Archives mensuelles : septembre 2015

Manifestons à Paris ce 4 octobre

Communiqué de l’Initiative Communiste-Ouvrière :

De nombreuses organisations appellent à manifester ce dimanche 4 octobre à Paris pour l’ouverture des frontières, l’accueil des réfugiés, des droits égaux, des titres de séjour, l »accès aux soins et au logement pour toutes et tous.

welcoim

Face aux politiques de fermetures des frontières des Etats de l’Union Européenne et à la chasse aux sans-papiers du gouvernement français, face aux politiques répressives contre les réfugiés de Vintimille à Calais en passant par Paris, oui il faut se mobiliser !

Lire la suite

Paris, 4 octobre : Manifestation unitaire de solidarité avec les réfugiés

4 octobre : départ 15h de Bastille en direction de République

Le récent afflux de migrants et les drames qui en découlent aux frontières de l’Europe provoque un mouvement d’indignation.

RefParLes guerres au Moyen-Orient et en Afrique forcent au départ des millions de personnes. Certains essaient de rejoindre l’Union européenne, pour y trouver refuge, y vivre et y travailler.

Lire la suite

Vélizy : manifestation des salariés chez Eiffage Métal

Le Parisien, 30 septembre 2015 :

Quelque 300 salariés d’Eiffage Métal manifestent, ce mercredi , devant le siège de leur groupe. Réunis à l’appel de l’intersyndicale CFDT-CGT-CFTC, ils protestent contre un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) qui prévoit la suppression de 239 emplois.

La manifestation entraîne des difficultés d’accès au site et de circulation autour de Vélizy.

Lire la suite

Afrique du Sud : des milliers de manifestants contre la corruption

TV 5 Monde, 30 septembre 2015 :

Plusieurs milliers de Sud-Africains ont défilé mercredi au Cap et à Pretoria pour manifester contre la corruption, visant particulièrement le président Jacob Zuma et son gouvernement.

Les organisateurs de la manifestation – ONG, syndicats, églises – ont remis un mémorandum au ministre de la Justice Jeff Radebe, devant le palais présidentiel dans la capitale sud-africaine, tandis qu’une marche similaire se déroulait simultanément au Cap, siège du Parlement.

Lire la suite

Des milliers d’enseignants manifestent à Montréal

La Presse Canadienne, 30 septembre 2015 :

Environ le tiers des enseignants du primaire et du secondaire ont débrayé, mercredi, touchant ainsi quelque 300 000 élèves dans plusieurs régions du Québec. Et des milliers d’enseignants manifestent d’ailleurs présentement au centre-ville de Montréal.

Ce sont les 34 000 enseignants du préscolaire, du primaire, du secondaire, de l’éducation des adultes et de la formation professionnelle, syndiqués à la Fédération autonome de l’enseignement (FAE), un regroupement indépendant de syndicats qui tenait alors sa première journée de grève. Celle-ci prend place dans le cadre d’une négociation difficile en vue de renouveler les conventions collectives du secteur public.

Lire la suite

Besançon : Non à la braderie des salariés du Service des Correspondants de Nuit !

Appel à un rassemblement avec nos collègues du Service des Correspondants de Nuit le lundi 5 octobre à 15 h 30 devant la mairie de Besançon (Esplanade des Droits de l’Homme) :

cdn3

Non à la braderie des salariés
du Service des Correspondants de Nuit !

La fermeture du Service des Correspondants de Nuit, service géré par l’ADDSEA avec un financement de la ville de Besançon, est confirmée pour le 31 décembre 2015. Selon les propos de la direction générale de l’ADDSEA lors du Comité d’Entreprise du 17 septembre, cette fermeture entraînera la suppression des 14 postes restants avec 7 à 8 licenciements économiques.

Lire la suite

Pérou: état d’urgence dans 6 provinces

http://www.lefigaro.fr

indexLe gouvernement péruvien a décrété aujourd’hui l’état d’urgence dans six provinces du sud-est du pays après la mort de quatre personnes dans une violente manifestation contre le plus important projet minier du Pérou, mené par un consortium chinois. « L’état d’urgence est déclaré pour 30 jours dans les provinces de Cotabambas, Grau, Andahuaylas et Chincheros, dans la région d’Apurimac, et les provinces de Chumbivilcas et Espinar dans la région de Cusco. La police assurera le contrôle, avec le soutien de l’armée », selon le gouvernement.

Lire la suite