Archives de Tag: Ispahan

Luttes ouvrières en Iran, 10 janvier 2016

Informations sur les luttes ouvrières en Iran par nos camarades du Comité International de Solidarité Ouvrière – Iran, 10 janvier 2016 :

iran10j

Rapport sur une semaine intense de protestations en Iran : des milliers de travailleurs dans la lutte

La dixième élection du Parlement Islamique et la cinquième élection des experts du parlement auront lieu le 26 février 2016. Les élections sous un tel gouvernement sont une farce. La population d’Iran rejette l’Etat islamique et toutes ses lois, son système judiciaire, son appareil répressif et ses crimes. La véritable revendication de la population c’est d’en finir avec tout ce système barbare à la Daesh. Les gens expriment leurs revendications par des protestations quotidiennes. Nous avons en Iran une société au bord de l’explosion. Les protestations ouvrières sont une arène permanente d’affrontement avec l’Etat islamique. Chaque semaine, on a des nouvelles de protestations de milliers d’ouvriers dans différentes entreprises. Les protestations de milliers de travailleurs à Asaloove et dans l’industrie pétrochimique, protestations en chaîne dans les mines de Kerman et d’autres mines, au métro de Téhéran, aux industries de Fulad, des retraités et des dizaines d’autres protestations de travailleurs dans plusieurs villes, donnent une image claire de l’état du mouvement de luttes des ouvriers. Le véritable mot d’ordre des travailleurs dans ces protestations est de dire non à la République Islamique et à sa farce des élections. Plus d’un millier de personnes qui ont perdu leurs économies au complexe Shandiz Phenomenon se sont rassemblées devant le ministère des affaires internes avec pour slogan : « les victimes du complexe Shandiz Phenomenon ne voteront pour aucun des candidats ». C’est une déclaration claire des protestations des ouvriers et de la population à travers le pays.

Lire la suite

Des dizaines de milliers d’enseignants dans les rues en Iran

Selon un communiqué du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran (PCOI) ce sont des dizaines de milliers d’enseignantes et d’enseignants qui ont manifesté dimanche 1er mars à travers l’Iran pour dénoncer une hausse de salaire qui ne leur permettrait même pas de dépasser le seuil de pauvreté.

profs

Des rassemblements et manifestations ont ainsi eu lieu à  à Téhéran, Ispahan, Chiraz, Yazd, Kermanshah, Sanandaj, Mashhad, Ahvaz, Bandar Abbas, Bouchehr, Qazvin, Zanjan, Khorram Abad, Marivan, Javanrud, Paveh, Piranshahr, Miyankuh, et dans de nombreuses autres villes et localités.

Lire la suite

Enseignants en lutte à travers l’Iran

Pour les salaires, enseignantes et enseignants ont manifesté ce dimanche 1er mars à travers tout l’Iran (voir l’article).

Téhéran :

Teh1teh2 Lire la suite

Stop aux attaques à l’acide contre les femmes !

Organisation de la Jeunesse Communiste (Organisation de jeunesse du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran) :

Stop aux attaques à l’acide contre les femmes !

Des milliers d’hommes et de femmes sont descendus dans les rues d’Ispahan pour manifester contre les attaques à l’acide sur de jeunes femmes qui ont ainsi été défigurées. Ces attaques ont été commises par des hommes en moto, jetant l’acide sur le visage de femmes conduisant des voitures la fenêtre ouverte. Ces agressions ont déjà tué une femme et gravement blessé au moins huit autres femmes.

stopacid

Révoltée et horrifiée par ces agressions, la population s’est rassemblée devant le bureau judiciaire. Scandant des slogans comme « Stop à la violence contre les femmes » et « Liberté et sécurité sont des droits pour les femmes iraniennes », femmes et hommes se sont rassemblés rue Nikbakht à Ispahan. En soutien à la population d’Ispahan, des habitants de Téhéran ont manifesté devant le parlement iranien (Majlis) scandant « Ispahan ne veut pas Daesh, stop aux attaques à l’acide ! »

Lire la suite

Le régime d’Iran récolte la colère

Communiqué du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran (PCOI), 26 octobre 2014 :

Le régime d’Iran récolte la colère

Les lois anti-femmes doivent être abolies !

La colère et la haine de la population contre les jets d’acide sur le visage des femmes ont augmenté et ont conduit à de splendides actions de protestation ces derniers jours à Téhéran et dans d’autres villes ainsi qu’à un appel à la grève générale samedi dans la ville iranienne d’Ispahan.

ispah1

Manifestantes et manifestants se sont rassemblés devant le parlement et ont scandé « Les lois anti-femmes doivent être abolies ! ». Des milliers de personnes en colère se sont rassemblées devant le bâtiment de la justice à Ispahan et ont scandé : « La maison islamique des représentants est une honte, honte à nous si jeter de l’acide sur les femmes ne provoque pas des protestations en Iran, le voile (hidjab) ne peut être imposé par la force, l’Iran ne deviendra pas l’Irak, nous ne voulons pas la loi d’Amre be Marouf » (imposant aux femmes de porter l’habit islamique). Les manifestants ont aussi scandé contre le silence des membres du gouvernement qui signifie un soutien à Daesh.

Lire la suite

Iran : Rapports sur les manifestations contre les agressions misogynes à l’acide

Rapports du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran (PCOI) sur les manifestations contre les attaques de femmes à l’acide, 25 octobre 2014 :

Forces de répression à Ispahan

Forces de répression à Ispahan

Rapports n°1 :

Ispahan :

Il y a une atmosphère très tendue. De nombreuses écoles de filles sont fermées. De nombreuses étudiantes de l’université d’Ispahan ont refusé de rejoindre leurs classes, avec plus de 50% des cours supprimés. La sécurité de l’université contrôle étroitement les entrées et les sorties. Les magasins de la place Emam Ali, de la place Sabzeh, et des rues Shaohada et Sharif Vaghefi sont fermés. Les gens avancent vers Darvazeh Dowlat où les magasins sont aussi fermés. Les forces de sécurité et les flics en civil du régime sont aussi présents.

Lire la suite

Vidéos : Manifestation à Ispahan contre les attaques à l’acide

Mercredi 22 octobre, plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées devant le tribunal pour exiger des mesures pour protéger les femmes alors qu’au moins six jeunes femmes ont été hospitalisées suite à des attaques à l’acide par des fanatiques religieux. Parmi les slogans : « Honte aux dirigeants de la prière du vendredi ! », « A bas les extrémistes religieux ! ».

Lire la suite