Archives quotidiennes : 18/02/2016

Les salariés d’Iveco Bus à Annonay votent la poursuite de la grève

France 3 Rhône-Alpes, 18 février 2016 :

Les salariés du fabricant de bus et d’autocars Iveco Bus (Annonay) ont voté cet après-midi la poursuite de leur grève pour obtenir une augmentation générale de 40 euros. Selon les syndicats, la direction propose en moyenne 14 euros, insuffisant. La grève reprendra lundi.

Ce sont les négociations annuelles qui ont pris une tournure conflictuelles : depuis hier 10h30, 80% des 1400 salariés en CDI ont débrayé, (source syndicale). Au coeur du débat : des augmentations que l’intersyndicale CGT/CFDT/FO/CGC/SNI souhaitaient générales et à hauteur de 40 euros par mois et par salarié.

Lire la suite

Vallourec : la colère exprimée devant le siège du groupe

La Voix du Nord, 18 février 2016 :

Trente Vallourec Saint-Saulve (CFDT) et trente-huit Vallourec Aulnoye-Aymeries (FO) plus quelques CGT venus par leurs propres moyens ont manifesté ce jeudi devant le siège de Vallourec à Boulogne-Billancourt. Tous sont inquiets pour leur avenir et ont besoin de réponses à leurs questions.

Les postés de nuit. Xavier Harox et David Dehove ont embarqué à bord du bus de la CFDT après leur travail de nuit au laminoir de la tuberie. Les yeux fatigués par une nuit de travail de huit heures, ils se devaient d’être là, « car nous sommes les premiers concernés par le plan social ». Les deux Marlysiens ont peur de leur avenir : « Nous sommes dans la mauvaise tranche d’âge. Si on nous licencie, que va-t-on devenir ? »

Lire la suite

Les salariés d’Airbus Nantes toujours mobilisés

Ouest France, 18 février 2016 :

Ce jeudi 18 février, 400 salariés d’Airbus Nantes ont de nouveau débrayé à l’appel de la CGT pour protester contre un projet de la direction consistant à obliger les salariés de production à pointer en bleu de travail.

« Jusqu’à présent, les salariés avaient le choix de se changer avant ou après le pointage, expliquait Pascal Busson, secrétaire CGT à Airbus Nantes, dans nos colonnes, le 13 février. Le projet de la direction vise à optimiser encore un peu plus le temps de travail. »

Lire la suite

Quatrième jour de grève générale à Conakry

Le Djely.com, 18 février 2016 :

La grève générale qui se poursuit en Guinée prendrait-elle une autre tournure ? C’est désormais la question qui se pose, car de chaque côté, on bande les muscles. Ainsi, du côté les grognards, ce jeudi, le mouvement est monté d’un cran, avec les barrages érigés sur l’axe de l’autoroute Fidel Castro, pour empêcher ceux qui seraient tentés de boycotter le mot d’ordre des syndicalistes de vaquer à leurs activités. En face, les autorités répondent par les toutes premières interpellations.

Conakry est en ce jeudi plus paralysée qu’elle ne l’a été le premier jour du déclenchement de la grève. En sorte que même sur l’axe de l’autoroute Fidel Castro, la circulation est interrompue. En maints endroits de cette voie centrale, des barrages de fortune sont érigés pour dissuader les conducteurs récalcitrants.

Lire la suite

Saint-Paul : Les personnels du lycée hôtelier en grève

L’Info.re, 18 février 2016 :

A Saint-Paul, les enseignants du lycée hôtelier de Plateau Caillou sont en grève pour dénoncer les suppressions d’heures d’enseignement, ce qui représente 6 postes. Une manifestation rassemble les enseignant et lycéens devant cet établissement scolaire. La direction regrette ce mouvement de grève qui fait perdre des heures d’apprentissage.

Les manifestants assurent que le lycée hôtelier La Renaissance à Plateau Caillou Saint-Paul subit des suppressions d’heures d’enseignement qui correspondent à « une baisse de son taux d’encadrement de près de 10%, la plus forte de toute l’académie de La Réunion ».

Lire la suite

Les travailleurs d’EDF en grève pour l’emploi

Le Figaro, 18 février 2016 :

Le 21 janvier dernier, c’est la perspective de la libéralisation des concessions hydrauliques ainsi que les suppressions de postes qui avait mobilisé les salariés d’EDF. Cette fois, c’est le projet de fermeture de deux centrales au fioul qui provoque une nouvelle journée de grève ce jeudi.

Le début d’année est agité chez EDF sur le plan social. Quasiment un mois après l’organisation d’une journée de grève (le 21 janvier) provoquée par la perspective de la libéralisation des concessions hydrauliques et par l’annonce d’un plan social, les salariés de l’électricien se mobilisent cette fois autour de la réorganisation du parc thermique. Ce jeudi, les syndicats veulent ainsi protester contre le projet de fermeture des deux centrales au fioul de Porcheville (Yvelines) et Cordemais (Loire-Atlantique).

Lire la suite

Le Mans : Les « Renault » débrayent pour leurs salaires

Ouest France, 18 février 2016 :

Lors de la deuxième réunion de négociations salariales à Boulogne-Billancourt, la direction a refusé l’augmentation générale annuelle aux salariés. Ça grogne sur le site du Mans.

les-renault-debrayent-pour-leurs-salaires

La polémique

Malgré la cinquantaine d’embauches enregistrées ces derniers mois, tous les services étaient appelés à débrayer sur le site de Renault Le Mans, hier, à l’appel de la CGT et de la CFDT. Près de 150 salariés, au plus fort du mouvement, se sont retrouvés devant l’usine de châssis de la rue Pierre-Piffault, autour de sandwiches et de café chaud.

Lire la suite