Archives de Tag: droits des travailleurs

Sénégal : 1er mai sur fond de raz-le-bol généralisé des travailleurs

Senego, 30 avril 2016 :

Les travailleurs vont une fois encore célébrer ce dimanche la traditionnelle Fête du Travail. Comme à l’accoutumée, ils seront dans la rue pour le défilé. Et dans l’après-midi, ils seront au palais de la République pour déposer leurs cahiers de doléance. Seulement cette année, le contexte est marqué encore par un front social en ébullition et l’unité des forces syndicales. Les agents de la santé, des collectivités locales, les enseignants, les inspecteurs de l’éducation, du travail, ont tous des reproches à faire au gouvernement.

Si les revendications des syndicats sont différentes les unes des autres, ils s’entendent tous sur un point : ils sont face à «un gouvernement qui ne respecte pas ses engagements». Pour le Syndicat unitaire des travailleurs de la santé (Sutsas) par exemple, les revendications tournent, entre autres, autour du «statut du personnel des établissements publics de santé, la question de la loi d’orientation sociale, les heures supplémentaires, le recrutement des contractuels et du personnel communautaire, le statut des directeurs d’hôpitaux et des présidents de conseil d’administration». A cela s’ajoutent des questions à incidence financière notamment, « l’augmentation de l’indemnité de risques, l’octroi de l’indemnité de logement, l’octroi de l’indemnité de responsabilité ». Des iniquités que les autorités avaient décidé de corriger après la publication des résultats sur l’étude du système de rémunération.

Lire la suite

Mayotte : la grève générale se poursuit

Le Figaro, 11 avril 2016 :

La grève générale se poursuivait aujourd’hui à Mayotte, où les syndicats ont affirmé leur détermination à maintenir les barrages routiers, tant qu’un émissaire ne sera pas dépêché de Paris pour trouver une solution au conflit, qui s’enlise depuis deux semaines.

Cette grève générale a commencé le 30 mars pour réclamer « l’égalité réelle » avec l’Hexagone, notamment l’alignement des prestations sociales et l’application du Code du travail national. Les grévistes exigent aussi des moyens de lutte contre l’insécurité et la construction d’écoles.

Lire la suite

Grève générale à Mayotte : l’Intersyndicale interpelle le Premier ministre Manuel Valls

L’Info.re, 5 avril 2016 :

La grève a été décrétée à Mayotte mercredi dernier, rappelle le site mayotte.orange.fr. Parce que « le dialogue social est rompu avec le préfet », les représentants de l’intersyndicale CGT Mayotte, FSU Mayotte, SAEM FAEN, Solidaires Mayotte, UD FO Mayotte et UIR CFDT Mayotte ont décidé d’adresser une lettre au Premier ministre Manuel Valls dans laquelle ils expliquent avoir défilé pendant trois jours pour réclamer l’égalité réelle, en vain. Ils demandent la désignation d’une délégation interministérielle pour engager de nouveau le dialogue, autrement le gouvernement devra assumer « une exaspération qui ne pourra pas toujours être contenue ».

La mission Ledemé était venue à Mayotte en décembre dernier pour entamer de premières discussions, mais le calendrier, qui court jusqu’en 2017, n’était pas acceptable pour les syndicats. Les travailleurs du public et du privé demandent l’application à Mayotte du Code du travail, l’augmentation des salaires et l’égalité sociale.

Lire la suite

Mont-Saint-Michel, derrière les murs, les salarié-es en lutte

Un mouvement de grève, initié par le syndicat CGT Culture, a démarré le samedi 26 décembre à l’abbaye du Mont-Saint-Michel pour se terminer le mardi 29 au matin.

image

Lire la suite

Pression policière sur les syndicalistes à Republika Srpska (Bosnie et Herzégovine)

L’Union des syndicats de Republika Srpska (l’une des entités de Bosnie et Herzégovine) alarme l’opinion publique sur les pressions policières exercées depuis quelques jours sur les militant-es de ces syndicats en lien avec l’appel de L’Union syndicale à manifester contre les réformes du Code du travail.

image

(Image d’archive de la manifestation ouvrière devant le parlement au mois de juillet à Sarajevo -l’entité de Fédération de Bosnie et Herzégovine- où le même type de reformes a été voté)

Lire la suite

« Salut grosse vache » : exemple de violence patronale

L’information n’est pas récente puisque sa source est une décision de la Cour de Cassation du 25 septembre 2013 mais elle montre bien jusqu’où peut aller la violence patronale, cette fois ajoutée au sexisme le plus crasse. L’arrêt de la Cour de Cassation confirme le licenciement sans cause réelle et sérieuse de Madame X par la société AGL Finances.

Si les insultes, l’abus de pouvoir, les propos racistes ou sexistes, de la part de patrons ou de chefs sur des ouvrières et des ouvriers ne sont malheureusement pas exceptionnels dans les entreprises, cette fois le patron, stupide et tellement sûr de son pouvoir, les a mis par écrit ce qui a donné une preuve à la salariée. Heureusement, grâce aux luttes et résistances ouvrières passées, nous avons acquis quelques droits qui ont permis de faire condamner ce patron.

Lire la suite

Doha réforme sa loi sur les travailleurs étrangers, les ONG dénoncent un « simulacre »

Portail humanitaire, 30 octobre 2015 :

Critiqué pour les mauvaises conditions de travail des ouvriers étrangers sur les chantiers du Mondial-2022, le Qatar a aménagé sa loi sur les travailleurs, sans pour autant convaincre ses détracteurs.

L’émir du Qatar Cheikh Tamim ben Hamad al-Thani a promulgué mardi 27 octobre une nouvelle loi sur les travailleurs étrangers, alors que le pays était régulièrement critiqué notamment à cause de son système de parrainage controversé qui met ces travailleurs à la merci des employeurs qataris.

Lire la suite