Protestations et répression au Tchad

La contestation se poursuit au Tchad. A Faya-Largeau, suite à des arrestations de lycéens par des militaires, des manifestations ont eu lieu ce vendredi 26 février. Des militaires, certains venus depuis N’Djamena, ont occupé tous les points stratégiques de la ville pour faire taire toute contestation dans les rues. Selon certaines sources, il y aurait deux morts dans la répression des manifestations à Faya-Largeau.

tchad26

Ce samedi 27 février, on apprend qu’une vingtaine de lycéens, arrêtés dans les villes de Faya-Largeau et Massaguet, pour leur participation aux manifestations de ces derniers jours, sont transférés au pénitencier pour adultes de Koro Toro.

Par ailleurs, on a à nouveau manifester massivement vendredi 26 février à Abéché (province de l’Ouaddaï) contre le régime d’Idriss Déby. Depuis le viol collectif de la jeune Zouhoura par des fils de dignitaires du régime et la répression sanglante des manifestations lycéennes à N’Djamena, la contestation s’étend à travers le Tchad malgré la terreur policière et militaire.

Publicités

2 réponses à “Protestations et répression au Tchad

  1. Pingback: News of Opposition: February 2016 | Anti Government

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s