Archives de Tag: Ford Blanquefort

Avec les ouvriers de Ford Blanquefort face à la répression

Communiqué de l’Initiative Communiste-Ouvrière :

Ces 19 et 20 avril, trois ouvriers de l’usine Ford Blanquefort, dont Philippe Poutou, ont été convoqués au commissariat suite aux manifestations au Salon de l’Automobile.

Après la lourde condamnation à de la prison ferme de neuf ouvriers de l’usine Goodyear d’Amiens, la convocation par la gendarmerie de Port-Saint-Louis d’employées de Casino pour un paquet de M&M’s qui aurait disparu lors d’une grève, la répression des manifestations contre la loi travail, ce sont maintenant des ouvriers de Ford Blanqueford qui sont menacés de poursuites.

Lire la suite

Bordeaux: Une journée de blocage à l’usine Ford pour les salaires

20 Minutes, 20 avril 2016 :

Plusieurs syndicats ont appelé au blocage de l’usine Ford de Blanquefort ce mercredi pour demander « une vraie augmentation de salaire ». L’activité de l’usine a été réduite de moitié, selon la direction…

Ce mercredi, une journée de « blocage » de l’usine Ford de Blanquefort était organisée par plusieurs syndicats, pour réclamer « une vraie augmentation de salaire », une grève qui ralentissait pour moitié l’activité de l’usine, selon la direction.

Lire la suite

Bordeaux : des syndicalistes de Ford poursuivis

Sud Ouest, 19 avril 2016 :

Deux syndicalistes étaient entendus par la police pour répondre de dégradations sur des véhicules de la marque au Mondial de l’automobile. Philippe Poutou est convoqué demain mercredi.

Après l’audition d’un premier syndicaliste de Ford Blanquefort le 8 avril, deux autres ont été entendus par la police ce mardi. Une nouvelle fois, quelques militants syndicaux les soutenaient à l’extérieur du commissariat. Mercredi, ce sera le tour de leur collègue le plus connu, Philippe Poutou, par ailleurs ex et peut-être futur candidat à l’élection présidentielle, d’être entendu.

Lire la suite

Après les Goodyear, les Ford !

Communiqué des ouvriers de Ford Blanquefort, 18 janvier 2016 :

QUATRE SYNDICALISTES « FORD »CONVOQUÉS PAR LA POLICE

Nous venons d’être informés par les services de police que 4 syndicalistes de l’usine Ford-Blanquefort allaient recevoir dans les jours qui viennent une convocation pour être auditionnés le lundi 1erfévrier au commissariat de Paris 15.

ford

Visiblement le parquet de Paris donne suite à deux anciennes plaintes de Ford : une de 2012 pour dégradation d’un véhicule lors de notre manifestation au salon de l’auto, une autre de 2014 pour dégradation du stand Ford lors d’une autre manifestation au salon de l’auto. Deux plaintes longtemps laissées au fond d’une pile qui se retrouvent aujourd’hui au-dessus.

Lire la suite

Appel à un débrayage jeudi à l’usine Ford Blanquefort

Tract CGT Ford Blanquefort, 31 mars 2015 :

Cette semaine, il y a la séance NAO-2 : la suite du baratin comme quoi (vous
savez bien !) il n’y a pas d’argent pour les salaires vu que tout part dans les poches des actionnaires, des financiers, des dirigeants… et de Mullaly. 419 millions $ pour l’ex-numéro 1, c’est ça la compétitivité ?

ford

Nous, CGT, maintenons le cap pour de vraies augmentations de salaires.
ALORS DÉBRAYONS CE JEUDI DE 13H30 À 14H30

Tract en PDF : Tract CGT-Ford (31 mars 2015)

Les ouvriers de Ford s’invitent au Salon de l’Auto

AFP, 4 octobre 2014 :

« On veut du boulot pas du baratin »: une centaine de salariés du constructeur automobile Ford ont manifesté samedi au Mondial de l’automobile, pour faire entendre leurs craintes de licenciement, a constaté une journaliste de l’AFP.

« Il n’y a pas de plan de licenciement encore, on sait juste qu’il y a des emplois en trop. Il vaut mieux manifester maintenant avant d’avoir un plan social », a déclaré à l’AFP Philippe Poutou, délégué CGT de l’usine de Blanquefort (Gironde) et ancien candidat à la présidence de la République.

Lire la suite

Appel des ouvriers de Ford à manifester au salon de l’automobile

Extraits du tract de l’Association Défense des emplois Ford et du Syndicat Cgt de l’usine Ford :

Nous tenons à alerter la population en exprimant très largement nos inquiétudes en ce qui concerne l’avenir des emplois sur le site (usines FAI et GFT). Ford Europe vient d’annoncer l’abandon de l’objectif du maintien des 1000 emplois dans l’usine FAI. En même temps, un chantage est exercé pour la mise en place de nouvelles productions. Cela passe aujourd’hui par une volonté d’imposer plus de flexibilité à FAI et des horaires plus durs (les 4×8) à GFT.

Nous irons donc manifester à Paris le samedi 4 octobre au Salon de l’automobile, pour exiger la défense des emplois et des conditions sociales.

Lire la suite