Archives quotidiennes : 03/10/2014

RDC : Grève des ouvriers sur un chantier à Bunia

Radio Okapi, 3 octobre 2014 :

Les travaux de construction d’un bâtiment devant abriter le centre d’impôts synthétiques de Bunia (Province Orientale) sont suspendus. La cinquantaine d’ouvriers qui travaille à cette construction a manifesté vendredi 3 octobre pour réclamer le paiement de leurs salaires. L’entreprise congolaise de construction qui exécute les travaux incrimine la Banque africaine de développement, principal bailleur de l’ouvrage, qui, selon elle, n’honore pas ses factures en souffrance.

L’un des patrons de cette société estime même que son entreprise ne saura plus respecter le délai des 6 mois prévus pour achever l’ouvrage.

Lire la suite

Publicités

Les cheminots allemands votent un mouvement de grève illimité

AFP, 3 octobre 2014 :

Les conducteurs de train allemands de Deutsche Bahn se sont largement prononcés le 2 octobre en faveur d’une grève illimitée, dont la date précise n’a pas été fixée, pour réclamer l’ouverture d’une négociation sur les salaires, a annoncé leur syndicat.

91% des quelque 16.000 membres du syndicat des conducteurs de train GDL interrogés par correspondance ont voté en faveur de la grève, a indiqué l’organisation dans un communiqué.

Lire la suite

PSA Mulhouse : Compte-rendu de la réunion CE du 29 septembre 2014

Compte-rendu CGT de la réunion CE du 29 septembre 2014 à PSA Mulhouse :

psamulCE2

Voir en PDF : compte-rendu CE CGT PSA Mulhouse de septembre 2014

PSA Mulhouse : Accident grave au secteur au système 2 TA

Tract CGT PSA Mulhouse :

Un salarié intérimaire s’est grièvement blessé à la main droite le 01 octobre à 8h50, au poste dépose moteur du secteur CV Ce salarié, qui était en formation et qui ne devait pas être seul à ce poste puisque non habilité, s’est coupé en voulant retirer les élingues du moteur. Son RU l ‘a conduit à l’infirmerie devant la gravité de sa blessure et envoyé à l ‘hôpital pour recevoir des soins puisque la coupure était profonde.

psamul

Télécharger le tract en PDF : tract CGT PSA Mulhouse Montage accident-1

Luxembourg: Préavis de grève à la Commission Européenne

Le Quotidien, 3 octobre 2014 :

La menace planait depuis le mois de juin. L’Union syndicale Luxembourg a décidé d’en faire une réalité. Sans une évolution du statut des contractuels luxembourgeois de la Commission européenne, ceux-ci se mettront en grève la semaine prochaine.

Travailler pour la Commission européenne et percevoir un salaire net de 1 700 euros par mois est aujourd’hui inconcevable pour les syndicats européens. C’est pourtant une réalité pour plus de cinq cents contractuels de l’institution qui ont décidé de durcir le ton.

Lire la suite

Nouvelle grève spontanée chez Delhaize

RTL, 3 octobre 2014 :

Le personnel de plusieurs magasins Delhaize a débrayé ce vendredi matin. Ce nouveau mouvement de grève spontané ne touche pour le moment que la région bruxelloise, notamment les communes de Jette et Molenbeek. Les travailleurs protestent toujours contre l’absence de précisions de la direction concernant le plan de restructuration qui prévoit la suppression de 2.500 emplois. Une nouvelle rencontre est prévue ce 8 octobre entre la direction et les syndicats.

Paris : Les salariés du palace Royal Monceau en grève

Le Parisien, 2 octobre 2014 :

Des salariés de l’hôtel Royal Monceau-Raffles (Paris) ont entamé jeudi une «grève illimitée» à l’initiative de la CGT pour obtenir des salaires de même niveau que ceux des autres palaces parisiens. Ils réclament notamment une augmentation de «2 euros du taux horaire pour tous les salariés», a annoncé la CGT dans un communiqué.

Il y avait ce jeudi matin environ 40 % de grévistes sur les 300 salariés de l’hôtel. Ils pourraient être «beaucoup plus» durant l’après-midi, prévient la CGT. Le séjour d’une nuit «peut s’élever à 25.000 euros», alors que «les salariés en grève sont rémunérés 1 300 euros net par mois», a fait valoir l’organisation syndicale. Les salariés souhaitent, au-delà du salaire, «une diminution de la cadence, une amélioration de leurs conditions de travail et la prise en charge de la mutuelle à 70% par l’employeur».

Lire la suite