Archives quotidiennes : 04/10/2014

Les ouvriers de Ford s’invitent au Salon de l’Auto

AFP, 4 octobre 2014 :

« On veut du boulot pas du baratin »: une centaine de salariés du constructeur automobile Ford ont manifesté samedi au Mondial de l’automobile, pour faire entendre leurs craintes de licenciement, a constaté une journaliste de l’AFP.

« Il n’y a pas de plan de licenciement encore, on sait juste qu’il y a des emplois en trop. Il vaut mieux manifester maintenant avant d’avoir un plan social », a déclaré à l’AFP Philippe Poutou, délégué CGT de l’usine de Blanquefort (Gironde) et ancien candidat à la présidence de la République.

Lire la suite

Publicités

Vote en faveur d’une grève illégale à l’Hôpital de la Cité-de-la Santé

Le Journal de Montréal, 4 octobre 2014 :

LAVAL – Les employés de l’Hôpital de la Cité-de-la Santé à Laval ont voté vendredi en faveur d’un mandat de grève à 93,6%.

Plus tôt cette semaine, on apprenait que huit postes de préposés aux bénéficiaires seraient abolis ce week-end dans l’unité de débordement des urgences en raison des compressions budgétaires.

Lire la suite

Delhaize: nouvelles actions à Bruxelles

DH.be, 4 octobre 2014 :

Cinq magasins bruxellois sont fermés samedi en raison de mouvements de grève.

Cinq magasins Delhaize n’ont pas ouvert leurs portes samedi en Région bruxelloise en raison de nouvelles actions de grève pour protester contre le plan de restructuration décidé par la direction de l’entreprise.

Lire la suite

Alsace : grève à France 3

E-Alsace, 4 octobre 2014 :

Les organisations syndicales CFDT et CGT de France 3 Alsace lancent un préavis de grève pour ce lundi 6 octobre. Voici le texte diffusé par les deux syndicats :

« Faire grève… Pour exiger que la direction cesse d’interpréter l’accord collectif de manière réductrice et défavorable aux salariés !

Pour exiger que les dispositions prévues – RIA, paiement des heures supplémentaires, repos hebdomadaires, etc. – soient enfin respectées !

Pour exiger une information vraie, claire et précise sur les dispositions s’appliquant aux salariés !

Lire la suite

Les néonazis d’Aube Dorée sont attendus à Bruxelles

L’Avenir, 4 octobre 2014 :

«Le nazisme se combat dans la rue», annoncent les organisations qui attendent les élus d’Aube Dorée de pied ferme.

Seize associations, pour l’instant, ont appelé à la mobilisation, pour ce samedi. Où et à quelle heure? À 20 heures, en principe, mais on ignore où. «Classiquement, les participants à la conférence seront invités à un endroit précis, où quelques “ gros bras ” leur indiqueront où la conférence aura lieu. Dans un endroit tenu secret jusqu’à la dernière minute, afin d’éviter un refus du locataire de la salle, à qui on ne dévoile généralement pas le motif de la réunion. Ou une interdiction mayorale», par exemple pour trouble de l’ordre public, détaille Manuel Abramowicz, coordinateur du site ResistanceS.

Lire la suite

Ile Maurice : Les ouvriers du sucre se préparent à la grève

L’Express.mu, 4 octobre 2014 :

La réunion de la dernière chance n’a rien donné. La Commission de conciliation et de médiation (CCM) avait jusqu’à hier, vendredi 3 octobre, pour dégager un accord entre la Mauritius Sugar Producers’ Association (MSPA) et le Joint Negotiating Panel (JNP). Mais aucun consensus n’a pu être trouvé. Ashok Subron, un des porte-parole de l’intersyndicale, a donc déclaré que les employés de l’industrie sucrière feront grève le 12 novembre.

Le JNP réclamait une augmentation des salaires de 40% et une révision des conditions de travail. Mais les deux parties n’ont pu s’entendre sur le montant réclamé. La CCM a maintenant une semaine pour produire son rapport sur le litige. Mais selon le président de l’organisme, le Pr Ved Prakash Torul, d’autres réunions sont prévues et il souhaite rappeler les deux parties à la table des négociations.

Lire la suite

A propos du référendum en Ecosse

Article de Communisme-Ouvrier n°47, bulletin de l’Initiative Comuniste-Ouvrière :

Le référendum sur l’Indépendance de l’Écosse a donné « Non » vainqueur, malgré les espoirs des indépendantistes. Avec plus de 45% de « Oui », ils savent désormais qu’ils peuvent espérer gagner la prochaine fois, ce qui était loin d’être évident jusqu’ici. Et de toute façon, ils ont obtenu une autonomie encore plus large que celles dont ils disposaient auparavant. C’était un signe attendu par d’autres régions d’Europe où le séparatisme s’agite, comme on a pu le voir dans les récentes manifestations en Catalogne.

Ce qui est caractéristique de la période actuelle, c’est que ces séparatismes ne se présentent plus sous la forme antérieure des « nations opprimées », de la « lutte de libération nationale ». Certains de ces mouvements, loin de mettre en avant un contenu progressiste à l’indépendance, peuvent même être très à droite comme la Ligue du Nord en Italie. Ils ne sont pas non plus portés sur l’action armée, puisqu’ils portent leur séparatisme et/ou leur nationalisme au cœur des institutions.

Lire la suite