Archives quotidiennes : 10/10/2014

Rassemblement des salariés du CHBM devant l’ARS à Besançon

Les salariés du Centre Hospitalier de Belfort-Montbéliard sont en lutte contre les suppressions de postes aux urgences. Contre l’austérité dans la santé, contre les suppressions d’emploi, ils manifesteront lundi 13 octobre à partir de 11 heures devant l’ARS (Agence Régionale de Santé), rue Louise Michel (City) à Besançon.

Tous ensemble contre la casse du service public du santé ! Venons soutenir les camarades du CHBM !

Publicités

Manifestations de solidarité avec Kobanê à Mulhouse

Ce samedi (11 octobre) à 13 h 00 il y aura une manifestation qui commencera devant la maison des kurdes à Mulhouse : 3 r Wattwiller
68200 MULHOUSE.

diren_kobane

Pour manifester contre DAESH et pour soutien à KOBANE la ville encerclé par l’armée de DAESH qui veut envahir la ville et massacrer le peuple .

Lire la suite

Appel urgent de Kobanê

Au 25ème jour de l’attaque de Daesh sur la ville de Kobanê (Rojava, Kurdistan occidental), de violents affrontements continuent sur trois fronts alors que les combattantes et combattants du YPG/YPJ (Unités de Protection du Peuple / des Femmes) mènent une résistance héroïque contre les bandes qui attaquent en permanence la ville depuis ces trois côtés.

kobani

Dans cette troisième semaine d’attaque intenses sur Kobanê, les gangs de Daech ont commencé ces derniers jours de lancer aussi des attaques vers le point frontière de Kobanê (Mürşitpınar). Par ces attaques, les bandits tentent d’encercler complètement la ville afin de massacrer la population et de bloquer l’accès à l’aide humanitaire. Les correspondants de l’agence ANHA rapportent que les combats se sont intensifiés le 9 octobre à midi entre les unité du YPG et les gangsters de Daech.

Lire la suite

Solidarité avec la population de Kobanê

Communiqué de l’Initiative Communiste-Ouvrière :

Depuis plus de vingt jours, la population de Kobanê, femmes et hommes, Kurdes et Arabes, résiste héroïquement face aux terroristes obscurantistes de Daesh. Depuis lundi, face à l’offensive des bandes armées de Daesh, équipées de matériel militaire moderne grâce au soutien apporté par des milliardaires du Qatar ou l’Arabie Saoudite, c’est quartier par quartier, rue par rue, que les habitantes et habitants de Kobanê résistent les armes à la main.

Dans ce combat, le gouvernement réactionnaire d’Erdogan a choisi son camp : celui des terroristes de Daesh. Agressée d’un côté par Daech, la population de Kobanê est également visée par les chars de l’armée turque. A Diyarbakir comme ailleurs au Kurdistan turc, les forces militaires sont déployées pour contre les manifestations de soutien à Kobanê et dans bien des villes de Turquie, flics et voyous de l’AKP ou du Hezbollah agissent ensemble pour réprimer. A quelques kilomètres de Kobanê, la présence militaire turque cherche avant tout à empêcher de jeunes gens de traverser la frontière pour aller combattre Daesh.

Lire la suite