Archives quotidiennes : 12/02/2016

Guyane : Des salariés en grève à Dégrad des Cannes

France Guyane, 12 février 2016 :

Un simple débrayage des manutentionnaires hier matin à 7 heures, au Gemag au port de Degrad des Cannes, s’est terminé en grève d’un jour. Le délégué syndical de l’UTG-CGT Gilles Florent et le secrétaire général Alcide Amede ont justifié ce débrayage par le fait que plusieurs cahiers de revendications ont été adressés à la direction « sans que le personnel ait obtenu de réponse satisfaisante » . Le syndicat UTG-CGT a donc demandé à ses adhérents et aux autres salariés de participer à cette journée de débrayage.

La plupart des points de revendications reprennent ceux du cahier de revendication du 18 janvier 2016. Il s’agit essentiellement de l’application d’un accord sur les grilles des salaires et l’ancienneté. Il est aussi question de la nomination de deux opérateurs et l’embauche d’un conducteur d’engin, entre autres points. Le directeur du Gemag Étienne Bordes a déclaré que le point sur la grille des salaires et les primes d’ancienneté a fait l’objet d’un accord avec FO et CDTG en 2015, l’UTG-CGT étant non signataire. Concernant la nomination d’opérateurs la direction estime qu’il y a lieu au préalable de mettre en place une gestion prévisionnelle des emplois.

Lire la suite

Grève du 115 à Toulouse : l’Etat débloque des fonds pour l’hébergement d’urgence

France 3 Midi-Pyrénées, 12 février 2016 :

Après quatre jeudis de grève du 115, la préfecture de la Haute-Garonne a annoncé un plan exceptionnel de 825 000 euros pour l’hébergement d’urgence, répondant en grande partie aux revendications des grévistes et des associations.

La préfecture de la Haute-Garonne a débloqué des fonds exceptionnels d’un montant de 825 000 euros pour l’accueil et l’hébergement des personnes en situation de précarité.

Lire la suite

Les étudiants occupent Lyon 2 pour défendre des sans-papiers

Le Progrès, 12 février 2016 :

Journée mouvementée ce jeudi à l’université Lyon 2. À l’appel du Collectif des étudiant-es étrangers de Lyon, sans papiers et solidaires, environ deux cents étudiants se sont rassemblés en fin d’après-midi dans la cour de l’université pour protester contre le sort fait à une quinzaine d’entre eux privés de titre de séjour.

Encadrés par les forces de l’ordre, ils ont scandé « Solidarité avec les sans-papiers » puis se sont dispersés, faute de pouvoir perturber le débat sur l’état d’urgence organisé par le Barreau de Lyon, conférence qui a été annulée in extremis. Le Mrap s’est associé à la manifestation et a dénoncé, dans un communiqué, « la chasse aux étudiants étrangers ».

Rassemblement devant l’agence Derichebourg à Champigneulles (54)

Nous étions une cinquantaine, à l’appel de l’UL CGT de Nancy, de l’UL CGT de Frouard-Pompey et du Syndicat CGT du Nettoyage de Meurthe-et-Moselle, ce 12 février devant l’agence Derichebourg à Champigneulles, dans la banlieue de Nancy, pour soutenir notre camarade Karim. Karim, délégué du personnel et élu suppléant au CE est sous le coup d’une procédure de licenciement (voir le tract de l’UL CGT de Besançon) et devait dans ce cadre être auditionné avant que le CE ne vote un avis sur le licenciement. Avec 3 voix contre, 2 abstention et une voix pour, le CE de Derichebourg Région Est a voté un avis défavorable au licenciement de notre camarade. Merci à tous les camarades présents ! La mobilisation continue contre cette procédure de licenciement. Une pétition peut être signée en ligne ou téléchargée ici en format papier.

100_2930100_2931 Lire la suite

Côtes-d’Armor : En grève, les agents du Département bloquent l’hémicycle

Ouest France, 11 février 2016 :

Les agents du conseil départemental des Côtes-d’Armor sont en grève, ce jeudi. Il sont rassemblés à Saint-Brieuc, où ils bloquent le comité technique paritaire.

cotes-darmor.en-greve-les-agents-du-departement-bloquent-lhemicycle

Les agents du conseil départemental des Côtes-d’Armor sont en grève, ce jeudi 11 février. Ils s’opposent à la remise en cause des accords sur leur temps de travail et à la prime au mérite.

