Archives quotidiennes : 02/04/2015

Grève au Crédit Agricole : Plus de 400 manifestants à Saint-Brieuc

Ouest France, 2 avril 2015 :

Plus de 400 salariés du Crédit Agricole ont manifesté dans les rues de Saint-Brieuc vers 12h30. Ils dénoncent leurs conditions de travail. C’est leur troisième jour de grève.

Les tensions sociales perdurent au sein du Crédit Agricole des Côtes-d’armor. Ce midi, ils étaient 400 salariés (sur un effectif global de 1 150) à manifester dans les rues de Saint-Brieuc à l’appel de l’intersyndicale CFDT, CGT, FO et Sud.

Lire la suite

Secteur social : 2 500 manifestants devant le Conseil départemental

Ouest France, 2 avril 2015 :

Nantes : Quelque 2 500 manifestants sont arrivés vers 13 h devant le Conseil départemental où est reçue une intersyndicale CFDT, CGT, FSU, Sud et Unsa.

Les salariés du social, en grève, manifestent pour demander la réelle prise en compte des risques qu’ils encourent.

Lire la suite

Condren : les ouvriers de Vetrotech en grève

L’Aisne Nouvelle, 2 avril 2015 :

Depuis ce midi, à l’appel de la CGT, les ouvriers de l’usine de fabrication de verre et de protections contre les incendies ont entamé un mouvement de grève.

Ils bloquent les entrées et sorties de matière et les machines pour s’opposer « à l’absence de discussion » dans le cadre de leurs négociations annuelles obligatoires (NAO).

15ème jour de grève chez Radio France

Le Soir, 2 avril 2015 :

Le PDG de Radio France Mathieu Gallet, qui a catégoriquement exclu de démissionner, ainsi que les syndicats ont demandé le soutien du gouvernement jeudi pour sortir de la crise, à la veille d’un 16e jour de grève, cette fois avec les journalistes.

«Je ne démissionnerai pas, j’irai jusqu’au bout», a affirmé jeudi Mathieu Gallet sur iTELE. «J’ai été nommé il y a un peu plus d’un an par le CSA, à l’unanimité. Et seul le CSA peut me retirer mon mandat. (…) Le CSA m’a renouvelé sa confiance la semaine dernière», a-t-il lancé. «Il n’y a pas un sujet Mathieu Gallet, il y a un problème Radio France». Il a aussi estimé être victime d’une «cabale organisée» et faire les frais d’une «sorte de réseau de l’ombre administratif, politique» après la publication par Le Canard enchaîné d’informations sur ses dépenses lorsqu’il présidait l’INA. Jeudi matin, convoqué par la ministre de la Culture Fleur Pellerin pour la seconde fois en dix jours, il lui a demandé une aide financière d’urgence en présentant un plan stratégique qui propose plusieurs axes d’économies, a-t-il expliqué sur France Inter et iTele.

Burkina Faso : les syndicats appellent à une grève générale

VOA, 2 avril 2015 :

Les syndicats burkinabè réunis au sein de la Coalition nationale contre la vie chère (CCVC) ont appelé à une grève générale, réagissant aux menaces du Premier ministre Isaac Zida qui les a accusés de vouloir instaurer un « climat d’anarchie » dans le pays.

Le président de la CCVC, Chrysogone Zougmoré a, lors d’une conférence de presse, indiqué que la plateforme appelait donc à une grève générale de 24 heures des travailleurs du public et du privé, ainsi que des élèves et étudiants.

La CCVC s’est ainsi jointe à l’organisation syndicale avait jusqu’alors appelé à une grève le 8 avril pour exiger la réduction du prix du carburant.

Lire la suite

Manif contre l’austérité: 30 000 personnes à Montréal

24 Heures, 2 avril 2015 :

Près de 30 000 personnes ont convergé vers le square Victoria pour participer à la manifestation contre l’austérité organisée par l’Association pour une solidarité syndicale étudiante (ASSÉ), jeudi en début d’après-midi, à Montréal.

Les étudiants, familles et travailleurs se sont mis en marche vers 13 h 30, sur la rue Saint-Antoine en direction de la rue University. Dans une ambiance festive, ils scandaient des slogans qui rappelaient ceux de 2012, comme «crions plus fort pour que personne ne nous ignore» ou «un peuple uni jamais ne sera vaincu».

Lire la suite

Troisième semaine de grève des éboueurs de Colomiers et de l’ouest toulousain

France Bleue, 2 avril 2015 :

17e jour de grève des éboueurs du dépôt d’En Jaca qui collectent les ordures ménagères de Colomiers et de huit autres communes de l’ouest de l’agglomération toulousaine. Les négociations sont au point mort et les ordures s’entassent dans les rues .

Au dix septième jour de grève des éboueurs de l’ouest toulousain la situation est plus que jamais dans l’impasse. Les grévistes ont claqué la porte de la dernière réunion de négociation avec Toulouse Métropole et ils sont assignés en référé ce vendredi devant le tribunal administratif de Toulouse pou occupation illicite du dépôt d’En Jaca. Toujours ce vendredi ils annoncent leur intention de manifester devant le siège de Toulouse Métropole alors qu’une nouvelle rencontre est prévue.

Lire la suite