Archives quotidiennes : 14/02/2016

Un étudiant italien torturé et tué par la police en Egypte ?

I 24 News, 16 février 2016 :

La thèse privilégiée est celle d’une bavure policière dans un pays où les tortures sont fréquentes.

L’étudiant italien qui a été torturé et retrouvé mort au Caire la semaine dernière avait sept côtes cassées, des signes d’électrocution sur son pénis et une hémorragie cérébrale, selon une source haut placée au sein de l’autorité de médecine légale égyptienne , rapporte dimanche The Guardian.

Lire la suite

Publicités

Événements de Chalvet : point d’orgue des luttes syndicales

Martinique 1ere, 14 février 2016 :

Quarante-deux ans après la tuerie de Chalvet, le 14 février 1974, qui a coûté la vie à Rénor Ilmany, les militants de l’époque se souviennent. Maurice Vénite a participé à l’émergence de ce mouvement social. Pour lui, c’est une action globale qui a conduit à ces événements.

Le 14 février représente chez nous une date bien plus funeste que la fête des amoureux. Souvenez vous : le 14 février 1974 dans une effervescence sociale exacerbée, un ouvrier du secteur des bananeraies, Rénor Ilmany, 55 ans, qui revendiquait notamment des augmentations de salaires, la suppression totale des produits toxiques et l’amélioration de leurs conditions de travail est tué par les gendarmes sur le plateau de Chalvet à Basse-Pointe.

Lire la suite

Londres : La population face à la crise du logement

Le Vif, 14 février 2016 :

Manifestations, étudiants en grève des loyers: la colère gronde chez les Londoniens, exaspérés par la hausse sans fin des prix du logement qui pousse les locataires vers des biens toujours plus petits pour espérer boucler leurs budgets.

Avec une population de 8,6 millions d’habitants, Londres est une ville monde accueillant chaque année quatre fois plus de nouveaux résidents (environ 100.000) que ne sont construits de logements.

« C’est bien simple, la situation est en train de devenir intenable », déplore John Ford, 60 ans.

Lire la suite

Manifestation en Hongrie contre la mainmise d’Orban sur l’éducation

Le Vif, 13 février 2014 :

Des milliers de Hongrois mécontents de la mainmise de l’Etat sur l’éducation ont manifesté samedi à Budapest, formant l’un des plus grands rassemblements auxquels a dû faire face le Premier ministre Viktor Orban.

« Libérez le pays! Libérez l’école! », pouvait-on lire sur les banderoles brandies par les manifestants qui scandaient: « Orban, va-t-en! » Malgré la forte pluie qui tombait sur la capitale hongroise, plus de 10.000 personnes se sont déplacées, selon un photographe de l’AFP.

Lire la suite

19 boulangeries Paul bloquées par une grève en Île-de-France

France Bleu, 13 février 2016 :

Pas de croissants ni de pains au chocolat ce samedi : 19 boulangeries de l’enseigne Paul étaient fermées pour cause de grève, dans toute la région Île-de-France. Le syndicat CFDT dénonce le passage en franchise de 70 des 135 magasins du groupe.

Les salariés de Paul sont inquiets et ce samedi, pour le deuxième jour de grève, annoncée comme « illimitée » par le syndicat CFDT, ils ont bloqué en tout 19 magasins de l’enseigne en Île-de-France. Le syndicat dénonce le projet du groupe Holder, qui détient l’enseigne, de passer 70 de ses 135 magasins en franchise ou en « location gérance ». Selon le syndicat, ce projet ferait perdre des avantages aux salariés, comme la possibilité de mutations ou d’évolution dans l’entreprise.

Lire la suite

Les employés de PAUL en grève pour leur gagne-pain

Le JSD, 14 février 2016 :

On est habitués à voir une file d’attente devant la boulangerie PAUL de Saint-Denis. Mais ce dimanche 14 février, jour de marché, les badauds attroupés devant la boutique ne font pas la queue pour du pain ou une viennoiserie : les employés sont en grève.

Les nombreux habitués de la boulangerie ont trouvé porte close et, placardés sur la devanture, des tracts de la CFDT pour expliquer les raisons de la grève : les propriétaires des boulangeries PAUL aurait décidé de se séparer d’un certain nombre de magasins. Sur 135 succursales PAUL, près de la moitié seraient fermées ou mises en location gérance, ce qui signifierait une diminution des effectifs et la disparition d’acquis sociaux pour les salariés.

Guinée: la grève prévenue ce lundi est inévitable

Le Journal de Guinée, 14 février 2016 :

Les négociations entre le gouvernement et le syndicat n’ont pas abouti à un consensus. En dépit de la médiation du Conseil Economique et Social -CES-, des coordinations régionales qui ont joué les sapeurs pompiers. Le bras de fer est inévitable, reste à savoir maintenant si le gouvernement croisera les bras et laisser les syndicalistes à aller à la grève.

Samedi, une rencontre pour désamorcer la crise a eu lieu à la primature entre le gouvernement et le syndicat. A cet effet, le camarade Mamadou Mansaré a indiqué que « la grève générale du lundi 15 février 2016 est belle et bien maintenue sur toute l’étendue du territoire national ».

Lire la suite