Archives quotidiennes : 17/01/2016

Fouesnant : Près de 400 personnes manifestent pour soutenir les réfugiés

Le Télégramme, 17 janvier 2016 :

Ce dimanche matin, une manifestation de soutien aux réfugiés kurdes a rassemblé près de 400 personnes sur la place de la Mairie. Un élan de solidarité guidé par un collectif d’initiative citoyenne de Fouesnant et la Ligue des Droits de l’Homme de Quimper.

La commune de Fouesnant accueille depuis près de deux semaines 27 réfugiés kurdes, en transit depuis Calais. Les familles sont logées à Beg-Meil, au village-vacances Le Renouveau, réquisitionné par la Préfecture du Finistère. Quelques jours après cette venue, une manifestation du Front National « anti-migrants » avait réunit une quarantaine de personnes sur la place de la mairie et autant de contre-manifestants.

Lire la suite

Créteil : premier débrayage pour les salariés de Primark

Le Parisien, 17 janvier 2016 :

Créteil, ce samedi. Une trentaine de salariés de Primark, l’enseigne britannique de vêtements à prix discount, ont fait grève à l’appel de la CGT samedi. Ils ont distribué des tracts aux clients patientant dans la file d’attente.

La CGT dénonce les «bas salaires» et l’«utilisation excessive de contrats précaires»

Paris : Rassemblement des mineurs étrangers et jeunes majeurs isolés

Rassemblement lundi 18 janvier à 18h devant le gymnase des Vignoles (Paris 20ème)

ILS VIVENT DANS LA RUE ET ETUDIENT DANS LE XXe

Savez-vous qu’à l’heure actuelle, et dans les lycées parisiens, des jeunes vivent et dorment dehors et arrivent en cours sans rien avoir mangé ?

MIE

Ils sont mineurs et, bien que leurs papiers attestent de leur minorité, l’Aide Sociale à l’Enfance refuse de les prendre en charge. Ils sont sans logement, sans prise en charge éducative, sans ressources.

Lire la suite

Toulouse : Indignation syndicale après la condamnation des Goodyear

La Dépêche, 15 janvier 2016 :

Deux jours après la condamnation à 24 mois de prison dont neuf mois fermes de huit salariés de l’usine Goodyear d’Amiens, quelque 250 Toulousains se sont retrouvés hier midi devant les grilles du palais de justice pour dénoncer «cette attaque sans précédent contre le droit des salariés à se défendre et s’organiser».

Outre une forte présence de militants de la CGT qui appelaient à la manifestation, le rassemblement a réuni dans un même mouvement de colère des membres de la FSU, de Sud, du Parti et du Front de Gauche et de la ligue des droits de l’homme (LDH).»

Chine : le nouveau syndicalisme entre usine et prison

Reportage de l’AFP sur les luttes syndicales et la répression antisyndicale en Chine, 15 janvier 2016 :

Marseille : les salariés licenciés de la Sodexo obtiennent leur réintégration

La Marseillaise, 15 janvier 2016 :

Après près de deux mois de combat, les chauffeurs-livreurs marseillais de l’entreprise de restauration scolaire, licenciés par leur direction, ont obtenu leur réintégration au sein de la Sodexo.

Malgré un jugement pour le moins ambigu du tribunal des prud’hommes de Marseille, l’obstination de leur défenseur et de leur syndicat CGT a porté ses fruits. La direction centrale de Sodexo, après plusieurs rounds de négociations, a annulé les licenciements de ces salariés.

Luttes ouvrières en Iran, 10 janvier 2016

Informations sur les luttes ouvrières en Iran par nos camarades du Comité International de Solidarité Ouvrière – Iran, 10 janvier 2016 :

iran10j

Rapport sur une semaine intense de protestations en Iran : des milliers de travailleurs dans la lutte

La dixième élection du Parlement Islamique et la cinquième élection des experts du parlement auront lieu le 26 février 2016. Les élections sous un tel gouvernement sont une farce. La population d’Iran rejette l’Etat islamique et toutes ses lois, son système judiciaire, son appareil répressif et ses crimes. La véritable revendication de la population c’est d’en finir avec tout ce système barbare à la Daesh. Les gens expriment leurs revendications par des protestations quotidiennes. Nous avons en Iran une société au bord de l’explosion. Les protestations ouvrières sont une arène permanente d’affrontement avec l’Etat islamique. Chaque semaine, on a des nouvelles de protestations de milliers d’ouvriers dans différentes entreprises. Les protestations de milliers de travailleurs à Asaloove et dans l’industrie pétrochimique, protestations en chaîne dans les mines de Kerman et d’autres mines, au métro de Téhéran, aux industries de Fulad, des retraités et des dizaines d’autres protestations de travailleurs dans plusieurs villes, donnent une image claire de l’état du mouvement de luttes des ouvriers. Le véritable mot d’ordre des travailleurs dans ces protestations est de dire non à la République Islamique et à sa farce des élections. Plus d’un millier de personnes qui ont perdu leurs économies au complexe Shandiz Phenomenon se sont rassemblées devant le ministère des affaires internes avec pour slogan : « les victimes du complexe Shandiz Phenomenon ne voteront pour aucun des candidats ». C’est une déclaration claire des protestations des ouvriers et de la population à travers le pays.

Lire la suite