Archives quotidiennes : 15/10/2015

Caisse de solidarité avec les travailleurs d’Air France injustement incriminés

Info CGT Air France

Vous êtes nombreux à nous solliciter pour participer à une caisse de solidarité pour les salariés injustement incriminés. Cette Caisse va être mise en place rapidement, mais vous pouvez d’ores et déjà nous adresser vos dons à l’ordre de « Syndicat CGT Air France » à : Syndicat CGT Air France – Secrétariat National – ROISSY POLE LE DOME, 6 rue de la Haye – CP 10909 Tremblay en France – 95731 Roissy CDG Cedex

Merci à toutes et tous !

Publicités

Les salariés poursuivis d’Air France prennent la parole

Le Point, 15 octobre 2015 :

Les salariés d’Air France poursuivis pour violence sortent du silence pour la première fois. Ils accusent le gouvernement et leur compagnie.

Dix jours après le comité central d’entreprise d’Air France interrompu par une manifestation, quatre d’entre eux ont rencontré un journaliste de l’AFP. Seuls deux ont parlé, lors de cet entretien qui sera « le premier et le dernier » accordé aux médias, prévient Mehdi Kemoune de la CGT, présent à leurs côtés. « Traumatisés » d’avoir été « traités comme des bandits », ils s’estiment désignés « coupables avant d’être jugés », par le gouvernement et la compagnie, qui a voulu selon eux « faire un exemple » pour éteindre la révolte.

Lire la suite

Inquiets pour leurs emplois, les éboueurs du Grand Nancy en grève

France Bleue, 15 octobre 2015 :

Pas de ramassage des poubelles jusqu’à nouvel ordre dans le Grand Nancy. Les éboueurs font grève depuis ce jeudi matin. Ils dénoncent un projet de conteneurs souterrains qui, selon eux, menacent leurs emplois.

Si vous habitez dans le Grand Nancy, vous l’avez sûrement remarqué depuis ce jeudi : vos poubelles n’ont pas été ramassées. C’est la grève des éboueurs. Le préavis a été déposé par quatre syndicats de la société RIMMA de Ludres. L’entreprise est en contrat avec l’agglomération nancéienne et emploie plus de 160 personnes.

Lire la suite

Suite au massacre d’Ankara, manifestation samedi à Strasbourg

Ce 10 octobre, la manifestation pour « le travail, la démocratie et la paix » a été la cible d’un attentat. La manifestation a été organisée à Ankara par des principales centrales syndicales  et soutenue par d’autres syndicats, des partis et organisations démocrates et révolutionnaires. Selon l’Union des médecins, le bilan de l’attentat s’élève à 128 morts, 516 blessés et 165 disparus. C’’est parce que ces hommes et femmes portaient dans leur cœur cet espoir d’un monde nouveau et d’une vie meilleure qu’ils ont été massacrés par les obscurantistes avec la complicité de l’AKP et du régime d’Erdogan.

ankara

Pour dénoncer ce massacre et affirmer notre solidarité avec les forces progressistes qui, en Turquie, résistent au régime réactionnaire, militariste et anti-ouvrier d’Erdogan, manifestation ce samedi 17 septembre à 15 h, Place Kleber à Strasbourg.

A Ankara, on massacre nos camarades !

Tract de l’Initiative Communiste-Ouvrière :

A Ankara, on massacre nos camarades !

Ce 10 octobre, la manifestation pour « le travail, la démocratie et la paix » a été la cible d’un attentat. La manifestation a été organisée à Ankara par des principales centrales syndicales de gauche en Turquie, DISK (confédération des syndicats progressistes), KESK (confédération des syndicats des travailleurs du service public), TMMOB (union turque des chambres d’ingénieurs et d’architectes), TTB (l’union des médecins) et soutenue par d’autres syndicats, des partis et organisations démocrates et révolutionnaires. Selon l’Union des médecins, le bilan de l’attentat s’élève à 128 morts, 516 blessés et 165 disparus.

ankaratra

Comme à Diyarbakir le 5 juin puis à Suruç le 20 juillet, cet attentat a visé délibérément les forces progressistes de Turquie qui s’opposent à la politique réactionnaire, autoritaire et militariste de l’AKP. A Diyarbakir, c’était un meeting du parti de gauche HDP qui était visé, à Suruç un rassemblement de jeunes internationalistes qui se rendaient à Kobanê et cette fois à Ankara une manifestation pour la paix.

Lire la suite

Attin: grève des salariés des sucreries Tereos à partir de ce jeudi

La Voix du Nord, 14 octobre 2015 :

Un préavis de grève a été déposé la semaine dernière, au niveau national, par la CGT, la CFDT et FO. Le mouvement est reconductible. À Attin, il pourrait être suivi. Une première depuis très longtemps.

Les salariés d’Attin n’ont pas participé au dernier mouvement de grève en 2013, lancé alors par la CGT et une partie de FO. Cette fois, l’appel ayant été signé par la CFDT, syndicat majoritaire sur le site attinois, ils devraient, comme leurs collègues du groupe à l’échelle nationale, observer des débrayages de deux heures trois fois par jour dès aujourd’hui, et alors que la campagne betteravière bat son plein. Un mouvement qui pourrait durer plusieurs jours. Localement, les grévistes ne prévoiraient pas, pour l’heure, de bloquer les entrées des camions. Toutefois, la production devrait être ralentie.

Lire la suite

Non à la fermeture du CEFP de Pontourny !

Les salariés du CEPF de Pontourny (37), établissement qui accueille des jeunes mineurs isolés étrangers, sont en lutte contre la fermeture du centre. Suivre les infos sur cette lutte à cette adresse : http://pontourny.com/

Pétition de soutien :

Le CEFP de PONTOURNY (Centre éducatif et de formation professionnelle) accueille des mineurs isolés étrangers.

Il est un des 14 établissements du Département de Paris de l’ASE (Aide Sociale à l’Enfance).

Lire la suite