Archives mensuelles : mars 2016

Violences policières ce 31 mars à Toulouse

Vidéo : Toulouse ce 31 mars, « gaz neutralisants » à courte portée tirés par les CRS contre des manifestants pacifiques en sit-in contre la « Loi Travail »

5.000 personnes dans les rues de Metz contre la loi travail

France Bleu, 31 mars 2016 :

Deux fois plus de manifestants à Metz ce 31 mars par rapport au 9 mars dernier pour protester contre le projet de loi travail. Le cortège bariolé a défilé de la place de la République à la préfecture.

La mobilisation était importante dans les rues de Metz pour protester contre le projet de loi travail jeudi 31mars. Il y avait 3.500 manifestants selon la police et 5.000 selon les syndicats. C’est deux fois plus que lors de la dernière manifestation à Metz. Ils étaient 1 800 le 9 mars dernier. Au niveau national, il y avait 1,2 million de personnes dans la rue contre 4 à 500.000 le 9 mars. La CGT, FO, Solidaires, FSU et les organisations de jeunesse appelaient à la grève contre la régression sociale.

Lire la suite

Brest : fac occupée, mairie investie

Ouest France, 31 mars 2016 :

Environ 8 000 personnes se sont rassemblées place de la Liberté ce jeudi matin tandis que les cours sont annulés à la fac de lettres.

31mBrest

Vers 11 h, ce jeudi, environ 8 000 personnes étaient rassemblées sur la place de la Liberté pour protester contre la loi El Khomri.

À l’issue de la manifestation, des manifestants ont forcé une grille latérale pour entrer dans la mairie et exiger de  rencontrer le maire François Cuillandre.

Lire la suite

Plus de 3 000 manifestants dans l’Oise contre le projet de loi El Khomri

Le Parisien, 31 mars 2016 :

Ce jeudi, les opposants au projet de loi El Khomri, étaient en nombre dans les rues des trois grandes villes du département. Répondant à l’appel de l’intersyndicale CGT, FO, FSU, Solidaires, les salariés du public et du privé ont été, cette fois, rejoints par quelques centaines de lycéens.

Environ 1 500 manifestants ont défilé dans les rues de Creil dès 10 heures alors qu’ils étaient environ 800 à Compiègne à la même heure. A Beauvais, plus de 1 000 manifestants se sont donné rendez-vous, à 14 heures, devant le lycée Félix Faure avant de rallier en cortège, la place de la préfecture.

Loi EL Khomri : plus de 7000 manifestants à Albi

Le Tarn Libre, 31 mars 2016 :

Jeudi 31 mars après-midi, les rues du centre d’Albi ont vu défiler pendant deux heures plus de 7000 personnes mobilisées dans le cadre de la journée nationale d’action pour le retrait du retrait du projet de réforme du code du travail, porté par Myriam El Khomri, dit projet de « loi travail ».

31mAlbi

Le cortège était emmené par environ 700 lycéens regroupés derrière une banderole « lycéens en colère ». Particulièrement dynamique et très en voix, cette tête de manifestation multipliait les mises en garde – « Hollande, t’es foutu, la jeunesse est dans la rue » – les messages imagés où déterminés – « Jeune en colère et jetable », « Pendant qu’El Khom rit, nous on pleure » – débordait le défilé par les trottoirs jusqu’à faire une percée dans la faculté Champollion où les lycéens sont allé chercher les étudiants. Dans le long cortège qui s »est étiré dans les rues tout au long de l’après midi les cortèges CGT et FO étaient particulièrement imposants.

Lire la suite

Loi El Khomri : deux ballets annulés à l’Opéra de Paris

Le Figaro, 31 mars 2016 :

Les responsables de l’Opéra Bastille ainsi que de l’Opéra Garnier ont annulé leurs spectacles du jeudi 31 mars, en raison du mouvement de grève contre la loi de la ministre du Travail.

affichegreve_ico_01.jpg

Les ballets Roméo et Juliette et Ratmansky/Balanchine/Robbins/Peck prévus jeudi 31 mars à l’Opéra Bastille et au Palais Garnier sont annulés en raison du mouvement de grève contre la loi travail, a annoncé l’Opéra de Paris.

Loi El Khomri : la mobilisation s’intensifie dans le Gard

Objectif Gard, 31 mars 2016 :

Syndicats, étudiants, travailleurs, chômeurs… : ils étaient des milliers ce jeudi dans le Gard à descendre dans la rue pour protester contre le projet de loi de la ministre du travail Myriam El Khomri.

Alès

À Alès, ce matin, des manifestants par centaines se sont massés petit à petit devant la sous-préfecture avant de défiler, en musique, dans les rues du centre-ville. En tête de cortège, des lycéens survoltés brandissant des banderoles du type « El Khomri, quelle connerie ! ». Toutes les générations et tous les profils étaient mêlés, des jeunes aux retraités en passant par des actifs et des personnes en recherche d’emploi. Leur point commun : un rejet pur et simple du projet de loi destiné à réformer le droit du travail.

Lire la suite