Lire la suite

La Couronne : Mobilisation contre la fermeture de l’usine Lafarge

Charente Libre, 12 février 2016 :

Une centaine de personnes ont assisté à la réunion d’information sur la fermeture de l’usine de La Couronne. La CGT veut se battre.

La pièce qui se jouait hier jeudi soir sur la scène du théâtre de LaCouronne avait des tonalités dramatiques. Pour les délégués CGT de l’usine Lafarge, l’annonce de la fermeture des carrières et du four d’ici juillet est loin d’être le dernier acte. La réunion publique qui rassemblait une centaine de personnes avait des allures de veillée d’armes, avant une lutte qui s’annonce longue et difficile.

Lire la suite

Besançon : un délégué du personnel de Derichebourg propreté conteste le licenciement qui le vise

L’Est Républicain, 12 février 2016 :

KARIM est délégué du personnel à l’agence Besançon-Montbéliard et élu suppléant CGT chez Derichebourg depuis juin 2012. Bien qu’il dépende d’Etupes, il travaille sur des chantiers de nettoyage dans l’agglomération bisontine. L’homme se définit comme une personne honnête, qui milite pour le bien-être de ses semblables au travail et qui, surtout, ne se laisse pas faire.

« Depuis que je suis élu du personnel, l’entreprise n’a pas cessé de me mettre des bâtons dans les roues », affirme-t-il. « Entre les retards ou l’absence de convocations à des comités d’entreprise, la direction ne cesse de m’écarter. Je l’ai d’ailleurs avertie qu’en ce sens, elle se rendait coupable de délit d’entrave. »

Lire la suite

Au «115» de Toulouse, la grève pourrait durer

La Dépêche, 12 février 2016 :

Plusieurs dizaines de personnes ont répondu, hier, à la nouvelle grève déclenchée par la quarantaine de salariés de la Veille sociale de Haute-Garonne, le Pôle d’accueil d’information et d’orientation (PAIO), le 115 et l’Equipe mobile sociale et de santé (EMSS). Les grévistes, qui en sont à leur quatrième débrayage (de deux heures) depuis le 21 janvier, ont organisé une action spectaculaire, hier, en se couchant pendant plusieurs minutes sur l’avenue Etienne-Billières devant l’entrée du PAIO, agitant banderoles et slogans. Histoire de se faire entendre par des pouvoirs publics sur le manque pérenne de places en hébergement d’urgence pour les sans-abri.

En l’occurrence, la préfecture de Haute-Garonne qui «n’a pas souhaité faire de commentaires», hier, tout en maintenant le dispositif annoncé fin 2015 : à savoir, 2 314 places d’hébergement dont 860 d’urgence. Du côté du 115, qui réclame un «Plan Marshall pour les sans-abri», le quotidien n’a pas changé d’un iota. Des dizaines de personnes, dont beaucoup de femmes seules, doivent trouver refuge dans la rue, faute d’hébergement, avec le froid qui revient. A quand une cinquième grève ?

Ligue de l’enseignement : la lutte continue à Toulouse

La Dépêche, 12 février 2016 :

Le conflit qui oppose les salariés de la Ligue de l’enseignement à leur direction, commencé mardi matin, s’est poursuivi hier. Après le refus des membres du conseil d’administration de l’association d’éducation populaire de rencontrer les grévistes, mercredi soir, la mise en grève illimitée a été votée en assemblée générale.

«Il était inacceptable de nous plier à la proposition de la direction : une rencontre à 30 km de Toulouse, réservée aux seuls délégués syndicaux. Nous voulons que nos chers dirigeants viennent rencontrer l’ensemble des grévistes, à Toulouse», expliquait hier un porte-parole des grévistes.

Lire la suite

Grève à l’hôpital de Vannes : le personnel rencontre le public

Ouest France, 12 février 2016 :

Au 14e jour de grève dans le service de médecine interne, hématologie et maladies infectieuses de l’hôpital Bretagne Atlantique, le mouvement a pris mardi un tournant, en sortant de ses murs.

greve-lhopital-le-personnel-rencontre-le-public

Infirmières et aides-soignantes sont allées au-devant du public, dans le hall d’accueil de l’établissement, pour expliquer les raisons de leur mécontentement.

Lire la suite