Archives de Tag: terrorisme

Les assassins et les charognards

Communiqué de l’Initiative Communiste-Ouvrière :

Comme après les attentats de novembre à Paris, les victimes du carnage de Nice ne sont pas encore enterrées que l’on entend les charognards racistes chercher à attiser les haines. Quel que soit le contexte, le racisme est toujours une honte pour l’humanité. Cette propagande de charognards xénophobes est particulièrement répugnante après le carnage, où parmi les victimes, on trouve des personnes de différentes confessions, origines et nationalités. Parmi les victimes du massacre commis à Nice, on trouve des habitants de l’agglomération de Nice et des touristes, des personnes originaires de la région, de Paris, d’Allemagne, de Saône-et-Loire, de Russie, de Grenoble, de Belgique, d’Ukraine ou du Maghreb, des musulmans, des chrétiens, des juifs et des athées, bref des femmes, des hommes et des enfants qui, simplement, revenaient d’un feu d’artifice du 14 juillet, et qui ont été tués parce que le but était de tuer un maximum de personnes en un minimum de temps.

Les charognards de l’extrême-droite raciste ne valent pas mieux que les fanatiques obscurantistes. Ils partagent la même vision d’un apartheid mondial, d’une division des êtres humains selon leurs couleurs de peau, origines, croyances ou nationalités. Les uns comme les autres se sont déjà rendus coupables ces dernières années, au nom de leurs idéologies réactionnaires étriqués, de massacres que ce soit à Paris, à Utoya, à Bagdad à Charleston ou ailleurs.

Lire la suite

Publicités

Nice, cette nuit l’horreur

Communiqué de la CGT du CHU de Nice, 15 juillet 2016 :

nice

Télécharger le communiqué en PDF : Communiqué CHU Nice_150716 (1)

Massacre à Nice

Communiqué de l’Initiative Communiste-Ouvrière :

Un meurtre de masse a été commis ce 14 juillet, jour de fête populaire, à Nice. En fonçant avec un camion dans une foule de femmes, d’hommes et d’enfants qui revenaient du feu d’artifice, il s’agissait de tuer un maximum de monde dans un minimum de temps. Ce vendredi matin, on compte plus de 80 morts dont de nombreux enfants.

Il n’y a pas de mots pour exprimer l’horreur face à ce nouveau crime. Un tel crime ne peut qu’horrifier toute personne ayant un minimum de sentiments humains. Nous exprimons nos plus sincères condoléances à toutes celles et tous ceux qui ont perdu des proches, des amis ou des collègues dans cet attentat terroriste barbare.

Souleimaniye : En mémoire des victimes du 3 juillet

Des habitantes et habitants de Soulmeimaniye (Kurdistan d’Irak) de toutes nationalités et de toutes confessions ont participé ce 5 juillet à une cérémonie en mémoire des victimes de l’attentat du 3 juillet à Bagdad.

Soule1 Lire la suite

Bagdad : En mémoire des victimes des attentats du 3 juillet

Ce 5 juillet, l’Organisation pour la Liberté des Femmes d’Irak (OWFI) a tenu une cérémonie à Karrada, Bagdad, en mémoire des centaines de jeunes victimes de l’attentat revendiqué par Daesh. La police et les milices islamistes chiites ont envahi la place avec des récitations religieuses chiites. L’OWFI a déployé des banderoles indiquant sa consternation suite à l’attentat et une autre revendiquant la fin du sectarisme par la séparation de l’Etat et de la religion.

OWFIrak

Carnage à Bagdad – soutenir plus que jamais les luttes sociales et féministes

Communiqué de l’Initiative Communiste-Ouvrière :

Au moins 120 personnes ont été tuées et plus de 160 blessées dimanche 3 juillet dans un attentat terroriste à Bagdad, revendiqué par Daesh, dans une rue commerçante du quartier de Karrada très fréquentée. Il ne s’agit malheureusement que d’un bilan provisoire qui s’est déjà alourdi depuis ce matin.

Encore une fois, en massacrant des gens faisant leur courses ou se promenant en famille, les barbares obscurantistes visent toute une population.

Lire la suite

Islamiste ou nationaliste, en finir avec tous les terrorismes !

Communiqué de l’Initiative Communiste-Ouvrière :

Début juin, un militant de l’extrême-droite française a été interpellé avec un véritable arsenal militaire à la frontière ukrainienne en vue de perpétrer des attentats terroristes en France. Le 9 juin, un double attentat fait 22 morts à Bagdad. Le 12 juin, un massacre homophobe revendiqué par Daesh fait cinquante morts en Floride. Le 13 juin, un couple de policier est sauvagement assassiné dans les Yvelines et Daesh revendique le meurtre. Le 16 juin, c’est la députée travailliste Jo Cox qui est tuée en Grande-Bretagne par un militant nationaliste au cri de « Britain First »…

human

Que ces exactions terroristes soient revendiquées par l’extrême-droite islamiste ou par l’extrême-droite nationaliste, que ce soit le massacre de l’Ile d’Utoya ou celui du Bataclan, c’est la même haine de l’humanité qui se trouve derrière ces attentats, une haine qui vise à tuer pour mieux diviser les êtres humains selon des critères subjectifs d’appartenance religieuse, nationale, raciale ou ethnique.

Lire la suite