Archives quotidiennes : 13/10/2014

Contre-offensive face aux jihadistes à Kobané

AFP, 13 octobre 2014 :

Les forces kurdes ont repris dans la nuit deux positions aux jihadistes de l’Etat islamique (EI, Daech) dans la ville syrienne de Kobané, le groupe extrémiste contrôlant toujours près de la moitié de cette cité frontalière de la Turquie, a indiqué lundi une ONG.

L’EI, qui a lancé une offensive d’envergure le 16 septembre contre Kobané, menace de prendre cette ville connue également sous le nom d’Aïn al-Arab, mais fait face à une résistance farouche des YPG, les Unités de protection du peuple, principale milice kurde en Syrie.

Lire la suite

Publicités

Besançon : Rassemblement de solidarité avec Kobanê

A l’appel, fait dans l’urgence ce week-end, de l’Initiative Communiste-Ouvrière, de l’Association Kurde à Besançon et de l’Association Jeunesse et Solidarité d’Anatolie, ce sont une centaine de personnes qui se sont rassemblées Place du Huit Septembre ce lundi 13 octobre à Besançon pour manifester leur solidarité avec la résistance de la population de Kobanê face aux assassins de Daesh. Les manifestants ont scandé pendant plus d’une heure des slogans de soutien à Kobanê (« Kobanê vivra, Kobanê vaincra », « Kobanê solidarité »), dénoncé les crimes de Daesh ainsi que la complicité du gouvernement d’Erdogan. Devant le succès du rassemblement, le prochain rassemblement prévu vendredi est annulé pour être remplacé par une manifestation samedi 18 octobre à 15 heures Place du 8 Septembre.

100_1285

100_1280

Lire la suite

Les salariés du CHBM devant l’ARS

En lutte contre les suppressions de postes et l’austérité, les salariés des urgences du CHBM (Centre Hospitalier de Montbéliard-Belfort) ont manifesté ce lundi 13 octobre devant l’Agence Régionale de Santé à Besançon. Tapant sur des bidons, les salariés ont ainsi fait connaître leur ras-le-bol et leurs revendications aux dirigeants de l’ARS.

100_1275

Lire la suite

Arrestations de journalistes à Diyarbakir

Samedi soir, vers 19 heures trois journalistes/photographes allemands ont été arrêtés à Diyarbakir (Turquie).

L’un d’eux, Björn Kietzmann, heureusement avait réussi peu après 23 heures à envoyer un tweet à propos de la situation actuelle. Quelques minutes plus tard, un message similaire en anglais suivait. Outre Björn Kietzmann, Chris Grodotzki et Ruben Neugebauer sont aussi dans la prison de « Tem Sube Müdürlügü » à Diyarbakir où ils sont interrogés.

Lire la suite

Royaume-Uni : mobilisation historique du personnel de santé contre l’austérité

Le Monde, 13 octobre 2014 :

Cela n’était pas arrivé depuis 32 ans. Parce qu’ils refusent une troisième année sans augmentation de salaire, près de 500 000 salariés du Service national de santé (National Health Service, NHS en anglais) sont appelés à la grève, lundi 13 octobre entre 7 et 11 heures. L’ensemble du personnel hospitalier, depuis les infirmières jusqu’aux ambulanciers en passant par le personnel de nettoyage et les ergothérapeutes, est concerné par cet arrêt de travail qui défie la politique d’austérité du premier ministre David Cameron. L’armée a mobilisé 130 personnels militaires pour conduire les ambulances. Même le syndicat des sages-femmes, qui n’avait jamais appelé à faire grève en 133 ans d’existence, l’a votée à 82 %. A l’origine de ce mouvement de colère, se trouve le refus du ministre de la santé, Jeremy Hunt, d’accorder, même à sept mois des élections, l’augmentation de 1 % recommandée par une commission indépendante. Dans une semaine, les radiologues cesseront le travail à leur tour pour la même raison.

Les salaires de la fonction publique, dont le NHS fait partie, ont été gelés pendant deux ans après l’arrivée au pouvoir des conservateurs en 2010. Depuis 2012, les augmentations ont été plafonnées à 1 % mais, cette année, M. Hunt n’a accepté une telle hausse que pour les agents au sommet de l’échelle salariale. La majorité des fonctionnaires verront leur salaire stagner alors que les prix de l’énergie, et des transports notamment, flambent. Selon les syndicats, les agents publics ont perdu entre 8 et 12 % de pouvoir d’achat depuis 2010.

Lire la suite

Fermeture de l’usine Seita à Carquefou : Une nouvelle gréviste de la faim

Ouest France, 13 octobre 2014 :

Samedi l’un des quatre salariés de la Seita en grève de la faim depuis deux semaines a décidé de s’arrêter. Le jour même, le relais a été pris par une autre salariée. Âgée de 49 ans, elle est arrivée à l’usine de Carquefou il y a dix ans, après avoir vécu la fermeture de l’usine de Lille.