Archives de Tag: Abéché

Tchad : De la colère après le viol de Zouhoura à la révolte contre le régime

Dès que le viol de Zouhoura est connu, les violeurs ayant publié une vidéo de la jeune fille en larmes sur les réseaux sociaux, des manifestations s’organisent à N’Djamena. Lycéennes et lycéens surtout veulent à la fois témoigner de leur solidarité avec Zouhoura et exiger que les coupables soient condamnés. Les coupables, en effet, sont les fils d’un ministre et de quatre généraux, les fils de hauts dignitaires du clan Idriss Déby au pouvoir depuis 25 ans, et le crime pourrait très bien resté impuni.

Premières manifestations à N’Djamena le 15 février :

Tchad1502NTchad1502Nc Lire la suite

Publicités

Protestations et répression au Tchad

La contestation se poursuit au Tchad. A Faya-Largeau, suite à des arrestations de lycéens par des militaires, des manifestations ont eu lieu ce vendredi 26 février. Des militaires, certains venus depuis N’Djamena, ont occupé tous les points stratégiques de la ville pour faire taire toute contestation dans les rues. Selon certaines sources, il y aurait deux morts dans la répression des manifestations à Faya-Largeau.

tchad26

Ce samedi 27 février, on apprend qu’une vingtaine de lycéens, arrêtés dans les villes de Faya-Largeau et Massaguet, pour leur participation aux manifestations de ces derniers jours, sont transférés au pénitencier pour adultes de Koro Toro.

Lire la suite

Tchad : La colère monte contre le régime de Idriss Déby

Jeune Afrique, 24 février 2016 :

Marchés déserts, boutiques fermées, circulation réduite : les Tchadiens ont largement suivi mercredi, l’opération « ville morte » lancée par la plate-forme « Ça suffit ». Celle-ci demande le départ du président Idriss Déby Itno, qui se présentera à un cinquième mandat en avril.

Comme lors d’un jour férié, les deux grands marchés sont restés déserts à N’Djamena. Toutes les boutiques à travers la ville sont restées portes closes et les élèves des lycées et collèges n’ont pas été en cours. La circulation des voitures et des motos-taxis était quant à elle réduite.

Lire la suite