Archives quotidiennes : 10/02/2016

Vallourec : les salariés manifestent sur le site de Cosne-sur-Loire

France 3 Bourgogne, 10 février 2016 :

La semaine dernière, Vallourec a annoncé vouloir supprimer 80 emplois sur le site de Cosne-sur-Loire (Nièvre). Les salariés se mobilisent depuis ce matin 10h.

Ce matin à 10h, les salariés de Vallourec ont manifesté sur le site de Cosne-sur-Loire pour protester contre le plan de licenciement annoncé par la direction la semaine dernière.

Lire la suite

Mulhouse : 3 ans de production de la Peugeot 2008, 1 700 emplois en CDI supprimés

Communiqué de presse CGT PSA Mulhouse, 10 février 2016 :

3 ans de production de la Peugeot 2008, 1 700 emplois en CDI supprimés

Aujourd’hui mercredi 10 février, la direction de PSA Mulhouse « fête » à l’usine la Peugeot 2008 DKR qui a participé au rallye Dakar.

Elle se félicite régulièrement du succès commercial de la 2008 fabriquée à Mulhouse, présentant ce modèle – ainsi que les futurs véhicules de la base EMP2 – comme des productions devant permettre de « pérenniser les emplois » et l’avenir du site.

Lire la suite

Manifestations en Turquie suite au massacre de Cizre

Pour dénoncer le massacre commis par le régime Erdogan à Cizre, des manifestations ont eu lieu dans plusieurs villes de Turquie le 8 février à l’appel du Bloc de la Paix et d’organisations syndicales. A Istanbul et à Izmir, les forces de police ont violemment réprimé les manifestations. On compte une trentaine d’arrestations et de nombreux blessés à Istanbul et 49 arrestations à Izmir. A Diyarbakir, c’est à coups de canons à eau que la manifestation a été dispersée.

Batman :

Diyarbakir :

Lire la suite

Paris : Répression d’une manifestation suite au massacre de Cizre

Le 8 février, une manifestation a eu lieu devant l’ambassade de Turquie à Paris pour dénoncer le massacre commis par le régime Erdogan à Cizre.

Les CRS ont violemment dispersé la manifestation. Plusieurs manifestants ont été placés en garde à vue et se sont vus notifié une interdiction d’être de nouveau pris dans des situations similaires sur une période de 3 ans sous peine de poursuites.

Lire la suite

Toulouse : Lutte contre les licenciements à la Ligue de l’Enseignement

Actu Côté Toulouse, 10 février 2016 :

Les salariés de la Ligue de l’Enseignement 31 occupent depuis mardi 09 février les locaux de l’association pour protester contre un plan social.

Depuis mardi 9 février au soir, une soixantaine de salariés et délégués syndicaux de la Ligue de l’Enseignement 31 occupent les locaux de l’association, situés au 31 de la rue des Amidonniers à Toulouse. Cette association, qui s’est donnée pour mission l’éducation populaire, regroupe de nombreuses activités, comme la gestion de certains accueils de loisirs (ADL) et centres de loisirs associés à l’école (CLAE), mais aussi des animations auprès du jeune public et des formations (Bafa, bafd, etc.).

Lire la suite

Maroc : Appel à la grève générale

L’Economiste, 10 février 2016 :

Comme attendu, les dirigeants des quatre centrales syndicales UMT, CDT, UGT et FDT viennent d’annoncer une grève générale le mercredi 24 février 2016 suite à la réunion tenue aujourd’hui.

Pour rappel, les principaux points à l’ordre du jour étaient liés à « la détérioration des conditions des travailleurs à cause des politiques du gouvernement ». La question de la réforme des caisses de retraite a également été abordée.

La grogne monte au Kurdistan irakien

RFI, 10 février 2016 :

La colère contre le gouvernement de la région autonome du Kurdistan, au nord de l’Irak, ne retombe pas. Depuis huit mois maintenant, les fonctionnaires ne sont plus payés. Le président affirme que la région n’a plus d’argent. Le Kurdistan irakien est en guerre contre le groupe Etat islamique et le gouvernement national a coupé les budgets alloués à la région. Mais la population accuse les élites d’être corrompues. Jour après jour les employés de l’Etat sont de plus en plus nombreux à manifester. Reportage.

Enseignantes en grève à Souleimaiye, 9 février 2016

Assis, debouts, les professeurs bloquent une des artères principales de Souleymanieh. Parmi eux, Sazan. La jeune professeure brandit une rose en signe de paix. Ses mots, pourtant, expriment la colère. « Des professeurs ont été tués parce qu’ils réclamaient leur salaire et la liberté d’expression. Ici, tout est interdit sauf pour une minorité de personnes. Cette minorité gagne de l’argent sur le dos des autres. »

Lire la suite