Archives quotidiennes : 01/10/2015

Mouvement de grève au Centre Courrier de Petit Canal

Guadeloupe 1ere, 1 octobre 2015 :

Les facteurs du Centre courrier de Petit Canal sont entrés en grève ce matin. Ils dénoncent l’absence de prise en compte de leurs doléances par leur direction. Le bureau de poste reste ouvert mais il n’y a pas de distribution de courrier.

A l’appel du syndicat SUD PTT GWA, les facteurs de Petit Canal se sont mis en grève ce matin. Une décision qui fait suite à deux rencontre infructueuses avec leur direction, la dernière a eu lieu mardi.

Lire la suite

Versailles : les ambulanciers de Jussieu Secours en grève vendredi

Le Parisien, 1 octobre 2015 :

Vent de fronde au sein de la société d’ambulances Jussieu Secours de Versailles. Le syndicat FO a déposé un préavis de grève pour la journée de vendredi. Un rassemblement des ambulanciers, qui sont 90 environ, est prévu à 10 heures devant le siège de l’entreprise, situé rue Sainte-Adelaïde.

Le syndicat dénonce « des conditions de travail dégradées » et des « salaires qui diminuent chaque mois un peu plus ». « C’est simple : on a été augmenté de 0,10 € de l’heure en six ans », assène Olivier Guillou, délégué FO.

Lire la suite

Fin de grève et reprise du travail au Gol

Réunion 1ere, 1 octobre 2015 :

Direction et syndicats sont parvenus à un accord à la mi-journée pour mettre fin au conflit qui paralyse l’usine du Gol depuis trois jours.

Pendant toute la matinée, la CFDT, la CGTR, la CGPER et la direction de l’usine ont négocié pour une reprise d’activité qui est effective depuis 14 heures ce jeudi après-midi.

Lire la suite

Grève des enseignants en Haute-Yamaska : une mobilisation sans précédent

La Presse, 1 octobre 2015 :

(Granby – Canada) Mobilisation sans précédent des enseignants et enseignantes de la Commission scolaire du Val-des-Cerfs. Après avoir piqueté devant la plupart des écoles et établissements du territoire en matinée, hier, plus de 600 d’entre eux se sont rendus à Montréal où ils étaient des milliers à manifester.

Les enseignants ont bravé la pluie et le temps froid pour piqueter devant les écoles à l’heure de la rentrée en classes. À certains endroits, des parents s’étaient même joints à eux en guise d’appui dans leur revendication auprès du gouvernement du Québec.

Lire la suite

Le licenciement d’un salarié entraîne la grève chez Colas-Lasnon

France 3 Basse Normandie, 1 octobre 2015 :

Depuis lundi, à Brix, les salariés de l’entreprise de travaux public Colas-Lasnon à Brix ont engagé des barrages et des mouvements de grèves pour s’opposer à ce qu’ils considèrent comme le licenciement abusif de l’un d’entre eux. Mais ce mercredi, le salarié s’est vu confirmer son licenciement.

La contestation sociale est rare dans l’entreprise Colas-Lasnon. Lundi, les salariés ont barré la route menant au bourg de Brix et hier, ils ont installé un piquet de grève devant les locaux de ce spécialiste des travaux publics. La raison de cette levée de bouclier? Le licenciement de Jacky, âgé de 46 ans et père de famille, qui travaille depuis 12 ans chez Colas-Lasnon. La direction reproche à ce salarié d’avoir mal estimé la manipulation d’un engin il y a 3 semaines. Selon la direction, le salarié n’aurait mis qu’une seule sécurité au lieu de deux. Une négligence, reconnue par le salarié lui-même et qui n’a pas entraîné de conséquences négatives.

Lire la suite

Bruxelles : Succès de la marche de solidarité avec les réfugiés

DH, 28 septembre 2015 :

Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées dimanche, à Bruxelles, pour marquer leur soutien aux réfugiés.

Ils étaient 15.000 selon la police, 23.000 selon les organisateurs. Familles, ONG, bénévoles et réfugiés se sont donnés rendez-vous ce dimanche à 14 h à l’esplanade Bolivar de la gare du Nord pour réclamer l’amélioration des conditions d’accueil des réfugiés en Belgique et aller à l’encontre des réactions racistes et xénophobes qui entourent la problématique.

Lire la suite

Gare de Francfort : La solidarité ne faiblit pas

Ce 1er octobre 2015, un peu après une heure du matin, ce sont à nouveau 120 réfugiés qui sont arrivés à la gare de Francfort. La solidarité ne faiblit pas et malgré l’heure ces réfugiés ont été chaleureusement accueillis par des habitants de la ville qui leur ont offert boissons et casse-croutes après un éprouvant voyage.

Ffm710a Lire la suite