PSA Valenciennes : le salarié licencié pour avoir pris des joints dans une benne convoqué au commissariat

France 3 Nord-Pas de Calais, 29 octobre 2015 :

Après avoir été licencié pour faute grave par sa direction, Dominique Danquoins, le salarié de PSA Valenciennes, qui dit avoir récupéré des joints dans une benne, est convoqué au commissariat de Valenciennes le 5 novembre pour « vol par salarié ».

Dominique Danquoins avait déjà reçu sa lettre de licenciement le 16 octobre. Ce jeudi matin, nouveau choc pour le désormais ex-salarié de PSA Valenciennes avec la réception de deux courriers dans sa boîte aux lettres. Dans le premier, un solde de tout compte. Dans le second, une convocation au commissariat de Valenciennes pour « avoir commis ou avoir tenté de commettre l’infraction de vol par salarié ». Son employeur a donc aussi déposé une plainte contre lui. Il devra s’expliquer devant la police le 5 novembre prochain, à 14h15.

« C’est plus qu’un acharnement », nous a confié par téléphone un Dominique Danquoins très affecté. « Ils m’ont mis à genou ». « On se demande s’ils ne veulent pas le tuer », s’indigne Cédric Brun, délégué CGT à PSA Valenciennes. « Ce qui ne plaît pas à la direction, c’est qu’on a très largement communiqué autour de cette affaire. Il y a des pétitions qui circulent, on a mobilisé des élus, des partis de gauche. Ça les gêne et ils veulent faire un exemple. Cette histoire est symptomatique de ce qui se passe actuellement. C’est comme à Air France. Si on se laisse faire, ce sera pareil dans toutes les entreprises. Il n’y aura plus de dialogue juste de la répression. Nous aussi, on est prêt à aller jusqu’au bou​t ».

Appel à cesser le travail

La CGT appelle d’ores et déjà les salariés de PSA Valenciennes à cesser le travail et à se rassembler devant le commissariat le jour de la convocation de Dominique Danquoins. « A PSA, mais aussi dans d’autres entreprises de la région. On veut lancer un appel le plus large possible », prévient Cédric Brun.

Les faits reprochés à Dominique Danquoins remontent au 12 septembre dernier. Le salarié, âgé d’une trentaine d’années, avait pris son poste de travail, à la maintenance du traitement thermique de PSA Valenciennes. La veille, chez lui, il aurait constaté « une défaillance d’étanchéité sur ses convecteurs à gaz risquant d’intoxiquer sa famille au monoxyde de carbone ». Il aurait alors pris quelques mètres de joint d’étanchéité d’une benne à déchets de l’usine. Sa direction a estimé qu’il s’agissait d’un vol. « Contrairement à ce qui est affirmé dans de nombreux médias, il ne s’agissait pas de matériel destiné à être jeté. Le matériel volé était dans un container et était neuf. Le vol est puni par la loi. PSA ne tolère pas de vol au sein de son entreprise », nous avait affirmé un porte-parole de l’entreprise le jour où Dominique Danquoins a été licencié. Ce vendredi, la direction de l’entreprise explique avoir déposé plainte au commissariat de Valenciennes « le 14 septembre », deux jours après la constatation des faits. « C’est systématique en cas de vol, car répréhensible par la loi », rappelle-t-elle. « La convocation de M.Danquoins au commissariat s’inscrit dans la procédure de la police ».

Une réponse à “PSA Valenciennes : le salarié licencié pour avoir pris des joints dans une benne convoqué au commissariat

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s