Archives quotidiennes : 07/01/2016

Contre la peine de mort ! Contre les divisions sectaires !

Communiqué de l’Initiative Communiste-Ouvrière :

Partout dans le monde, les communistes luttent pour l’abolition de la peine de mort. Véritable assassinat commis par l’Etat, la peine de mort est une barbarie et un crime contre l’humanité.

Aussi, l’Initiative Communiste-Ouvrière dénonce sans aucune hésitation les exécutions massives commises en Arabie Saoudite, nouveau crime de cette monarchie absolue, barbare et obscurantiste.

Lire la suite

A bas les armes atomiques !

Communiqué de l’Initiative Communiste-Ouvrière :

La prolifération des armes atomiques menace l’existence même de l’humanité. En ce sens, l’Initiative Communiste-Ouvrière partage les inquiétudes de bien des êtres humains suite à un possible essai de bombe H en Corée du Nord.

Par contre, nous soulignons l’hypocrisie des grandes puissances, qu’il s’agisse de l’Etat français, des Etats-Unis, de la Grande-Bretagne, de la Chine ou de la Russie, qui condamnent unanimement cet essai nucléaire tout en maintenant un arsenal atomique capable de détruire la terre entière.

Lire la suite

La nuit à Calais, les CRS arrosent la «jungle» de lacrymogènes

Libération, 7 janvier 2015 :

Une vidéo, mise en ligne par les militants de «No border», montre des jets massifs de gaz lacrymogènes des forces de l’ordre sur des cabanes où vivent femmes et enfants.

Un feu d’artifice de gaz lacrymogènes. Depuis lundi, la «jungle» de Calais a été arrosée de grenades par les CRS plusieurs nuits de suite. Témoin, ce petit film de sept minutes mis en ligne par le groupe No Border «Calais Migrant Solidarity». On y distingue les cabanes du bidonville, côté rue des Garennes et chemin des Dunes, plongées dans un nuage de gaz, dans la lumière blafarde des lampadaires de la rocade. On entend des cris, des applaudissements, des rires de la centaine d’exilés qui tentent d’en découdre avec les forces de l’ordre. Certains migrants, parfois très jeunes, retournent les grenades à l’envoyeur ou jettent des pierres. Pour ces jeunes hommes afghans et kurdes qui en ont vu d’autres, désespérés de ne pouvoir passer en Angleterre après des mois de tentatives, on dirait un jeu. On aperçoit des averses d’étincelles quand les grenades touchent les toits des cabanes. Certaines grenades sont envoyées à tir tendu (voir à 6’55 »). Dans ces cabanes, il y a aussi des gens qui dorment, des femmes et des enfants, surtout dans la zone la plus proche de la rocade, où se trouvent de nombreuses familles kurdes d’Irak.

Lire la suite

Cologne : Contre le racisme et le sexisme

Ce 6 janvier, une douzaine de néo-nazis avaient appelé à un rassemblement devant la gare pour utiliser les agressions sexuelles qui ont eu lieu le 31 décembre afin d’attiser la haine raciste.

Plus de 120 antifascistes se sont mobilisés tant contre le racisme que contre le sexisme. Lorsque les militants d’extrême-droite ont voulu commencer leurs discours, les antifascistes présents les ont fait taire.

Maroc : Violence policière contre des enseignants

Kapitalis, 7 janvier 2016 :

La police a fait usage de la force pour disperser la manifestation des enseignants, aujourd’hui, au Maroc.

Des enseignants soutenus par la société civile ont manifesté pour appeler à la régularisation de leur situation, notamment la titularisation et l’affiliation à la sécurité sociale.

Lire la suite

Grève de 24 heures au port de Rotterdam

AFP, 7 janvier 2016 :

Les employés du port de Rotterdam, le plus grand d’Europe, ont entamé jeudi après-midi une grève de 24 heures, la première en 13 ans, réclamant l’assurance qu’aucun emploi ne sera perdu suite à un processus d’automatisation des installations, ont rapporté les médias néerlandais.

« Les syndicats exigent l’assurance qu’il n’y aura pas de pertes forcées d’emploi suite à la mise en place de nouveaux terminaux très automatisés », avaient indiqué les syndicats FNV et CNV dans un communiqué.

Lire la suite

Air France : deux pilotes en conseil de discipline

France Inter, 7 janvier 2016 :

Le conseil de discipline d’Air France-KLM doit rendre son avis aujourd’hui sur d’éventuelles sanctions à l’encontre de deux pilotes.

Ils sont soupçonnés d’avoir ouvert un portique de sécurité du siège d’Air France, contribuant ainsi aux violences qui avaient émaillé le comité central d’entreprise (CCE) du 5 octobre 2015, au cours duquel deux cadres dirigeants avaient vu leurs chemises arrachées.

Lire la suite