Archives quotidiennes : 30/10/2015

Air France : « pas de négociations au sein de la compagnie tant que ces procédures ne seront pas arrêtées ! »

Communiqué de l’intersyndicale d’Air France, 28 octobre 2015 :

Les représentants des salariés d’Air France appellent à une nouvelle journée de mobilisation le 19 novembre 2015 devant le CCE et précisent qu’il n’y aura « pas de négociations au sein de la compagnie tant que ces procédures (les procédures de licenciements contre des salariés) ne seront pas arrêtées ! »

airfrance26

Publicités

Des milliers contre le racisme à Stockholm

Suite à l’attentat raciste au sabre commis le 22 octobre par un militant d’extrême-droite contre une école accueillant majoritairement des élèves issus de l’immigration à Trollhättan, attentat qui a causé la mort d’un élève et d’un éducateur, des milliers de personnes ont manifesté ce 29 octobre à Stockholm contre le racisme.

Stoc6 Lire la suite

Doha réforme sa loi sur les travailleurs étrangers, les ONG dénoncent un « simulacre »

Portail humanitaire, 30 octobre 2015 :

Critiqué pour les mauvaises conditions de travail des ouvriers étrangers sur les chantiers du Mondial-2022, le Qatar a aménagé sa loi sur les travailleurs, sans pour autant convaincre ses détracteurs.

L’émir du Qatar Cheikh Tamim ben Hamad al-Thani a promulgué mardi 27 octobre une nouvelle loi sur les travailleurs étrangers, alors que le pays était régulièrement critiqué notamment à cause de son système de parrainage controversé qui met ces travailleurs à la merci des employeurs qataris.

Lire la suite

Iran : un couple de poètes condamné à de la prison et 99 coups de fouet

Le Figaro, 29 octobre 2015 :

Fatemeh Ekhtesari et Mehdi Musavi, deux artistes iraniens, vont être punis pour avoir serré la main d’une personne du sexe opposé et pour avoir «insulté le sacré» dans leurs écrits. Leur avocat compte faire appel.

Mi-octobre, un tribunal révolutionnaire de Téhéran a condamné les poètes Fateme Ekhtesari et Mehdi Musavi à respectivement 9 ans et 6 mois de prison plus 99 coups de fouet, et 11 ans de prison et 99 coups de fouet. Ils sont accusés d’avoir «insulté le sacré» en esquissant une critique de la société iranienne dans leurs écrits, rapporte le site International campaign for human rights in Iran.

Lire la suite

Grève dans la plus grande mine de cuivre de Turquie

Ce 30 octobre, 320 travailleurs de la plus grande mine de cuivre de Turquie, située à Çayeli dans la province de Rize, se sont mis en grève suite à l’annonce par la direction qu’il n’y aurait aucune augmentation de salaire.

Rize'de faaliyetini sürdüren Çayeli Bakır İşletmeleri ile Türkiye Maden İşçileri Sendikası arasındaki toplu iş sözleşmesi görüşmelerinde sonuç alınmayınca görev yapan 320 bakır madeni greve başladı. Maden İş Sendikası Bölge Başkanı Zekeriya Gültekin başkanlığında Çayeli Bakır İşletmeleri Güvenlik bölgesinde sabahın erken saatlerinde toplanan işçi ve aileleri pankart açtı, slogan attı. Gece vardiya işçilerinin yer altından çıkması ile birlikte işletmede cevher işleme faaliyeti durdu. (Muhittin Sandıkçı - Anadolu Ajansı)

Immédiatement les autorités ont réagi en mobilisant d’importantes forces de gendarmerie pour protéger les locaux de la direction. Les autorités craignent en effet que cette grève, comme celle des ouvriers de l’automobile de Bursa en mai dernier, ne s’étende à d’autres bassins miniers, voir à d’autres secteurs de la classe ouvrière.

Suède : Colère aux funérailles d’un éducateur victime d’un terroriste raciste

La Tribune de Genève, 28 octobre 2015 :

Une foule nombreuse a assisté mercredi en Suède aux funérailles d’un jeune éducateur assassiné en raison de ses origines la semaine dernière dans une école fréquentée par des enfants issus de l’immigration.

Célébré en héros, Lavin Eskandar s’est, selon les témoignages, jeté sur l’assaillant dans l’espoir de le désarmer et de sauver ses élèves au péril de sa propre vie. Environ 1500 personnes ont participé à la cérémonie funèbre dirigée par un imam dans le carré musulman du cimetière de Trollhättan, une ville industrielle du sud-ouest de la Suède.

Lire la suite

Mayence : Dans la rue contre les racistes de Pegida

Une association étudiante avait invité Tatjana Festerling, une des responsables de l’organisation raciste Pegida à Mayence (Rhénanie-Palatinat) pour une réunion publique jeudi soir, réunion qui a attiré 70 personnes.

Par contre, entre 700 et 800 personnes se sont mobilisées pour dire non au racisme et à la xénophobie. Rassemblés dès 19 heures sur la Stahlbergstraße, non loin de la « Germania Halle » où se tenait la réunion des racistes, les manifestants ont, par des concerts de sifflets, des slogans comme « Nazis raus ! » (Nazis dehors) ou « Say it lound, say it clear, refugees are welcome here ! », et par une sono de 91 décibels, fait comprendre à Tatjana Festerling que les racistes ne sont pas les bienvenues à Mayence !

Lire la suite