religieuses chiites. L’OWFI a déployé des banderoles indiquant sa consternation suite à l’attentat et une autre revendiquant la fin du sectarisme par la séparation de l’Etat et de la religion.

OWFIrak

Carnage à Bagdad – soutenir plus que jamais les luttes sociales et féministes

Communiqué de l’Initiative Communiste-Ouvrière :

Au moins 120 personnes ont été tuées et plus de 160 blessées dimanche 3 juillet dans un attentat terroriste à Bagdad, revendiqué par Daesh, dans une rue commerçante du quartier de Karrada très fréquentée. Il ne s’agit malheureusement que d’un bilan provisoire qui s’est déjà alourdi depuis ce matin.

Encore une fois, en massacrant des gens faisant leur courses ou se promenant en famille, les barbares obscurantistes visent toute une population.

Lire la suite

Islamiste ou nationaliste, en finir avec tous les terrorismes !

Communiqué de l’Initiative Communiste-Ouvrière :

Début juin, un militant de l’extrême-droite française a été interpellé avec un véritable arsenal militaire à la frontière ukrainienne en vue de perpétrer des attentats terroristes en France. Le 9 juin, un double attentat fait 22 morts à Bagdad. Le 12 juin, un massacre homophobe revendiqué par Daesh fait cinquante morts en Floride. Le 13 juin, un couple de policier est sauvagement assassiné dans les Yvelines et Daesh revendique le meurtre. Le 16 juin, c’est la députée travailliste Jo Cox qui est tuée en Grande-Bretagne par un militant nationaliste au cri de « Britain First »…

human

Que ces exactions terroristes soient revendiquées par l’extrême-droite islamiste ou par l’extrême-droite nationaliste, que ce soit le massacre de l’Ile d’Utoya ou celui du Bataclan, c’est la même haine de l’humanité qui se trouve derrière ces attentats, une haine qui vise à tuer pour mieux diviser les êtres humains selon des critères subjectifs d’appartenance religieuse, nationale, raciale ou ethnique.

Lire la suite