Archives de Catégorie: Maroc

Appel à la grève au centre d’appel Atento de Casablanca et de Meknès

Les Eco.ma, 6 août 2016 :

Suite au rachat du centre d’appel Atento Casablanca et Meknès par Intelcia, spécialiste aussi des métiers de la relation client, l’Union marocaine du travail (UMT) appelle à une grève le mardi 9 août, devant le siège d’Atento à Casablanca.

Le syndicat qui a diffusé un communiqué de presse, explique avoir mené de longues négociations avec les responsables sans que celles-ci ne mènent à des résultats concrets. Il souligne que les responsables de la société n’avaient pas adhéré à l’ensemble des requêtes formulées par le syndicat.

Lire la suite

Mohammedia : Les salariés de la Samir manifestent de nouveau

Huffpost Maghreb, 4 août 2016 :

Ils ont décidé de faire entendre à nouveau leur voix. Les employés de la Samir vont battre le pavé ce vendredi 5 août en fin d’après-midi devant le siège de la raffinerie située à Mohammedia. Les revendications des employés, portées par le front syndical (constitué de la CDT, FDT et UNMT), n’ont pas vraiment changé.

Joint ce jeudi 4 août par le HuffPost Maroc, Latifa Benouakrim, responsable auprès du syndicat de la raffinerie de Mohammedia, revient sur les doléances de cette manifestation. Elle explique que les employés de la Samir sont dans l’expectative depuis la confirmation de la liquidation de la société de raffinage par décision de la Cour d’appel de Casablanca en date du 1er juin.

Lire la suite

Attaque contre le droit de grève au Maroc

Aujourd’hui Maroc, 29 juillet 2016 :

Avant même que le projet de loi entame son circuit législatif, des voix s’élèvent pour dénoncer une «mauvaise foi gouvernementale».

Au moment où le très attendu projet de loi organique sur le droit de grève a été soumis, jeudi 28 juillet, au Conseil de gouvernement pour approbation, le syndicat le plus représentatif à l’échelon national, en l’occurrence l’UMT, a décidé de le rejeter sans même l’avoir consulté. A en croire plusieurs sources syndicales, aucune version du projet de loi organique en question ne leur a été à ce jour rendue de façon officielle.

Lire la suite

Maroc: manifestation contre la réforme des régimes de retraite

Atlas Info, 24 juillet 2016 :

Des centaines de Marocains ont manifesté dimanche à Rabat contre une nouvelle loi sur le relèvement de l’âge légal du départ à la retraite pour les fonctionnaires, adoptée en deuxième lecture mercredi dernier par la Chambre des Représentants.

Lors de ce sit-in organisé devant le Parlement, à l’appel de la Coordination nationale contre la réforme des régimes de retraite, plusieurs fonctionnaires et employés des établissements publics ont appelé au retrait « immédiat  » des lois relatives à la réforme des régimes de retraite, dénonçant  »les mesures sélectives du gouvernement » et  »l’exclusion de différents intervenants durant le processus de réforme ».

Lire la suite

Manifestation féministe à Rabat

HuffPost Maroc, 19 juin 2016 :

Samedi 18 juin à 21H30, une manifestation féministe s’est tenue sur l’esplanade du parlement, à Rabat.

La manifestation, qui a regroupé plusieurs associations et collectifs d’associations féministes, a aussi vu la participation de personnalités du milieu associatif, dont Khadija Ryadi, ex-présidente de l’Association marocaine des droits humains (AMDH), ou encore Ahmed El Haij, l’actuel président de l’association.

Lire la suite

Le 31 mai, grève générale au Maroc

Huff Post Maghreb, 26 mai 2016 :

Les syndicats ne décolèrent pas. Ce jeudi, l’Union marocaine du travail (UMT), la Confédération démocratique du travail (CDT), la Fédération démocratique du travail (FDT) et l’Union générale des travailleurs du Maroc (UGTM) ont décidé d’organiser une grève générale de 24 heures, mardi 31 mai. La grève sera assortie d’un sit-in devant le parlement.

À travers cette grève, les centrales syndicales entendent protester contre « le gel du dialogue social par le gouvernement », ainsi que « les efforts du gouvernement pour faire passer la loi maudite (sic) sur les retraites. »

Lire la suite

À 600 mètres sous terre, la grève de mineurs marocains

Observer France 24, 13 mai 2016 :

Un sit-in à plus de 600 mètres sous terre. Depuis plus d’une semaine, une centaine de mineurs manifestent au fond d’une mine de la région de Khénifra au centre du Maroc, dans des conditions de sécurité dangereuses. Un moyen de porter leur message : ils réclament notamment une amélioration de la sécurité de leur travail quotidien sur ce site.

Le groupe de mineurs a entamé cette grève inédite le 2 mai dernier dans la mine de Jbal Aouam. Ce site est géré par la Compagnie minière de Touissit (CMT) et produit notamment du plomb, du zinc et l’argent.

Lire la suite